outils jardinage

Les bons outils

Même si les bons outils ne font pas le bon jardinier, il n’empêche… Le travail est plus facile lorsqu’on est bien équipé !

Choisir de bons outils, adaptés à votre sol, mais aussi à votre morphologie, voire à votre force, n’est pas aussi simple qu’il y paraît. D’autant que les fabricants font assaut de nouveautés pour mieux vous servir.

À commencer par les outils de base.

Le B.A.ba des outils au jardin

La bêche est indispensable. Certaines possèdent un rebord pour poser le pied, ce qui facilite grandement le geste. Si vous manquez de force, ou si le sol est très lourd et caillouteux, préférez la fourche à bêcher. Il existe de petites fourches légères pour les petites surfaces. Et si la terre est légère, contentez-vous de la grelinette (appelée également « fourche bio ») qui permet de soulever et d’aérer la terre sans la renverser, ne bousculant donc pas les micro-organismes et les vers de terre. Mais en terrain lourd, elle ne suffira pas.

Le râteau est essentiel pour niveler le sol après bêchage et pour nettoyer les débris végétaux.

Certains fabricants font une proposition très futée : le même manche, court, long ou télescopique, interchangeable pour tous les outils. Vous choisissez donc le type de manche et la longueur selon votre gabarit et l’utilisation, et le confort est toujours assuré.

Les binettes ont plusieurs fonctions. La binette à long manche sert à désherber sans être plié en deux. La ratissoire est dotée d’une lame affûtée qui sectionne le collet des mauvaises herbes. Certaines binettes ont une lame aux deux bords tranchants, d’autres servent à creuser des sillons…

Le sécateur est l’outil de tous les instants ; on le garde dans sa poche pour tous les nettoyages et petits travaux de taille.

Enfin la brouette ! Comment s’en passer ? En bois, en métal, en plastique… Indispensable.

En complément du parfait jardinier

En complément de ces outils de base indispensables au jardinier, toute une kyrielle de petits instruments faciliteront le travail dans les massifs ou jardinières du jardin d’agrément : plantoir, serfouette, griffe, transplantoir… et l’indispensable arrosoir.

Pour entretenir les arbres, enlever le bois mort, tailler, l’ébrancheur est parfait pour couper les branches épaisses, là où le sécateur sera impuissant. Certains modèles sont d’ailleurs équipés d’un démultiplicateur qui permet de couper sans trop d’effort. Leurs longs manches (parfois télescopiques) facilitent également le travail.

Complémentaire, la scie arboricole se glisse facilement entre les rameaux grâce à sa lame étroite et permet de supprimer les branches indésirables.

M.-C. Danger

  • Carole a écrit le 2 septembre 2013 à 14 h 45 min

    je rajouterai le serfouette, toujours pratique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide pour de nouveaux outils
Posté par Brubruh91 le 22 avril 2015

Outil de jardin.Lequel utiliser ? Une bêche ?
Posté par Floris le 31 mars 2017

grelinette ou beche classique
Posté par poucevert le 13 avril 2014

Oranger fait des boutures sur le tronc. Scier le haut de celui-ci ?
Posté par florence18 le 02 juillet 2017