Grelinette : un outil utile au jardin et au potager

grelinette utilisation

Outil phare de la permaculture, la grelinette est une fourche écologique, également appelée fourche bio, biofourche, aéro-bêche ou aéro-fourche, qui permet de décompacter et de travailler le sol en profondeur sans en perturber l’équilibre… et sans souffrir du dos. Cet outil, muni de deux manches et de 3 à 9 dents, a été inventé en 1963 par M. Grelin, grainetier à Chambéry. Il représente un investissement financier certain donc on peut se poser la question : doit-on investir dans cet outil étonnant ?

C’est quoi une grelinette ?

La grelinette est un outil de jardinage qui remplace tout à la fois la bêche, la fourche-bêche ou bêche à becs, voire le motoculteur. C’est une fourche écologique, ou une biofourche, qui est constituée de plusieurs éléments :

  • grelinetteDeux manches en bois ou en métal..
  • Des dents fines et cylindriques, légèrement courbées, parfois interchangeables, au nombre de 3 à 5, pour les plus courantes. Les modèles plus élaborés et plus professionnels peuvent compter jusqu’à 9 dents. Les dents mesurent entre 20 et 30 cm de longueur. Les grelinettes à 3 dents sont idéales pour les petits jardins ou les parcelles étroites. La grelinette est la plus couramment utilisée et est particulièrement adaptée pour les personnes au physique moins solide.
  • Une barre de force qui facilite le travail du pied peut parfois compléter les grelinettes plus élaborées.

Ce modèle original créé par André Grelin et son fils comptait 5 dents et mesurait 40 cm de largeur.

La grelinette est un outil particulièrement ergonomique qui a valu à son inventeur le premier prix du concours Lépine en 1963.

La grelinette, plusieurs utilisations

La grelinette remplace efficacement la bêche ou la fourche-bêche pour aérer, travailler et décompacter le sol. Pourtant, ces deux outils sont bien différents. Là où la bêche, et dans une moindre mesure la fourche-bêche, retourne la terre, la grelinette ameublit la terre mais ne la retourne pas.grelinette

De ce fait, la grelinette ne bouscule pas et ne perturbe pas les micro-organismes présents dans le sol, très utiles pour l’enrichir par leur travail. En effet, de nombreux micro-organismes, bactéries, champignons, petite faune… habitent le sol. Certains sont anaérobies; d’autres aérobies et, avec la bêche, ils meurent car ne se retrouvent plus dans leur élément. Sans oublier les vers de terre ou les insectes qui vivent dans le sol et participent à la décomposition des matières organiques.

Avec la grelinette, on peut aussi :

  • Simplement ameublir un sol avant un semis
  • Intégrer du compost ou du fumier au sol
  • Récolter des pommes de terre ou tous autres légumes racines
  • Désherber et enlever les adventices comme le liseron ou le chiendent
  • Casser les mottes

Comment fonctionne une grelinette ?

  • Poser la grelinette bien droite à la verticale dans le sol, une main sur chaque main, au niveau des épaules
  • Enfoncer la grelinette dans le sol en posant le pied sur la barre de force
  • Faire un pas en arrière et tirer vers soi la grelinette à l’aide des deux manches en faisant en léger mouvement droite-gauche
  • Reculer encore en laissant traîner la grelinette à terre et renouveler l’opération
  • Passer le croc ou griffe pour aplanir et finir de casser les mottes.

grelinetteIl est inutile de se pencher pour utiliser le grelinette. Le dos reste droit ce qui soulage le travail. De même se baisser en tirant les manches vers soi est contre-productif. Là encore le jardinier doit rester droit.

Suivant l’utilité que l’on souhaite en faire, la fourche bio se passe en automne, avant de mettre le fumier ou de couvrir le sol, ou dès la fin de l’hiver et au début du printemps pour préparer le sol avant les semis et les plantations.

À noter qu’il est recommandé d’enlever le paillage de surface avant d’intervenir avec la grelinette.

La grelinette au potager

grelinette potagerLa grelinette est l’outil parfait pour les terres légères, qui ont déjà été travaillées. En revanche, pour les terres très lourdes, argileuses ou vraiment détrempées, ce n’est pas l’outil idéal. Au moins pour l’automne. En effet, dans ce type de terrain, en automne, il est préférable de bêcher. Par la suite, le gel cassera les mottes, et, au printemps, la grelinette pourra prendre le relais dans une terre ressuyée, c’est-à-dire, 2 ou 3 jours après une pluie.

De même, si vous souhaitez créer un potager dans un terrain en friche ou dans une pelouse, la grelinette ne sera pas suffisante.

Grelinette, ses avantages…

  • La grelinette apporte un confort de travail indéniable, les gestes sont presque naturels. Aucun effort sur le dos ou les lombaires n’est fait
  • Le jardinier gagne beaucoup de temps en adoptant la grelinette. Temps qu’il pourra utiliser à faire autre chose ou à se reposer
  • La grelinette est très efficace contre les mauvaises herbes aux longues racines qu’il ne faut pas casser, telles que le chiendent ou les liserons.

Reste son prix : Il faut compter au moins 90 euros pour une grelinette de qualité, un prix largement supérieur à celui d’une bêche. Mais l’investissement est de longue durée et surtout ménage la santé de votre dos tout en préservant la microfaune.


©L’arpent nourricier ©Girardin ©Helge Masch


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...