camélia en pot

Le camélia est un bel arbuste tout à fait approprié à la culture en pot.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Camélia
Famille : Theacées
Type : Arbuste à fleurs

Hauteur
en pot : 1 à 3 m
Exposition : Mi-ombre et ombre
Substrat : Terre de bruyère

Feuillage
 : Persistant
Floraison : Novembre à juin selon variétés

Notre conseil : choisissez les espèces plus petites pour la culture en pot, celles qui ne dépassent pas 80 cm de haut à l’âge adulte.

Voici nos conseils pour voir le camélia en pot se développer et fleurir d’années en années.

Plantation du camélia en pot

Le camélia en pot, comme en terre, a besoin d’un sol bien drainé pour éviter de voir ses racines en contact avec de l’eau stagnante.

Meilleur emplacement pour le camélia en pot :

  • En pot, vous choisirez un endroit partiellement ensoleillé en évitant surtout le plein de soleil et les situations trop brulantes.
  • Évitez aussi les situations trop ventées

Choix du contenant pour le camélia en pot :

La matière du contenant a peu d’importance, du moment que le pot ou le bac a bien un système d’évacuation par le bas.

  • Assurez-vous que le pot est bien percé au fond pour l’évacuation du trop-plein d’eau
  • Il faudra penser à changer de taille de pot tous les 2 à 3 ans

Terreau pour camélia en pot :

Le camélia en pot appréciera la terre de bruyère pour se développer correctement.

  • Commencer par mettre une couche drainante au fond du pot, à base de billes d’argile ou de graviers.
  • Remplissez le pot ou le bac de terre de bruyère mélangée à un terreau spécial plantation.

Taille du camélia en pot :

Encore une fois, si vous avez choisi une espèce naine, ce travail sera réduit à une taille d’entretien.

  • Supprimez le bois mort au fur et à mesure.
  • Pour réduire la ramure, attendez la fin de l’été.

Arrosage du camélia en pot

Comme la plupart des arbustes et plantes en pot, l’arrosage du camélia est déterminant car les besoins sont différents des sujets plantés en pleine terre.

En effet, en pot, la terre se dessèche beaucoup plus rapidement et cela peut conduire à la perte du camélia.

  • La terre doit rester légèrement humide car le camélia redoute la sécheresse.
  • Arroser uniquement lorsque la surface est sèche.
  • L’apport régulier d’engrais pour plantes de terre de bruyère est important.
  • Vous pouvez aussi apporter du purin d’orties, c’est un fertilisant naturel que le camélia appréciera.

Maladies du camélia en pot

Qu’il soit en pot ou en terre, le camélia connaît souvent des problèmes liées à la nature du sol (en général trop calcaire), ou à l’arrosage. Ces deux éléments conduisent souvent à) des réactions au niveau du feuillage.

Les feuilles et les bourgeons du camélia brunissent :

Ce phénomène est souvent du au fait que le sol est mal drainé et, donc, que l’eau stagne au niveau des racines.

  • Le camélia ne doit jamais avoir les pieds dans l’eau et l’eau doit vite s’évacuer
  • Si c’est le cas pour votre camélia en pot, réduisez légèrement l’arrosage.

Une fertilisation en fin d’hiver à base d’engrais pour plantes de bruyère permet de fortifier le camélia, améliorer la floraison et éviter les maladies.

Les feuilles du camélia se décolorent et jaunissent :

Cela est généralement du à une terre trop calcaire et provoque ce qu’on appelle la chlorose du camélia.

  • L’apport de terre de bruyère en surfaçage est recommandé.
  • Un complément d’engrais pour plantes de terre de bruyère devrait aussi permettre de venir à bout de la chlorose.

Conseil malin

Un paillage d’écorces de pin en surface et sur quelques centimètres permet de palier à bon nombre de problèmes.

  • Il maintient l’humidité et la fraicheur dans le sol.
  • Il apporte de l’acidité dont les plantes de bruyère ont besoin.
  • Il évite les mauvaises herbes qui s’arrachent aussi plus facilement.

> Découvrir tous nos conseils de culture du camélia