Concoctez vos potions maison !

Infusions, décoctions, purins… Profitez des vertus des plantes pour fabriquer des engrais

 et traitements naturels et bon marché.

Certaines plantes peuvent aider les autres à se développer, à lutter contre les maladies ou faire fuir insectes et ravageurs. Bien connus des jardiniers bio, leurs principes actifs sont extraits de différentes manières. Toutes sont faciles à mettre en œuvre, écologiques et économiques.

L’infusion

Comme son nom l’indique, il s’agit de laisser infuser une plante dans de l’eau bouillante, de la filtrer puis de la diluer pour la pulvériser sur les végétaux à traiter.

Une infusion de gousses d’ail peut ainsi être utilisée comme répulsif contre les pucerons, les escargots, la mouche de la carotte

La camomille sera à la fois fortifiante et insectifuge (contre la piéride du chou et les pucerons, tout comme l’absinthe).

  • Comptez 100 g de plantes pour 1 litre d’eau. Utilisez de l’eau de pluie et laissez infuser une journée.

La décoction

En décoction, la décoction d’ail est fongicide et insecticide, l’absinthe permet de lutter contre les limaces, les pucerons, les fourmis

Après avoir fait macérer 24 h la plante dans de l’eau froide, faites bouillir le mélange 20 minutes, filtrez et pulvérisez.

  • Comptez 100 g de plante fraîche (20 grammes de plante sèche) pour un litre d’eau.

La macération

Elle permet de fabriquer des purins à utiliser en pulvérisation pour traiter le feuillage ou dans l’eau d’arrosage pour stimuler la croissance de la plante.

Riche en azote, le purin d’ortie est un fertilisant bien connu. Il permet aussi de lutter contre le mildiou, mildiou de la tomate, l’oïdium et les pucerons.

Le purin de prêle agit comme un fongicide. Contenant de la potasse, du calcium et du phosphore, le purin de consoude compose un engrais idéal pour les jeunes plants, les rosiers et les légumes fruits.

  • Mélangez 1 kg de plantes hachées dans 10 litres d’eau, laissez fermenter 5 à 10 jours en touillant régulièrement, quand les bulles ont disparu, le purin est prêt.

Et aussi…

L’ail contient du soufre, idéal pour éviter les maladies cryptogamiques. Plantez-le au pied des pêchers contre la cloque.

Le marc de café est un engrais riche en azote et en sels minéraux que vous pouvez utiliser facilement pour enrichir la terre de vos potées et plantes d’intérieur. Il peut aussi être déposé sur une fourmilière pour faire fuir ses habitantes.

À lire : « Je prépare mes potions pour le jardin », de Brigitte et Serge Lapouge, Collection Facile & Bio, aux éditions Terre Vivante.

Laure Hamann

  • jacques a écrit le 26 avril 2014 à 8 h 12 min

    bonjours,
    j’ai lu avec attention vos articles sur les purins afin de préserver écologiquement mon jardin et mes arbres fruitiers de ces parasites et compagnie. j’ai aussi un petite astuce pour les pucerons d’arbres fruitiers, que j’utilise depuis quelques années, et qui fonctionne.dans un filet mettez des coquilles d’oeufs cassés et laissez le suspendu à partir du mois d’avril jusqu’a la récolte de vos fruits. c’est un excellent répulsif contre les pucerons, voila merci.

  • lecambre a écrit le 20 janvier 2014 à 17 h 01 min

    comme quoi quand on se creuse les méninges on trouve des recettes naturelles pour traiter les plantes
    protégeons la terre de nos enfants avec les formules bio !

  • Nolan, paysan breton a écrit le 30 mai 2013 à 17 h 16 min

    la magie des « potions » peut-être, ou tout simplement du bon sens que nos anciens connaissaient déjà et utilisaient sans retenue.
    tous les problèmes ont des solutions naturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Purin de prêle : purin , décoction...
Posté par jina le 13 juin 2016

Decoction de rhubarbe
Posté par cerise77 le 23 mai 2014

Purin d'orties : quel temps de macération ?
Posté par Floris le 08 juin 2018

Quels tilleuls pour infusions ?
Posté par Floris le 15 février 2016

Purin d'orties : durée de conservation
Posté par Floris le 28 mai 2018

Purin de rhubarbe
Posté par Floris le 27 mars 2018