Aster frikartii : planter et cultiver l’aster de Frikart

aster de frikart-frikartii

La floraison bleue de l’aster de Frikart, Aster frikartii, saute à la vue pour sa superbe couleur et sa forme. Cette merveille est une plante vivace inhabituelle, mais un classique en ornement de jardin.

Nom : Aster de Frikart, Aster frikartii
Famille : Astéracées
Type : Plante vivace rustique

Hauteur : 60 à 100 cm
Exposition : Lumineuse
Sol : Tous

Feuillage : Caduque – Floraison : été, automne

Description et utilisation

Aster frikartii est une plante inhabituelle car elle se développe rapidement en un bouquet massif, mais aéré, aussi large que haut, pouvant atteindre 1 m sur 1 m dans un sol riche. L’aster de Frikart est rapidement recouvert de fleurs de marguerite bleu lavande avec un centre jaune de juillet jusqu’à une période de gel.

Les asters de Frikart sont également considérés comme de bonnes plantes pour attirer les pollinisateurs. De plus, des bouquets de fleurs coupées sont magnifiques. Toutefois, les fleurs ne durent que brièvement une fois coupées.

Plantation de l’Aster frikartii

Aster frikartii est une plante vivace dressée avec des tiges épaisses et des fleurs durables. La plante est très polyvalente pour presque tous les sites de jardin, qu’il s’agisse d’une bordure, d’un jardin de rocaille, du bord de l’eau ou d’une zone sèche. Elle tolère même les environnements salins.

  • Plantez en sol riche pour obtenir des plantes plus hautes.
  • Exposez en plein soleil.
  • Installez un bon drainage.
  • Espacez chaque plant d’au moins 1 m.
  • La couronne de la plante doit reposer juste au niveau ou au-dessus de la surface du sol après l’arrosage.
  • Assurez une certaine protection hivernale.

En résumé, Aster frikartii fleurit mieux en plein soleil et dans un sol uniformément humide mais bien drainé.

Le feuillage a tendance à devenir clairsemé en été. En conséquence, plantez près d’une plante à feuillage qui masquera la nudité foliaire. Elle accompagne, en qualité de plante frontière, les achillées Achillea, les alchémilles Alchemilla, ou encore Alstroemeria, Antirrhinum et Astrantia.

Culture et entretien de l’aster de Frikart

Même si l’aster de Frikart est une plante vivace, en culture dans les régions froides humides, il vaut mieux le traiter comme une annuelle. Dans tous les cas, la croissance est rapide dès le printemps.

La plante ne résiste pas à l’hiver de manière fiable dans toute zone gélive au-delà de -5 °C où il peut être conseillé de la cultiver dans des endroits protégés et de laisser les tiges fleuries fanées en place pendant l’hiver.

  • aster de frikart frikartii - culture entretienArrosez régulièrement, chaque semaine, ou plus souvent dans une chaleur extrême.
  • Installez un paillis d’hiver léger qui aidera à protéger les plantes. Les sols humides en hiver peuvent être mortels.
  • Coupez les tiges au sol au début du printemps avant l’apparition d’une nouvelle croissance. Pour améliorer l’hivernage, attendez le printemps pour couper le feuillage.
  • Pincez les tiges à la fin du printemps (fin juin, début juillet). Cela abaissera la hauteur globale de la plante, mais retardera également le début de la floraison. Cette pratique produit une super-abondance de fleurs.
  • Retirez les fleurs fanées pour éviter le réensemencement.

Multiplication

Aster frikartii se propage volontairement par division de touffe tous les 2-3 ans au printemps.

Toutefois, plus facilement, le réensemencement (comme avec la plupart des Astéracées) sauvegarde les plantes qui ne passeraient pas l’hiver. La graine est disponible mais la couleur des fleurs peut être variable. La graine sauvegardée ne se reproduit pas correctement.

Maladies et soucis

Son feuillage rugueux est résistant aux maladies. La pourriture de la plante peut survenir dans les sols humides et mal drainés, particulièrement en hiver. Mais elle a une bonne résistance à l’oïdium.

La résistance à l’hiver s’est avérée être un problème important avec de nombreux asters de Frikart cultivés en sols humides l’hiver.

À savoir sur l’aster de frikart

Au niveau botanique, l’espèce Aster frikartii, ou plutôt Aster x frikartii, est considérée comme un hybride entre deux espèces : l’européenne Aster amellus et l’himalayenne Aster thomsonii. L’hybride a été créé par l’horticulteur suisse Carl Ludwig Frikart. Les cultivars Mönch et Wunder von Stäfa ont remporté plusieurs prix en concours.

Cultivar Aster frikartii Monch

Aster frikartii 'Monch'
Aster frikartii ‘Monch’

Le cultivar Monch présente des fleurs en forme de marguerite de 5 cm de diamètre avec des pétales bleu lavande et des centres jaunes. Les fleurs sont portées à profusion sur une plante compacte à plusieurs tiges atteignant généralement 60 à 100 cm de haut avec un port lâche, buissonnant et ouvert. Le cultivar Monch fleurit librement du début de l’été à l’automne. Les feuilles oblongues (jusqu’à 7-8 cm de long) sont vert foncé et rugueuses.

Le cultivar Wonder of Stafa fleurit plus tôt et est plus grand que Monch, et a des fleurs plus claires.


©Marco Centenara, ©lenschanger