Quercus coccinea, chêne écarlate : plantation et entretien

Quercus coccinea chene ecarlate

Quercus coccinea en résumé :

Nom latin : Quercus coccinea
Nom commun : Chêne écarlate
Famille : Fagacées
Type : Arbre

Feuillage : Caduc
Floraison : Printanière (avril à mai)

Port : Évasé
Hauteur : 30 m
Largeur : 15 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Non‑calcaire, léger et bien drainé
Rusticité : Au‑delà de – 15 °C

Principalement connue pour le chêne pédonculé (Quercus roburou Q. Pedunculata), la famille des chênes comporte pourtant plus de 400 espèces.

Le Quercus coccinea est l’une d’entre elle et pas des moindres : avec son port majestueux, ses superbes feuilles finement découpées qui virent au rouge écarlate à l’automne ; cet arbre d’ornement magnifiera votre jardin tout au long de l’année.

Plantation du Quercus coccinea

La période de plantation idéale est l’automne.

En fonction de la pluviométrie et du froid, vous pouvez commencer à partir du mois d’octobre jusque janvier, février (en dehors des périodes de gel).

Il est déconseillé d’aller au‑delà pour limiter les risques de perte en cas de sécheresses estivales (voire printanières).

Avant d’installer votre chêne écarlate, assurez‑vous que la terre soit non‑calcaire et qu’elle ne soit pas hydromorphe, à savoir qu’elle ne retient pas trop l’eau. Vérifiez également le niveau d’ensoleillement de la zone choisie.

Une fois les vérifications effectuées, vous pouvez passer à la plantation.

Bien planter le Quercus coccinea :

Pour planter votre pied de Quercus coccinea, procédez de la manière suivante :

  • Creusez un trou assez profond pour aider les racines à s’installer.
  • Amendez un peu la terre en apportant du fumier bien décomposé, du compost ou du terreau et mélangez bien le tout, afin que les racines ne soient pas en contact direct avec l’amendement (surtout le fumier).
  • Au besoin, ajoutez une couche drainante de pouzzolane ou vermiculite, afin de faciliter l’évacuation de l’eau.
  • Rebouchez bien le trou en tassant suffisamment au niveau des racines.
  • Tuteurez l’arbre pour l’aider dans ses premières années.

Entretien du Quercus coccinea

Quercus coccinea chene ecarlate automneTaille et soins du chêne écarlate

Le chêne écarlate ne réclame pas de soins particuliers. Dans les premières années, effectuez une taille de formation afin d’équilibrer la croissance du jeune sujet.

Une fois bien dessiné et architecturé, il est inutile de procéder à des tailles ou élagages hormis dans le cas d’une branche gênante, dangereuse, malade ou morte.

Au début, vous pouvez apporter un peu de matière organique en automne afin de soutenir sa croissance.

Multiplication

Si vous souhaitez multiplier votre pied de Quercus coccinea, le meilleur moyen reste le bouturage, voire le marcottage aérien. Avec les glands, le semis est également possible, mais demandera plus de temps.

Maladies du Quercus coccinea

De nature résistante, le chêne écarlate peut toutefois être sujet au flétrissement américain du chêneet à l’oïdium.

Il peut également être la cible des puceronset des guêpes gallicoles du chêne. Ces dernières, comme leur nom l’indique, provoquent l’apparition de galles sur les feuilles des chênes lorsqu’elles y déposent leurs larves.

> Au‑delà de l’aspect inesthétique des galles, elles sont sans danger pour l’arbre.

Emploi du Quercus coccinea

feuille de Quercus coccinea chene ecarlateLa forme et les dimensions du Quercus coccineaen font un arbre majestueux et spectaculaire.

C’est pourquoi il vaut mieux l’installer dans un grand jardin, en sujet isolé.

Le saviez‑vous ?

Quercus, le nom latin du chêne, viendrait du Celte « kaerquez » signifiant « bel arbre ».