Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Chêne pédonculé : plantation et entretien du Quercus robur

Chêne pédonculé : plantation et entretien du Quercus robur

1

La grande famille des chênes comprend de nombreuses espèces, dont le fameux chêne pédonculé.

En résumé :

Nom : Quercus robur pedunculata
Famille : Fagacées
Type : Arbre

Hauteur : 20 à 25 m
Exposition : Soleil à mi-ombre
Sol : Tout type, bien drainé
Rusticité : Très rustique (-15 °C)

Croissance : Lente – Feuillage : Caduc Floraison : Printemps

Présentation du chêne pédonculé

Noms communs : Chêne pédonculé, Chêne rouvre, Châgne, Gravelin

Chêne pédonculé - Quercus roburDans la grande famille des chênes, le Quercus robur est probablement le plus prisé. En effet, il produit un bois dur très recherché dans la construction de meubles et de bateaux notamment.

Plutôt discrète, la floraison du chêne pédonculé se déroule au printemps, sous forme de petits chatons jaune-vert.

Les glands apparaissent en automne. D’abord d’un beau vert clair, ils deviennent peu à peu marron.

Le feuillage caduc est vert foncé sur le dessus et bleu-vert au-dessous. Cette teinte vire progressivement au marron à l’approche de l’automne, mais les feuilles restent longtemps sur l’arbre après dessèchement. Ces dernières ont une belle silhouette avec leurs lobes arrondis. D’une belle taille, elles font 10 cm de long, pour 6 cm de large. Elles ont également la particularité de posséder un pétiole très court.

Avec les années, de nombreuses variétés de chêne pédonculé ont été créées. Parmi les plus connues, on peut citer :

  • Quercus robur ‘Fastigiata’ et son port en colonne ;
  • Quercus robur ‘Concordia’, aux dimensions plus réduites et au feuillage jaune doré à vert jaunâtre.

Le saviez-vous ?

Les chênes sont connus pour leur longévité et le chêne pédonculé ne déroge pas à la règle. En effet, il est capable de vivre 400 ans.

Plantation du Quercus robur

Le chêne pédonculé sait s’adapter à tous les types de terrain (même calcaire et argileux). Néanmoins, il apprécie les sols frais.

Quand planter le chêne pédonculé ?

Comme souvent, pour les végétaux, il est préférable de planter le Quercus robur en début d’automne pour une meilleure reprise.

Comment le planter ?

  • Plantation du Quercus robur - chêne pédonculéCreusez une fosse de plantation d’au moins 60 cm de profondeur et de largeur.
  • Commencez à remplir le trou avec un mélange de terre de jardin et de terreau.
  • Ôtez le pot de la motte et désagrégez celle-ci pour en dégager quelques racines.
  • Si votre chêne pédonculé est en racines-nues, trempez ces dernières dans du pralin.
  • Installez l’arbre dans la fosse de plantation, en veillant à ce que le collet affleure la surface.
  • Disposez un tuteur à proximité en faisant attention aux racines.
  • Rebouchez avec le reste de mélange et tassant bien au fur et à mesure.
  • Attachez le tronc au tuteur avec une ceinture de tuteurage.
  • Arrosez copieusement.
  • Appliquez une couche de paillis naturel d’au moins 4 à 5 cm d’épaisseur, afin de conserver l’humidité dans le sol.

Entretien du chêne pédonculé

Feuille de Quercus robur - chêne pédonculé feuillageLes soins à apporter au chêne pédonculé se résument à surveiller l’arrosage et à compléter le paillage lors des premières années de croissance.

En dehors d’une éventuelle taille de structure, ou pour éliminer des branches gênantes ou dangereuses, il n’est pas nécessaire de tailler l’arbre.

Multiplication

La propagation du chêne pédonculé peut se faire par semis sous abri en automne, dès que les glands sont mûrs.

Les cultivars comme ‘Fastigiata’ ou ‘Concorda’ peuvent être greffés, afin de conserver leurs caractéristiques.

Maladies et ravageurs

maladie Quercus robur - chêne pédonculé tache feuillesLe chêne pédonculé peut être la cible des pucerons, des chenilles, des mineuses et des guêpes à galles du chêne (Cynips quercusfolii). En ce qui concerne les maladies, l’oïdium est susceptible de s’attaquer au feuillage.

Emploi du chêne pédonculé

Arbre aux proportions impressionnantes, le chêne pédonculé ne trouvera pas sa place dans tous les jardins. Sa large couronne pouvant atteindre près de 15 m, il est plutôt destiné aux grands espaces.

Ceci devrait aussi vous plaire :

 


©viki2win, ©spaceball303 , ©WikimediaImages, ©a41cats, ©HansBraxmeier


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *