Connexion
Accueil / Jardinage / L’ail noir (Allium nigrum), un ail d’ornement aux ombelles étoilées

L’ail noir (Allium nigrum), un ail d’ornement aux ombelles étoilées

Ail noir - Allium nigrum
0

Allium nigrum, ou ail noir, est un ail ornemental mellifère et apprécié pour ses superbes ombelles sphériques utilisées comme fleurs coupées.

L’ail noir en résumé :

Nom : Allium nigrum
Famille : Liliaceae
Type
 : vivace bulbeuse

Hauteur : 70 cm
Exposition : chaude et ensoleillée
Sol : bien drainant et frais

Rusticité : -15°C – Feuillage : caduc – Floraison : mai à juin

Originaire des régions méditerranéennes, d’Asie occidentale et d’Afrique du Nord, l’ail noir pousse spontanément en France dans le Midi.

Description botanique de l’Allium nigrum

Nom commun : ail noir, ail des Indes

Allium nigrumSi le genre Allium comprend de nombreuses espèces utilisées en cuisine (ail, oignon, échalote, poireau), certaines sont davantage utilisées au jardin d’ornement. C’est notamment le cas de l’air noir, aussi appelé ail des Indes.

Allium nigrum est un bulbe vivace dont les larges feuilles basales et lancéolées, d’une longueur de 50 cm, offrent une belle couleur vert gris. Au cours de l’été, entre les mois de mai et de juin, l’ail noir produit des ombelles sphériques s’élevant jusqu’à 80 cm de haut. Ces ombelles denses mesurent environ 7 cm et se composent de 20 à 35 fleurs étoilées, le plus souvent de couleur crème, mais qui peuvent aussi être lilas selon les variétés. Chaque fleur est centrée d’un ovaire proéminent et sombre, vert foncé à noir pourpré.

Cette ravissante floraison exhale un parfum léger et sucré, et ces ombelles sphériques se prêtent agréablement à la composition florale.

À noter : le feuillage de l’Allium nigrum ne possède pas l’odeur caractéristique du genre.

Plantation de l’ail noir

Rustique jusqu’à -15°C (parfois plus selon les variétés), l’ail noir est une bulbeuse vivace qui perdure au jardin d’ornement d’une année sur l’autre.

Emplacement

Ail noir - Allium nigrumL’ail des Indes a besoin de soleil pour prospérer. Installez-le en situation chaude et ensoleillée, en bordures ou dans les massifs en compagnie d’autres vivaces, d’arbustes et d’herbes d’ornement.

À noter : mellifères, les fleurs de l’ail noir attirent les insectes pollinisateurs au jardin.

Substrat

Peu exigeant en matière de substrat, Allium nigrum s’accommode de presque tous les types de sol, pourvu que ces derniers soient suffisamment bien drainés. Il tolère facilement les sols pauvres, et même les sols calcaires.

En revanche, l’excès d’humidité et l’eau stagnante sont responsables du pourrissement de l’ail noir, alors qu’un sol bien drainant permet au bulbe de résister aux hivers froids et aux étés pluvieux.

Plantation

Ail des Indes - Ail d'ornementLa plantation de l’ail noir intervient entre les mois de septembre et de décembre, en-dehors des périodes de gel, pour une floraison dès le mois de mai suivant.

  1. Améliorez le drainage du sol en mélangeant la terre avec du sable et du gravier fin.
  2. Plantez les bulbes pointe vers le haut, et à une profondeur d’environ 10 à 13 cm.
  3. Respectez un espacement de 15 cm entre chaque bulbe.
  4. Arroser généreusement après la plantation.

Entretien de l’ail noir ou ail des Indes

Une fois en place, Allium nigrum demande très peu d’interventions de votre part.

À noter : l’ail des Indes est un ail à végétation hivernale.

ArrosageAil noir - Ail des Indes

  • En hiver, l’ail noir apprécie les sols frais pour démarrer sa période de croissance, mais sans eau stagnante.
  • En été, durant la période de dormance, aucun arrosage n’est nécessaire.

Taille

Coupez systématiquement les fleurs qui commencent à faner.

Les fleurs de l’ail d’ornement peuvent être mises à sécher et être utilisées dans les bouquets.

Multiplication

Bien que vivace, la floraison de l’ail va en s’amenuisant au fil des années. Il est donc généralement conseillé d’arracher vos bulbes environ tous les 3 ou 4 ans pour en diviser les mottes avant de les replanter.

Maladie et ravageur

L’ail noir est sensible à la pourriture blanche, au mildiou et à la mouche de l’oignon.

Pour aller plus loin :


Photos : ©Sonja Kalee, ©Rawpixel Ltd, ©Quentin Groom, ©Oleg Kosterin


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *