fumagine

Lorsque les feuilles présentent un dépôt noir en surface, un peu comme si de la suie noire s’était déposé pendant la nuit, on parle de fumagine.

Maladie cryptogamique bien connue des jardiniers, la fumagine n’est pas très grave en soi mais elle est souvent la conséquence d’une attaque de parasites plus gênants comme les pucerons ou les cochenilles.

Le Capnodium oleaginum ou Fumago salicina est finalement un champignon dont les spores se développent sur le miellat sucré des parasites que l’on vient d’évoquer.

Symptômes de la fumagine, le noir sur les feuilles

La principale cause du développement de la fumagine est la présence d’insectes et de parasites comme les pucerons, les aleurodes et les cochenilles.

Ces derniers développent un miellat sucré et collant qui permet au champignon appelé fumagine de venir se déposer et de se développer rapidement, formant ainsi une couche noire sur les feuilles.

Bien que rarement dangereuse pour la plante,  la fumagine peut néanmoins réduire la photosynthèse lorsqu’elle recouvre l’ensemble des feuilles sur une forte épaisseur. C’est alors qu’elle vient à asphyxier la feuille qui finit par dépérir.

En revanche, lorsque la fumagine ne représente que quelques taches noires les dégâts sont souvent très limités.

Traitement préventif contre la fumagine

Il n’y a pas vraiment de traitement préventif contre la fumagine et lorsqu’elle apparait c’est souvent le moment du constat.

Mais quelques gestes permettent de limiter les risques de la voir apparaitre.

  • Assurez vous que la plante est bien nourrie et bien arrosée. Une plante fragilisée par une terre pauvre ou un manque d’eau est une plante vulnérable
  • Diversifiez les plantes et fleurs dans votre jardin, c’est le meilleur moyen de leur offrir une protection naturelle contre les maladies.

Traiter la fumagine

C’est assez simple, une pulvérisation sur les feuilles avec de la bouillie bordelaise  devrait suffire pour faire disparaître la fumagine. A renouveler 1 ou 2 fois si besoin.

Un remède efficace contre la fumagine consiste aussi à lutter contre les insectes qui en sont responsables.

Voici les traitements :

Une fois la plante traitée et débarrassée de ces parasites encombrants, il convient de nettoyer le feuillage afin de lui redonner toutes les chances de jouer pleinement son rôle.

Vous utiliserez pour cela un chiffon imbibé d’eau légèrement savonneuse puis vous rincerez ensuite à l’eau clair.

En traitant la fumagine de manière bio vous préservez l’écosystème qui entoure les plante, notamment les abeilles qui viennent ensuite butiner les fleurs.

Plantes concernées par la fumagine

fumagineOn retrouve la fumagine sur un grand nombre de végétaux comme les arbres fruitiers (pommier, poirier, olivier, etc…) de plantes de terre de bruyère (rhododendron, camélia, hortensia, etc…), au potager (tomate, etc…) mais aussi d’arbustes ornementaux (laurier-rose, rosier) et d’agrumes (oranger, citronnier, pomelo, bergamote, etc…)


©Scot Nelson(Photo 1 Flickr)