Camelia sasanqua

Le camellia sasanqua est un petit arbre aux fleurs simples qui s’épanouit de l’automne au cœur de l’hiver.

Et ses pétales en tombant sur le sol forment un tapis coloré, comme le font au printemps les fleurs de cerisier.

Il a été recensé 82 espèces de camélia et on estime à 10 000 le nombre de variétés cultivées aujourd’hui.

Le Camellia sasanqua n’est pas encore très répandu et pourtant… il anime le jardin de ses vives couleurs quand la végétation s’éteint.

Plantation du camellia sasanqua

Mars-avril est la période de plantation idéale pour le camellia sasanqua, mais si vous l’achetez en conteneur, il peut être planté à tout moment.

  • Prévoyez un terreau forestier légèrement acide ou un sol argilo-siliceux bien drainé et enrichi en humus.
  • Toutes les terres argileuses lourdes, compactes, sont à proscrire.
  • L’excès d’eau doit toujours pouvoir s’évacuer.
  • Le trou de plantation doit avoir un volume trois à quatre fois supérieur à celui de la motte.
  • Disposez au fond de ce trou une vingtaine de centimètres d’épaisseur de compost.
  • Arrosez abondamment et couvrez le sol avec un mulch d’écorces.

Installez-le en plein soleil car il a besoin d’une forte luminosité, mais évitez l’exposition sud trop brûlante en été. Abritez-le du vent sinon la floraison sera très éphémère.

Dans les régions froides, protégez-le du froid et du vent avec un auvent et empêchez la terre de geler afin de protéger les racines, avec des amas de feuilles sèches mêlées à du sable.

Soins du camellia sasanqua

Le sol doit être maintenu frais en permanence.

Lorsque les pluies sont insuffisantes, arrosez votre camélia sasanqua, surtout dans la première année de plantation.

Après une grosse journée de chaleur, bassinez le feuillage, il vous en saura gré car il se plaît sous la bruine.

C’est pourquoi il pousse idéalement sur le littoral atlantique, bénéficiant de la douceur et de l’humidité du climat océanique.

Il n’est pas indispensable de tailler le camellia sasanqua, les formes libres sont du plus bel effet. Si vous souhaitez obtenir des formes en boule, pyramide… il s’y prête sans problème.

Taillez juste après la floraison, car le camélia forme ses boutons durant l’été, sur le bois de l’année. En taillant trop tard, vous risqueriez de supprimer la floraison suivante sans toutefois nuire à la plante.

Visuels : La Plante du Mois © kenjii – Fotolia

  • Laetitia a écrit le 20 février 2016 à 11 h 56 min

    Bonjour, on m’a fait une voiture de Camélia qui est sublime. Quand on me l’a donné il y a deux semaine, il avait 2 fleurs (il était placé dans un garage depuis le début de l’hiver) et dès que je l’ai mis sur ma terrasse il a perdu une fleur puis l’autre. Pourquoi? Est-ce le changement d’emplacement? Un problème de température, de vent? Il faut le couvrir ? Merci. Laëtitia.

  • camelia a écrit le 27 août 2014 à 14 h 44 min

    j’en ai un qui est superbe et qui fleurit à l’automne
    il m’est arrivé de le rabattre sévèrement car il devenait trop grand et il a finit par bien repousser et fleurir

  • Sally a écrit le 31 mai 2014 à 19 h 15 min

    Notre camélia sasanqua, planté il y a au moins 20 ans, est maintenant gêné par un important houx voisin et se penche pour chercher la lumière. Peut-on le transplanter?

  • Idac a écrit le 12 décembre 2013 à 8 h 00 min

    c’est marrant on a planté ce camélia sasanqua au printemps
    là il a des fleurs, c’est pas encore incroyable mais ça laisse présager pour les années à venir !
    le rose est superbe et il sent bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Camélia Sasanqua perd ses feuilles
Posté par Floris le 19 juillet 2017

Camelia sasanqua après floraison
Posté par Floris le 07 mai 2015

Taches noires sur nouvelles feuilles de camellia
Posté par oberline le 17 juin 2015

Camélia en pot dont les feuilles brunissent et tombent
Posté par amlt85 le 13 septembre 2018

Camelias et rhododendrons restés en boutons. Attendre ? Couper court ?
Posté par Sakura0808 le 16 septembre 2017