Alors que l’Assemblée a voté l’interdiction d’un insecticide particulièrement dangereux pour les abeilles*, rappel de la situation et des gestes à adopter pour les sauver.

Depuis plus de quinze ans, en France et dans de nombreux pays du monde, le nombre d’abeilles chute. Différents facteurs sont responsables de cette catastrophe écologique, avec en premier lieu l’urbanisation, la pollution et l’utilisation de pesticides et insecticides dans les jardins, espaces verts et champs cultivés. Résultat, la production de miel en France ne cesse de baisser. À terme, c’est notre alimentation qui est menacée, puisque la production de fruits, légumes, céréales et oléagineux dépend en grande partie du butinage des abeilles.

Il est donc urgent d’agir !

Agir pour les abeilles

Au quotidien, différents gestes aident à lutter contre la disparition des abeilles. Si vous avez un jardin, cela passe par le bannissement des produits toxiques, herbicides et engrais chimiques, et la plantation de plantes mellifères. Laissez votre pelouse fleurir et gardez quelques zones en jachère pour favoriser la biodiversité.

Si vous le pouvez, consommez des produits bio et soutenez les apiculteurs de votre région en achetant leurs produits. Faites la promotion auprès de votre commune du programme de l’UNAF, « Abeille, sentinelle de l’environnement », qui permet aux pouvoirs publics de s’engager pour la protection des abeilles. L’association « Un toit pour les abeilles » propose, elle, de parrainer une ruche pour recevoir en échange des pots du miel produit.

Installer une ruche au jardin

proteger abeilles ruchePrêt à vous lancer dans l’aventure de l’apiculture ? Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les distances à respecter entre les ruches, les propriétés voisines et la voie publique. Elles varient selon les départements. Vous pourrez acheter une colonie d’abeilles auprès d’un apiculteur, et en profiter pour vous former aux techniques d’élevage. Une fois propriétaire d’une ruche, vous devez vous enregistrer auprès des services vétérinaires, une déclaration disponible en ligne sur Téléruchers.

A lire aussi : une ruche dans votre jardin

À savoir : les abeilles iront butiner les fleurs se trouvant dans un rayon d’un kilomètre autour de la ruche, mieux vaut donc les installer loin de champs cultivés chargés en pesticides.

À lire : J’installe une ruche dans mon jardin, de Claude Merle et Rémy Bacher, aux éditions Terre Vivante.

* Les néonicotinoïdes seront interdits à partir de janvier 2016.

Plus d’infos : www.untoitpourlesabeilles.fr, www.abeillesentinelle.net

Laure Hama

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abeille qui construit une galerie dans une jardinière ?
Posté par Floris le 28 mai 2018

Insecticide pulvérisé sur les feuilles d'un anthurium
Posté par Floris le 07 janvier 2017

Mélanger traitement maladies rosiers et pesticide
Posté par Pacherenc le 01 avril 2015

Comment éliminer les pucerons sans pesticide?
Posté par doro1205 le 03 mars 2010