chêne

Le chêne est l’un des arbres les plus courants et les plus majestueux lorsqu’il atteint de grandes tailles.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Quercus
Famille : Fagacées
Type : Arbre

Hauteur : 15 à 35 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Peu calcaire

Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps – Récolte : Automne

A lire aussi :

Familier des parcs ou des forêts, il n’est utilisé dans nos jardins qu’à conditions d’avoir de l’espace.

Mais le chêne compte un grand nombre de variétés et le choix peut s’avérer important car certaines d’entre elles sont parfaitement adaptés aux jardins plus petits. (Photo © vvoe)

Plantation du chêne :

La plantation du chêne est une étape importante car, comme pour tous les arbres, elle conditionne la bonne reprise et la croissance du chêne au fil des saisons.

Préférez un endroit isolé car le chêne peut prendre beaucoup de place, parfois plusieurs dizaines de mètres de diamètre et bien plus encore en hauteur…

  • Respectez bien les consignes de plantation et privilégiez un sol frais.

Taille du chêne :

Il n’y a pas de taille nécessaire chez le chêne, sinon d’éliminer au bout de quelques années les branches basses jusqu’à hauteur d’homme.

On peut aussi élaguer le chêne, de préférence l’hiver mais hors période de gel.

Enfin, on supprime les branches mortes, fragiles ou malades au fur et à mesure de leur apparition.

Gland du chêne :

Le fruit du chêne s’appelle le gland.

gland chene
© waspls

Il est fréquent qu’il faille plusieurs années avant que le chêne commence à produire des glands. La production de glands est par ailleurs assez irrégulière d’année en année.

La récolte des glands a lieu à l’automne, en général au mois de septembre ou octobre.

Les glands font le bonheur des écureuils, du porc, des cochons et des sangliers mais aussi de nombreux animaux sauvages vivant en forêt.

On appelle les animaux qui se nourrissent de glands des balanophages

A savoir sur le chêne :

Le Chêne est un nom donné à un grand nombre d’espèces et variétés d’arbres mais aussi d’arbustes appartenant au genre quercus.

Parmi les variétés de chêne on retrouve ainsi, aussi bien le fameux chêne de nos forêts, que le quercus ilex ou le quercus suber.

Si certains chênes ont des feuillages persistants, le chêne pédonculé qui peuple nos forêts est, lui, caduc.

Le chêne que l’on surnomme “Roi des forêts” est remarquable pour son bois, la beauté de ses feuilles et son côté majestueux surtout lorsqu’il est de grande taille.

A l’automne, ses teintes sont flamboyantes avec ses couleurs rouge vif, orange et jaune.

Évitez le chêne forestier dans votre jardin car la lenteur de sa croissance et la taille spectaculaire qu’il peut atteindre pourraient vous le faire regretter…

Parasites et maladies du chêne :

La plupart des chênes sont résistants aux maladies et au parasites mais il existe néanmoins quelques faiblesses chez le quercus qui méritent qu’on le traite de manière préventive ou curative.

  • Les chenilles processionnaire du chêne : Le traitement est difficile pour les chênes de grande taille. On trouve aussi en traitement pour la chenille processionnaire du chêne
  • Le feuillage est couvert de blanc : Il s’agit surement de l’oïdium

Conseil malin à propos du chêne :

Si vous plantez un gland à l’automne dans un pot rempli de terreau, vous aurez toutes les chances de voir pousser un chêne !

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • Piero Pirate a écrit le 17 juillet 2018 à 18 h 39 min

    Bonjour.

    J’ai besoin d’aide. S’il vous plait…
    je m’appelle Piero, je suis nomade, vis en camion, j’ai un petit frêne, un petit Saule Pleureur,et un petit chêne qui voyagent avec moi, dans l’idée un jour de trouver un terrain où nous pourrons ploner nos racines..

    Le petit chêne n’a même pas un an.
    il s’est manifester tout seul dans le pot de mon Saule tandis que j’étais dans les pyrénées et souhaiter fortement avoir un petit chêne sans avoir le coeur de déraciner un glan qui germe.

    Je l’ai donc rempoté. Je l’ai appellé LéboGébo.

    Mais depuis ce matin je constate sur ces feuilles l’apparition du champignon blanc/bleuté (Erysiphe alphitoides je crois) que j’ai pu voir partout sur les jeunes chênes du finistère nord où nous sommes actullement, mais à un stade bien moins dévellopé (LéboGébo est en bien meilleur forme que les 3/4 de ses jeunes semblables que je croise partout)

    Ma question c’est comment stopper le dévelloppement de ce champignon?
    J’ai doucement lavé ses feuilles à la main avec de l’eau ce matin.
    Je me demandais si il y avait quelquechose que je pouvais apporter à sa terre?

    où quelquechose qui puisse se mettre sur les feuilles?

    Ce champignon est il fatal pour un tout jeune arbre?
    Je l’aime et je ne veux pas le perdre.

    Si vous avez une réponse s’il vousplait aidez moi.

  • Leïla Pithon a écrit le 23 mai 2017 à 20 h 19 min

    bonjours j’ai un chêne de 14 ans dans mon jardin mais hier j’ai découvert des trou dans le bas du tronc et le tours est tout rouge/orange les troue ne sont pas profond mais assez large environs 5cm et 1 ou 2 mm de profondeurs et 1cm a certain endroit que doit-je faire?

  • salah a écrit le 21 avril 2017 à 16 h 28 min

    svp quelle son les maladies de bois de chéne zén ?

  • boulenger a écrit le 6 septembre 2016 à 21 h 43 min

    j’ai 1 jeune chene a 2 branches mon voisin me dit de couper la 2è branche pour qu’il soit plus beau adulte est ce exact merci a vous pour 1 reponse

  • bolore a écrit le 23 février 2016 à 13 h 33 min

    j’ai une quinzaine de chenes 15/20M certains sont attaques (on m’a dit sagitaires?) je trouve des articles qui parlent surtout des maisons mais que dois-je faire pour ces grands arbres?

  • Grob a écrit le 22 janvier 2016 à 13 h 16 min

    Nous venons de faire elaguer un chene qui genait la vue
    faut-il mettre du cicatrisant sur la plaie engendree sachant que ce sont des branches de 15 cm de diametre
    merci pour votre reponse

  • Azadiguian a écrit le 20 octobre 2015 à 11 h 55 min

    Quel est la taille d’un chêne à un an ?

  • Cherrier a écrit le 17 mai 2015 à 9 h 17 min

    Le chêne est un végéteaux vivace ou annuel

  • Louis Dumont a écrit le 30 août 2014 à 23 h 13 min

    J’ai deux chenes matures qui
    salissent par leurs ecoulements
    (auto,trottoir ect..)
    maladie ou normal?

    Merci à l’avance

  • Diane Sauve a écrit le 3 juillet 2014 à 1 h 01 min

    J’ai un chêne d’environ 20ans. Il mesure environ 30 pieds de haut mais je sais pas si c’est un chêne blanc ou rouge, Le problème est que depuis deux ans pendant l’été les feuilles un insecte mange les feuilles pratiquement en entier. Le reste de la feuille roule sur elle même et sèche.
    Les feuilles tellement abîmées que le soleil passe au travers de l’arbre.
    Qu’est çe que je peux faire avec mon arbre car cette année c’est pire que l’an passé.

  • dag a écrit le 1 septembre 2011 à 15 h 01 min

    tout les combien de jour faut il arroser le chêne?
    Merçi de me repondre rapidement.
    Salut a la prochaine.

  • gintz a écrit le 17 août 2011 à 18 h 06 min

    j’ai un chene qui prends de l’empleur avez vous élagué ou ébranché le votre ? a t’il bien supporté?
    MERCI DU RETOUR

  • roperc'h a écrit le 24 octobre 2010 à 21 h 41 min

    bonjour
    j’ai des glands de chene et des marrons que je veux planter pour en faire des bonsais,pouvez vous me conseiller.l’année dernière,aucun n’avait réussi. merci de me épondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *