Connexion
Accueil / Jardinage / Arbres et arbustes / Quercus castaneifolia : le chêne à feuilles de châtaignier

Quercus castaneifolia : le chêne à feuilles de châtaignier

chêne à feuilles de châtaignier (quercus castaneifolia)
0

Le chêne à feuilles de châtaignier Quercus castaneifolia est une espèce de chêne remarquable par son feuillage peu ordinaire.

En résumé ce qu’il faut savoir

Nom latin : Quercus castaneifolia
Famille : Fagacées

Hauteur : 25 à 30 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Calcaires, riches et profonds

Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps

Originaire du Caucase et d’Iran, il s’adapte parfaitement à nos conditions climatiques.

Plantation de Quercus castaneifolia 

Quercus castaneifolia a avant tout besoin de place pour déployer sa stature. Une plantation dans un parc ou un immense jardin, loin de toute habitation, est idéale. Il apprécie les expositions très ensoleillées en plaine, et les versants exposés au sud en zone plus montagneuse. À l’état naturel, il peut pousser jusqu’à plus de 2000 m d’altitude. Il est d’ailleurs rustique jusqu’à – 20 °C.

Il lui faudra un sol profond pour qu’il puisse se développer au mieux. Le sol sera plutôt frais, fertile, et à tendance calcaire. Mais il peut aussi se plaire dans un sol plus lourd, légèrement argileux, ou léger donc sableux.

Il se plante en isolé pour profiter de sa silhouette, mais aussi en alignement ou en bosquet. L’essentiel étant de lui prévoir de l’espace.

La plantation peut intervenir au printemps, en mars, mais il est préférable de la planter en automne, de septembre à novembre, pour qu’il puisse bien s’enraciner avant les chaleurs estivales.

Quel entretien pour le chêne d’Iran ?

quercus castaneifoliaCe chêne à feuilles de châtaignier ne demande aucun soin particulier, une fois qu’il est bien installé. En revanche, les 3 premières années, il faudra :

  • Arroser copieusement toutes les deux semaines, une fois par semaine en période de sécheresse
  • Faire une taille de formation pour éviter qu’il ne forme deux flèches. De même, cette taille a pour objectif de sélectionner les branches charpentières qui doivent être bien réparties autour du tronc. Les branches secondaires qui se croisent ou qui montrent des signes de faiblesse peuvent être supprimées. Cette taille de formation n’est pas obligatoire et vous pouvez votre chêne s’exprimer librement
  • Surveiller les signes de maladies comme l’oïdium ou le pourridié. Les chenilles défoliatrices peuvent aussi s’attaquer au feuillage et aux bourgeons. Des pulvérisations de Bacillus thuringiensis suffisent à les combattre.

Pourquoi le préférer aux autres chênes ?

  • Sa croissance est moyenne les premières années puis plus rapide ensuite.
  • Il a une préférence pour les sols calcaires, mais s’adapte à tous les types de terrains
  • Il tolère tous les climats et se montre résistant au vent, aux embruns et à la pollution atmosphérique
  • Il est insensible à la sécheresse.

Il existe une variété hybride, ‘Green spire’ qui présente un port colonnaire et compact et une croissance vigoureuse. Il ne dépasse pas 20 m de haut.

Description du chêne à feuilles de châtaignier

Autres dénominations : chêne d’Iran

quercus castaneifoliaCe chêne, originaire du Caucase oriental et du nord de l’Iran, est particulièrement attractif par son feuillage joliment découpé. Ses feuilles sont en effet largement et grossièrement dentées et ressemblent beaucoup à celles des châtaigniers (Castanea) mais en plus petites. Ovales à obovales, plutôt étroites, elles comptent entre 6 et 14 lobes peu échancrés. Longues de 8 à 15 cm, ces feuilles sont parcourues de plusieurs paires de nervures qui se prolongent en mucrons, c’est-à-dire de petites pointes bien raides.

Sur la face supérieure, ces feuilles arborent un vert foncé brillant, sur le dessous un vert gris recouvert de poils étoilés.

La floraison intervient en mai, en chatons dorés, peu significatifs. Elle est suivie de glands ovales, enchâssés dans une cupule qui cache pratiquement la moitié du gland. Cette cupule est formée d’écailles recourbées et hérissées, également couvertes de poils gris, à l’image de celles du chêne chevelu (Quercus cerris). 

Le chêne à feuilles de châtaignier atteint 25 à 30 m de hauteur. C’est un arbre à large cime ovoïde d’apparence trapue.

Pour aller plus loin :


©Jon Benedictus ©The Goldfinch

 


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *