protection plantes hiver

Dès l’automne, protégez votre sol et vos plantations des gelées hivernales. 

Recyclez vos déchets verts pour couvrir vos plantes rustiques ; pour les plus fragiles, soyez créatifs !

A lire aussi :

Les feuilles mortes, un paillis idéal

Toutes les feuilles mortes conviennent pour faire des paillis, mais certaines sont meilleures que d’autres.

Les feuilles tendres des arbres fruitiers, arbustes champêtres et arbustes horticoles (forsythia, spirée, hortensia…) se décomposent plus vite. Réservez-les pour vos paillis de durée moyenne (4 à 6 mois).

Vous pouvez les épandre sur les dahlias et sur le potager pour protéger vos légumes d’hiver comme les poireaux ou les choux. Utilisez aussi vos déchets de tonte sur une épaisseur de 10 cm.

Gardez vos feuilles plus épaisses et donc plus coriaces – comme les feuilles de platane, de châtaignier, de laurier-sauce ou de laurier-palme –  pour les plantes pérennes comme les fleurs vivaces et les arbustes de la haie d’ornement. Pour une meilleure utilisation, passez-les au broyeur.

Paillis de tous végétaux

Valorisez les branches coupées des haies ou des arbres fruitiers en les broyant pour les utiliser pour pailler vos rosiers, hortensias et vivaces.

Si vos arbres sont atteints de tavelure du pommier, sachez qu’il n’y a plus aucun risque de contamination au printemps, quand les feuilles sont décomposées et enfouies dans le sol par les vers de terre.

Mais par précaution, mieux vaut étaler ces broyats autour des légumes du potager : ils sont insensibles à la tavelure.

Toutes les solutions sont bonnes !

Un simple toit de canisses installé au-dessus des plantes au feuillage fragile suffit pour leur faire passer l’hiver sans dommage. Une tuile plate, inclinée et soutenue par un piquet protègera les petites plantes des vents froids et des gelées blanches.

Un voile d’hivernage prolongera la floraison de votre camélia tout en le laissant respirer.

Pour toutes vos plantes exotiques, utilisez des paillassons épais, des morceaux de moquette ou de la paille sèche maintenue autour du tronc par une ficelle pour garder la plante au chaud.

Installez toutes vos plantes en pots contre un mur bien exposé et protégez-les avec un plastique à bulles.

Mieux, si vous le pouvez, rentrez vos géraniums et autres pélargoniums dans un endroit non chauffé, sec et aéré.

M.-C. H. 


Crédits visuels :  Phovoir, Fotolia