camelia

Le camélia est un très bel arbuste à fleurs grâce à sa belle floraison, à l’automne, en hiver ou au printemps.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Camellia
Famille : Theacées
Type : Arbuste à fleurs

Hauteur
: 1 à 5 m selon variétés
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre, ombre
Sol : Plutôt léger et bien drainé

Floraison : Novembre à mai, selon variétés – Feuillage : Persistant

Plantation du camélia

Il est préférable de planter le camélia à l’automne pour favoriser l’enracinement avant l’hiver et une meilleure floraison dès la première année.

La plantation du camélia au printemps des sujets achetés en conteneur est possible mais réclame un arrosage régulier la première année.

  • Les espèces qui fleurissent en automne ou en hiver peuvent être plantées sans difficultés jusqu’au printemps.

Bien planter un camélia :

Le camélia peut se contenter de terrain neutre mais sera toujours plus à l’aise dans une terre acide.

Il apprécie le soleil mais redoute les situations brulantes. La mi-ombre est souvent le meilleur compromis.

  • Mélange de terre de bruyère, terreau et  terre de jardin
  • Arrosez ensuite abondamment
  • Mettez-y un paillage l’hiver pour protéger les racines

Le camélia aura besoin d’un arrosage régulier durant les 2-3 premières années, surtout en cas de fortes chaleurs et aussi afin de favoriser la reprise des racines dans le sol.

Culture du camélia en pot

Voici un arbuste qui apprécie la culture en pot ou en bac sur une terrasse ou un balcon. Le camélia en pot est en effet une belle manière d’orner balcons et terrasses mais aussi pour se cacher d’un vis à vis grâce à son feuillage persistant en hiver.

La culture du camélia en pot :

Elle est tout à fait possible et même très adaptée. Ça reste la solution idéale pour ceux qui ont une terrasse ou un grand balcon et qui aiment le camélia.

Plus qu’en terre, le camélia en pot redoute les situations trop brulantes et appréciera donc une ombre légère.

  • Choisir un pot de diamètre suffisant et percé au fond.
  • Mettre une couche de petits graviers ou de billes d’argile au fond pour faciliter le drainage.
  • Il est important d’éviter que l’eau ne stagne auprès des racines, cela peut nuire à votre camélia.
  • Remplir le pot de terreau et terre de bruyère.
  • Arroser régulièrement en cas de forte chaleur de manière à maintenir le terreau humide.

Rempotage du camélia en pot :

Le camélia peut rester 2 à 3 ans dans le même pot mais devra régulièrement être changé afin de lui donner la place de continuer à se développer.

  • Le rempotage a lieu tous les 2 à 3 ans environ.
  • Prévoir un pot d’un diamètre légèrement supérieur.
  • Rajouter de la terre de bruyère pour combler l’espace.

A lire aussi : balcon et terrasse, le camélia en pot

Taille et entretien du camélia

Une fois bien en place, l’entretien du camélia reste limité à quelques gestes de taille non obligatoire et à un arrosage en cas de fortes chaleurs.

1 – Taille du camélia :

La croissance lente du camélia n’exige, à priori, aucune taille.

Si vous souhaitez néanmoins équilibrer ou réduire la ramure de votre camélia, attendez la fin de la floraison.

Certains camélias font en effet partie d’une haie ou exigent d’être taillés car ils sont cultivés en pot

Attention, la floraison des camélias peut aussi bien avoir lieu à l’automne, en hiver ou au printemps selon les variétés.

Il est donc important de connaître la période où apparaissent les fleurs afin de ne pas tailler juste avant.

2 – Arrosage et engrais camélia :

Le camélia aime les sols frais, légèrement humide et plutôt acide.

Un arrosage régulier mais sans excès est recommandé, en général de mai à août.

Vous apporterez un engrais pour plantes de bruyère ou spécial camélia au printemps et à l’automne.

3 – Un paillage en hiver

Enfin, sachez qu’un paillis d’écorces de pin toute l’année permet de protéger les racines l’hiver, maintenir l’humidité et la fraicheur du sol l’été alors que leur décomposition apporte l’acidité dont la camélia a besoin.

Maladies du camélia

Le camélia est assez rustique et résiste bien à la plupart des maladies. Il peut néanmoins être sujet aux attaques de cochenilles ou de pucerons.

Les feuilles du camélia jaunissent ou se décolorent :

C’est souvent un problème de carence dans le sol et/ou d’une terre trop calcaire. On appelle cela une chlorose.

  • Il suffit en général de reprendre un arrosage régulier et un apport d’engrais pour arbustes ou plantes de bruyère.

Une couche de poussière, comme de la suie, se dépose sur les feuilles :

Couche grisâtre, brune ou marron, ce problème, qu’on appelle la fumagine, est souvent la conséquence d’autres parasites comme les cochenilles ou les pucerons

A savoir sur le camélia

cameliaLe camélia à fleurs est connu pour sa floraison généreuse mais aussi pour fleurir à différentes périodes de l’année selon les espèces.

Originaire d’Asie, il est buissonnant portant des feuilles alternes, coriaces et ovales.

Il existe plusieurs centaines d’espèces, mais la plus connue est le Camélia du Japon (Camellia Japonica) que l’on retrouve sur la photo ci-contre.

On les plante en général en massif d’arbustes car ils constituent de superbes tâches de couleur dans un jardin. On le trouve également en isolé ou au milieu d’une haie fleurie.

Cet arbuste est également parfaitement adapté aux balcons et terrasses, car vous pourrez les laisser en pot ou en bac tout au long de leur vie.

Pour une floraison d’automne, choisissez le magnifique camellia sasanqua

Conseil malin à propos du camelia

Le paillage empêche les mauvaises herbes de pousser, protège contre le froid et nourrit la terre d’éléments naturels.

Les écorces de pin maritime sont excellentes pour les plantes de bruyère car elle ont l’avantage d’être acides.

En donnant de l’acidité au sol de votre camélia vous améliorerez sans doute la qualité de la floraison.


Crédit photo : ©Photocall, Oleksiy Drachenko