mildiou

Bien connu comme étant l’ennemi n°1 de la vigne, le mildiou est en effet une menace constante pour la récolte de raisin mais également pour certains légumes du potager comme la tomate ou la pomme de terre.

Un traitement préventif et régulier devrait vous assurer une belle récolte sans mildiou.

A lire aussi : le mildiou de la tomate

Symptômes du mildiou

Le mildiou se caractérise d’abord par l’apparition de quelques tâches sur les feuilles pour se propager doucement à l’ensemble du feuillage.

  • Il s’agit d’une maladie cryptogamique qui touche principalement la vigne, les tomates et les pommes de terre.
  • Des tâches brunâtres se forment par endroit sur les feuilles, elles finissent par brunir totalement et à tomber

Conditions de développement du mildiou

mildiouLe mildiou aime particulièrement les conditions chaudes et humides et les feuillages denses qui laissent peu passer l’air et la lumière.

  • L’humidité est le principal facteur favorisant son développement.
  • Comme la plupart des attaques cryptogamiques, le mildiou aura plus facilement tendance à se propager après une averse.
  • Des végétaux espacés et aérés limitent la propagation du mildiou.

Traitement bio anti mildiou

Il existe des traitements bios tout à fait efficaces pour lutter et traiter le mildiou.

  • La bouillie bordelaise est le seul moyen préventif efficace contre le mildiou.
  • Une application régulière dès le début du printemps et à l’automne est nécessaire.
  • Le traitement s’applique durant tout le cycle de végétation.
  • Traitez à intervalles réguliers, en moyenne tous les 15 jours et après la pluie.
  • En cas d’attaque, seul une destruction totale des parties touchées est efficace.

Bicarbonate et mildiou :

Le bicarbonate est un excellent traitement contre le mildiou.

  • Diluer 1 cuillère à soupe de bicarbonate dans 1 litre d’eau (idéalement de l’eau de pluie ou de l’eau minérale qui est moins calcaire)
  • Par temps sec, pulvériser cette solution sur toutes les feuilles en prenant soin de bien atteindre le dessus et le dessous des feuilles.

Autres maladies et traitements


© Burapa Nammulsint