Connexion
Accueil / Les Animaux / Rongeurs et petits mammifères / L’alimentation du lapin nain

L’alimentation du lapin nain

Alimentation du lapin nain
0

Une alimentation adaptée permet de garder votre lapin nain en bonne santé. S’il grignote en continu pour limer ses dents, c’est avant tout de l’herbe qu’il ingère, celle-ci étant l’aliment le plus adapté à son système digestif d’herbivore !

Les aliments que vous lui fournissez doivent ainsi impérativement suivre son rythme biologique, alors gare aux idées reçues. Par exemple, la carotte n’est pas la meilleure amie du lapin !

Voici donc tout ce que vous devez savoir sur l’alimentation du lapin nain.

Le foin comme alimentation principale du lapin nain

Foin, alimentation principale du lapin nainLe lapin a besoin de 20 repas par jour, ce qui équivaut à son propre volume corporel. Des repas qui doivent être constitués aux 3/4 d’herbe. Votre lapin nain résidant principalement en intérieur, fournissez-lui du foin vert, sans poussière et qui sent bon. Veillez également à ce que le foin sélectionné présente une faible teneur en calcium. Les fibres alimentaires contenues dans le foin sont essentielles à l’organisme de votre lapin.

De l’eau propre, fournie à volonté

Mettez continuellement à disposition de votre lapin une eau fraîche et propre que vous changerez régulièrement (au moins une fois par jour). De même, pensez à nettoyer régulièrement le récipient qui contient cette eau. Sachez qu’un lapin qui boit beaucoup est signe de bonne santé. Votre petit herbivore évacue toxines et bactéries en urinant, ce qui lui évite bien des troubles urinaires et autres problèmes de santé.

Les légumes, oui, mais avec parcimonie

Alimentation du lapin nain - Légumes avec modérationPour son plaisir, vous pouvez agrémenter l’alimentation de votre lapin nain de quelques légumes ou plantes aromatiques. Offrez-lui donc de temps en temps : quelques feuilles de menthe, de basilic, un brin d’aneth, un peu de brocoli, ou encore quelques feuilles d’artichaut. Vous remarquerez que votre lapin a tendance à ne manger que les feuilles des légumes, car il les digère bien mieux.

En revanche, les carottes sont à donner avec modération, car elles provoquent des troubles digestifs chez le lapin et le font trop grossir. De même, évitez de lui donner de la chicorée.

Astuce : pour éviter les diarrhées, servez vos légumes à température ambiante à votre lapin, et pensez à les nettoyer soigneusement afin d’en supprimer les pesticides.

Les aliments interdits

Certains aliments doivent être bannis de l’alimentation de votre lapin main, et notamment :

  • la nourriture riche en blé (céréales, biscottes, biscuits, pâtes…) qui est bien trop riche en lipides, en sel et en sucres ;
  • tous les produits industriels, eux aussi bien trop riches en sucres, sel et gras ;
  • les restes de repas humains ;
  • le chocolat, les produits laitiers et le maïs qui peuvent même lui être mortel ;
  • la luzerne, trop riche pour son petit organisme.

Par ailleurs, renseignez-vous avant de lui donner des légumes, car certains d’entre eux lui sont toxiques. C’est par exemple le cas du cœur des choux. De même, évitez les fruits, car un excès de sucre peut le rendre obèse.

À noter : le lapin trouve déjà des vitamines en quantité suffisante dans l’herbe, le foin et dans ses crottes. Aussi, il est parfaitement inutile de lui donner des vitamines et des minéraux complémentaires ! Ceux-ci peuvent même représenter un danger pour sa santé.

Et les granulés dans l’alimentation du lapin nain ?

Alimentation du lapin nain - Grannulés en petite quantitéLes granulés sont loin de fournir une alimentation adaptée au lapin nain. Pour commencer, le calcium y est souvent présent en grande quantité, or le lapin ne doit pas en ingérer beaucoup. De plus, les granulés sont trop riches pour le petit herbivore. Aussi, versez peu de granulés dans sa ration, au risque de provoquer des troubles digestifs, urinaires ou dentaires.

Pourquoi mon lapin nain mange-t-il ses crottes ?

Rassurez-vous, il s’agit là d’un comportement parfaitement normal chez le lapin ! Manger ses crottes au réveil lui permet de garantir ses besoins en protéines végétales, car celles-ci contiennent de la cellulose. Bref, il s’agit là d’un complément alimentaire naturel pour le lapin.


Photos : Jürgen, Alexas_Fotos, Daniel Wanke


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *