Connexion
Accueil / Le Jardinage / Mois par mois / Octobre au potager : semis, culture et récoltes

Octobre au potager : semis, culture et récoltes

Potager en octobre
0

Alors que les arbres se parent de couleurs cuivrées, les potagers dévoilent des cucurbitacées colorées. L’automne s’installe doucement, avec un mois d’octobre qui fait la transition entre les légumes d’été et les légumes d’hiver. Découvrez les travaux à prévoir au potager en octobre !

A lire aussi :

Nord et sud : deux temps deux mesures

Le mois d’octobre est un moment charnière. Les premières gelées apparaissent dans les régions les plus fraîches. Les régions aux hivers doux peuvent quant à elles, profiter d’une belle arrière-saison. Le sud de la France et le littoral disposent de températures plus clémentes, leur permettant de poursuivre les récoltes des légumes d’été. En revanche, les autres régions voient ces récoltes se terminer et se tournent davantage vers les légumes d’automne.

 

Quels légumes semer ou planter en octobre ?

 

Les récoltes au potager en octobre

Pour aller plus loin : Calendrier des semis et récoltes au potager

Éclaircir les semis

Si vous avez réalisé des semis il y a quelques semaines, c’est le moment de les éclaircir. Le principe est simple, il suffit de ne garder qu’une seule plantule par godet. L’éclaircissage a lieu une fois que les jeunes plants ont 4-5 feuilles. L’idée est alors de conserver le plus vigoureux, celui qui a le plus de chance de devenir un plant développé et productif.

 

Protéger du froid

Les régions aux hivers rudes commencent à mettre en place des protections hivernales. Si ce n’est pas déjà fait, installez une bonne couche de paillage. Cela va permettre de protéger les légumes des gelées, tout en enrichissant le sol. Les tunnels ou les cloches permettent aussi de garder au chaud les cultures. En revanche, il faut pensez à aérer régulièrement pour éviter de créer une atmosphère trop humide, propice aux maladies.

 

Butter les choux et les poireaux

butter poireau chou periodeTout au long de la culture de ces deux légumes, il est important de les butter. Pour le chou, le buttage permet de protéger les racines du froid. Quant au poireau, il est butté pour gagner en tendreté et en douceur, comme les asperges. Le buttage est très simple, il consiste à rassembler la terre au pied du légume, de manière à former un petit monticule.

 

Attention à l’humidité

Au mois d’octobre, la fraîcheur s’installe et risque de faire pourrir les dernières récoltes de légumes d’été. N’hésitez pas à placer des planches pour isoler les cucurbitacées du sol parfois humide.

 

Semer des engrais verts

Lorsque des parcelles se libèrent, pensez à les nettoyer et à semer des engrais verts. Trèfle, moutarde, phacélie… Ces plantes ont la capacité de capter des éléments nutritifs et de les restituer dans le sol. La terre est s’enrichit et la vie microbienne se développe. Ils occupent vos parcelles inoccupées, puis sont fauchés juste avant leur floraison. Les tiges servent ensuite de paillage ou sont ajoutées à un compost. Cette habitude à prendre à l’automne, offre une parcelle idéale pour vos futurs semis de printemps !

 

Diviser pour mieux récolter

diviser plante aromatiqueEn octobre, vous pouvez diviser les aromatiques qui ont déjà quelques années pour booster leur croissance. Pour cela c’est simple, il suffit de les sortir de terre, puis de les séparer en deux parties à l’aide d’une bêche. Vous n’avez plus qu’à replanter chaque éclat à deux endroits différents.


©rauschenberger, ©AlchemillaMollis, ©jacqueline macou, ©Katharina N, ©BARBARA808


Écrit par Audrey Chéritel
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *