Connexion
Accueil / Jardinage / Maladies et parasites / Le pulvérisateur, un accessoire indispensable au jardin

Le pulvérisateur, un accessoire indispensable au jardin

Pulvérisateur jardin potager
0

Sur le balcon, dans le jardin d’agrément ou dans le potager, il est un accessoire qui s’avère incontournable : le pulvérisateur. Totalement polyvalent, le pulvérisateur se décline en une multitude de modèles adaptés à différents usages ou superficies.

A lire aussi :

Le fonctionnement du pulvérisateur

Quel que soit le modèle ou la taille, un pulvérisateur est toujours constitué de plusieurs éléments :

  • Un réservoir dont le volume varie de 1 à 20 litres. La plupart sont munis de joints.
  • Le système de mise sous pression indispensable pour projeter un liquide sous forme de gouttelettes, à main ou pression
  • Un tuyau
  • La gâchette
  • La buse qui peut fonctionner avec un jet plat ou droit, un jet miroir, d’une grande précision, ou un jet brouillard
  • Une lance télescopique pour les plus gros pulvérisateurs. Elle permet par exemple de traiter les arbres fruitiers

pulvérisateur utilité Certains pulvérisateurs, relativement lourds, sont équipés de roulettes pour être plus facilement déplacés, d’autres bénéficient de sangles pour être portés sur le dos ou à l’épaule en bandoulière. Les fabricants proposent des modèles de plus en plus ergonomiques afin de faciliter l’usage des pulvérisateurs les plus gros.

Des batteries au lithium équipent aujourd’hui les pulvérisateurs utilisés pour de grandes surfaces à traiter ou le démoussage de toitures. Ces batteries dont l’autonomie peut aller jusqu’à 4 heures évitent de pomper.

Les pulvérisateurs les plus puissants et les plus perfectionnés donnent la possibilité à son utilisateur de régler la pression grâce à un manomètre.

Les différents types de pulvérisateur

Le pulvérisateur se décline en une multitude de modèles sont le choix dépendra de l’usage que vous en avez.

pulvérisateur utilité

  • Le pulvérisateur à main ou à gâchette bénéficie d’une contenance d’un litre. Il est réservé aux plantes d’appartement ou de balcon et aux semis
  • Les pulvérisateurs à pression préalable fonctionnent grâce à un système de pompage. Leur contenance qui s’échelonne de 2 à 20 litres permet d’intervenir au potager ou dans les jardins d’agrément
  • Le pulvérisateur à pression entretenue permet d’obtenir une pression constante. Ce pulvérisateur s’utilise essentiellement pour les jardins de très grande taille ou les travaux de démoussage.

Le pulvérisateur, un accessoire multi-usages

Le pulvérisateur est aussi utile au potager qu’au verger, dans les massifs que dans une cour ou sur une terrasse.

pulvérisateur utilité

  • Il permet de passer un désherbant naturel à base d’acide pélargonique, acétique, caprique ou caprylique ou un anti-mousse sur les dalles d’une terrasse, dans une cour ou une allée. Il est préférable d’intervenir chaque printemps, une journée ensoleillée sans vent et sans pluie, à une température qui se situe entre 15 et 25 °C.
  • Cet outil est indispensable pour intervenir préventivement contre les maladies cryptogamiques ou les insectes ravageurs. Le pulvérisateur permet en effet de traiter les légumes du potager ou les fruits du verger avec les différents purins, infusions, macérations ou décoctions de plantes. De même, il permet de pulvériser la bouillie bordelaise
  • Le pulvérisateur est très utile pour brumiser les plantes d’intérieur
  • Il peut également être utile pour nourrir les plantes avec un engrais liquide
  • S’il est équipé d’une lance télescopique, c’est une solution efficace pour arroser les suspensions situées en hauteur. Quant aux pulvérisateurs à main ou à gâchette, ils sont très utiles pour arroser les semis intérieurs de tomates, courgettes, aubergines…

D’une façon générale, il est plutôt conseillé d’avoir deux pulvérisateurs distincts, l’un utilisé pour les traitements et le désherbage, l’autre l’arrosage ou l’engrais.

A découvrir : Bacillus thuringiensis, un insecticide biologique

Les règles à respecter pour un bon usage

Quel que soit l’usage que vous ferez de votre pulvérisateur, il est primordial de respecter quelques précautions et règles de bon sens :

  • Utiliser des gants, des lunettes, un vêtement à manches longues, des chaussures fermées et un masque pour pulvériser un produit de biocontrôle, un purin ou de la bouillie bordelaise
  • Ne jamais faire de pulvérisations pendant les périodes de floraison pour préserver les abeilles et autres insectes butineurs, ou encore les insectes auxiliaires
  • Rentrer vos animaux de compagnie pendant le traitement et au moins 4 heures après l’intervention
  • Intervenir le matin ou le soir et jamais au moment des pics de chaleur
  • Respecter les dosages des produits de biocontrôle et de jamais mélanger plusieurs produits
  • Bien nettoyer son pulvérisateur après usage

Un nettoyage indispensable

Du nettoyage correct de votre pulvérisateur dépendra sa durabilité ! Il est donc obligatoire de le laver avec soin après chaque utilisation. De même, ne laissez jamais un produit quelconque à l’intérieur.

  • nettoyage nettoyer pulverisateurCommencez par le remplir d’eau claire et faites des pulvérisations afin de parfaitement nettoyer la tuyau, la lance et la buse
  • Renouvelez cette opération deux à trois fois
  • Ouvrez votre pulvérisateur et laissez-le sécher à l’air libre.

Pour préserver les joints, badigeonnez-les de vaseline ou de graisse.

Si une buse est bouchée après utilisation, démontez les différents éléments de votre pulvérisateur et faites-les tremper dans l’eau, additionnée de bicarbonate de soude et/ou de savon noir.

Pour aller plus loin :


©Goodluz, ©HappiNati, ©Ekaterina79, ©Smitt, ©Olaf Speier


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *