Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chat / Allergie au chat : symptômes, traitements et précautions à prendre

Allergie au chat : symptômes, traitements et précautions à prendre

Allergie au chat : symptômes, traitement et précaution à prendre
0

L’allergie au chat est malheureusement un motif récurrent d’abandon chaque année. C’est pourquoi il faut bien réfléchir avant d’accueillir un petit félin si l’on pense être concerné par ce type de manifestation.

Cependant lorsque l’envie d’adopter demeure très forte, mettre en place une routine de vie pour minimiser les réactions allergiques est tout à fait envisageable.

L’allergie au chat, comment se manifeste-t-elle ?

Une prédisposition génétique dans 90 % des cas :

L’allergie au chat a souvent une origine génétique. Différents symptômes apparaissent en particulier avant l’âge de 50 ans, période de la vie où le système immunitaire est le plus réactif.

  • Éternuements.
  • Rhume.
  • Toux.
  • Conjonctivite.
  • Asthme.
  • Urticaire.
  • Eczéma atopique.

Le saviez-vous ?

Allergie au chat

Contrairement aux idées reçues, le principal allergène identifié (la protéine Fel d 1) ne se trouve pas sur les poils du chat. En effet, il est produit par ses glandes salivaires, sébacées et anales.

C’est notamment en faisant sa toilette que le chat dissémine les allergènes sur son pelage.

Les autres origines de l’allergie au chat :

Dans les 10 % des cas restants, il a été observé des manifestations allergiques à la suite de certaines situations.

  • Un contact direct avec un chat.
  • Une proximité avec un textile sur lequel s’était frotté l’animal.
  • Lors d’une visite chez une personne qui possède un chat.
  • Après le passage inopiné d’un chat à son domicile.

Les traitements

Consulter un allergologue avant d’adopter :

Avant de s’engager à accueillir un chat dans son foyer, consulter un allergologue permet de confirmer l’allergie et d’envisager les différents traitements ou précautions à mettre en place.

  • Antihistaminiques
  • Corticoïdes.
  • Collyre.
  • Bronchodilatateur.
  • Désensibilisation par voie sublinguale (gouttes ou comprimés à mettre sous la langue puis à laisser fondre).

L’allergie au chat, les précautions à prendre :

  • Passer l’aspirateur sur le sol et dans tous les endroits où se couche le chat (canapé, coussin, etc.).
  • Nettoyer la litière tous les jours.
  • Retirer moquette et tapis.
  • Interdire la chambre à coucher au chat.
  • Se laver les mains après chaque contact avec l’animal.
  • Brosser le chat.
  • Faire prendre un bain régulièrement avec un shampoing antiseptique à l’animal.

Les races hypoallergéniques

L'allergie au chat, symptômes, traitement et précaution à prendreLorsque l’on souffre d’allergie au chat, certaines races sont à privilégier si l’on veut accueillir un petit félin.

Le saviez-vous ?

La concentration de l’allergène est plus importante avec la production de testostérones. C’est pourquoi, il faut mieux choisir une femelle ou faire stériliser le mâle.

Le sphynx :

Avec un pelage quasi inexistant, car sa peau est simplement recouverte d’un duvet, le sphynx produit peu d’allergène. Facile à vivre, affectueux et gentil, c’est un excellent compagnon si l’on aime son physique atypique.

L’abyssin :

race de chat allergieAvec ses oreilles pointues et sa belle musculature, ce chat adore les séances de jeux et les caresses.

Le devon rex :

Cette race est idéale pour des personnes présentes et disponibles, car il est très attaché à sa famille. Énergique, il se plaira davantage dans une maison avec un jardin.

D’autres races à envisager :

Balinais, bengal, siamois, sibérien, bleu russe et javanais (liste non exhaustive).

Pour aller plus loin : Plantes allergènes : les végétaux à éviter

Conseil malin 

Comme chaque individu est différent, visiter des élevages de la race choisie permet de constater rapidement si l’on souffre d’une allergie au chat.


L.D.

©Suyatoslovlipik, ©Teamk, ©Tsapenkodg, ©pexel.


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *