Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / Chou cabus : conseils utiles de plantation, entretien et récolte

Chou cabus : conseils utiles de plantation, entretien et récolte

chou cabus culture
0

Le chou cabus en résumé 

Nom latin : Brassica oleracea var. capitata
Noms communs : Chou cabus, chou pommé, chou blanc
Famille : Brassicacées

Type : Plante potagère
Exposition : Soleil
Sol : Profond et léger

Plantation : De février à mai et en août – Récolte : Toute l’année

Le chou cabus est un chou pommé, mais il se distingue du chou de Milan par sa pomme de feuilles bien lisses, allongée ou aplatie suivant les variétés. Il se consomme en une multitude de recettes, cru ou cuit, et est riche en fibres, en minéraux et en vitamines. C’est pourquoi il mérite une place de choix dans les potagers.

Semis et plantation du chou cabus

Le semis du chou cabus intervient :

  • En août-septembre pour une récolte en mai-juin de choux de printemps
  • En février (sous abri) pour des choux d’été,
  • De mars à mai pour manger des choux d’août à novembre, et
  • Fin mai pour une récolte hivernale, de novembre à mars.

En bref, le chou se sème pratiquement tout au long de l’année. Et vous pouvez manger des choux tout au long des saisons !

Où semer le chou cabus ?

Le chou pommé affectionne les sols profonds, légers et fertiles, surtout bien drainés et qui restent frais. Un apport de matières organiques,fumier ou compost, est donc nécessaire si le sol est pauvre. Cet apport se fera en automne au moment du bêchage ou de la préparation du sol. Ensuite, deux semaines avant la plantation, un engrais pourra être ajouté.

Quant à l’exposition, elle doit être plutôt ensoleillée même si le chou cabus a une prédilection pour des températures assez fraîches, et les climats doux et humides.

Comment semer le chou cabus ?

Le chou cabus se sème à une profondeur de 2 à 3 cm.

Lorsque que les plantules bénéficient de 3 à 4 feuilles, il est temps d’éclaircir pour ne garder que les sujets les plus costauds, tous les 5 cm environ.

Lorsque les jeunes plants ont atteint 10 à 15 cm, le repiquage s’impose. D’une façon générale, cette transplantation intervient de février à août pour des récoltes de printemps et d’automne. N’hésitez pas à éliminer les plants fragiles ou qui ne montrent pas d’œil central.

Comment repiquer le chou cabus ?

Distance de plantation : de 25 à 50 cm suivant la variété

chou cabus culture

  • Les choux cabus se plantent tous les 25 à 50 cm suivant les variétés. Les variétés moyennes telles que ‘Tête de Pierre’ ou ‘Précoce de Louviers’ peuvent se planter en quinconce tous les 30 cm.
  • Pour bien fixer les choux cabus, tassez bien la terre autour de chaque pied à la main.
  • N’hésitez pas à planter entre vos choux des légumes dotés d’une croissance rapide comme la laitue ou la mâche. De même, la culture de plantes aromatiques à ses côtés est bénéfique pour faire fuir les insectes ravageurs. Donc cultivez le chou cabus en compagnie du thym, de la sauge, de la mélisse, l’aneth ou du romarin. Et contre les pucerons, les œillets d’Inde ou les capucines sont efficaces.
  • En revanche, évitez de planter des choux à proximité des alliacées, des radis et des navets.

Culture et entretien

Le chou cabus a besoin de quelques petites attentions pour offrir de belles pommes, denses et bien serrées :

chou cabus culture

  • Binez et sarclez régulièrement les choux pour aérer le sol, favoriser la pénétration de l’eau et éliminer les mauvaises herbes
  • Paillez pour conserver un sol frais
  • Buttez fréquemment les choux durant toute leur croissance
  • Arrosez en cas d’absence de pluie pour conserver un sol frais, toujours au pied et sans mouiller les feuilles pour éviter la pourriture

Les maladies du chou

Les choux cabus sont relativement sensibles aux maladies et attirent nombre d’insectes ravageurs que la présence des aromatiques va repousser. Pour autant, il faut être très vigilant et surveiller les attaques de :

chou cabus ravageur

Œufs de piéride du chou

  • L’altise fait de petits trous dans les feuilles et fragilise les choux. Pour prévenir leur présence, paillez et arrosez, ou installez un filet anti-insectes au printemps. Traitez au purin de tanaisie, d’ortie ou d‘absinthe.
  • Les piérides et noctuelles du chou : ce sont deux papillons dont les larves raffolent des feuilles de chou cabus. Là encore, le voile anti-insectes au printemps est la meilleure parade, tout comme la destruction des œufs au revers des feuilles et des chenilles, ou les pulvérisations de purins de tanaisie ou d’absinthe. En revanche, le purin d’ortie les attire !
  • Le puceron cendré du chou fond sur les choux si l’été est chaud. Le savon noir s’avère efficace pour les éliminer.
  • Les limaces aiment beaucoup les jeunes pousses de chou cabus. Les remèdes sont nombreux mais les barrières anti-limaces sont certainement les plus efficaces.
  • La hernie du chou est une maladie insidieuse qui touche les racines. On peut la prévenir en mettant un peu de cendre de bois autour des pieds de chou

Récolte et conservation du chou cabus

chou cabus cultureLes choux cabus se récoltent environ deux mois après la plantation. La pomme doit être dense, et bien serrée, en général lorsque les feuilles du dessus commencent à jaunir légèrement.

Il suffit de le couper au ras du sol.

Il se conservera 4 à 5 jours au réfrigérateur.

Différentes variétés de choux cabus

Il existe une multitude de variétés pour varier les consommations :

  • ‘Cœur de bœuf moyen de la Halle’ : variété précoce qui produit des pommes coniques d’1,5 kg
  • ‘Express’ : variété très précoce qui offre une petite pomme conique de feuilles tendres
  • ‘Quintal d’Alsace’ : variété idéale pour la choucroute
  • F1 ‘Cap Horn’ : variété à la pomme pointue

Ceci va aussi vous intéresser :


©Romiri ©MarccoPhoto ©Nungning20 ©Marco Henz ©Syda Productions


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *