Eglantier

Installez un églantier au jardin, il vous charmera de ses belles fleurs au printemps et vous régalera de ses fruits tout l’hiver !

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Rosa canina
Famille : Rosier sauvage
Type : Rosier

Hauteur
 : 1 à 3 m
Largeur : 1 à 3 m
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre

Feuillage :
Semi-persistant, caduc – Floraison : Printemps, été

Bien planter un églantier

eglantierL’églantier est un arbuste facile, rustique, qui se plait en général dans tous types de terre.

La meilleure période pour de plantation pour un églantier est l’automne, puis le printemps.

Un églantier est un arbuste idéal en massif, isolé ou pour la constitution de haies sauvages.

  • Vous installerez votre églantier au soleil ou à la mi-ombre aux heures les plus chaudes.
  • Plantez votre églantier dans un mélange de terre de jardin et de terreau avec, idéalement, un lit de fertilisant au fond du trou.
  • Arroser généreusement après la plantation.
  • Un paillage permet d’économiser l’eau et évite la pousse des mauvaises herbes.

Les baies d’églantier se récoltent plutôt à l’automne lorsqu’elles sont encore fermes mais elles peuvent aussi être récoltées après les premières gelées, lorsqu’elle sont blettes.

Bouture d’églantier

Pour multiplier un églantier, prélevez des boutures de 20 cm de long sur les extrémités des rameaux de l’année de l’arbuste. Installez-les dans un mélange fait de 2/3 de terre légère et d’1/3 de sable et placez-le au nord. Maintenez la terre humide tout l’hiver.

Au printemps, repiquez vos boutures enracinées dans un sol sain et bien drainé, exposé au soleil. Paillez pour faciliter la reprise.

Entretien de l’églantier

Comme évoqué précédemment, l’églantier est un arbuste très facile d’entretien. Quelques gestes suffiront à avoir une belle floraison d’année en année.

  • Un engrais pour rosier au printemps rendra la floraison encore plus dense et abondante.
  • Un paillage au pied de l’églantier empêchera les mauvaises herbes de pousser et conservera le sol frais
  • Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure permet de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.
  • Une taille annuelle favorisera considérablement la floraison.

Bien tailler  un églantier

Si vous taillez régulièrement votre églantier (1 fois par an) vous lui permettrez d’avoir une meilleure croissance, un joli port et une meilleure floraison du printemps à l’automne.

  • La taille a lieu de préférence après la floraison.
  • Supprimer le bois mort au fur et à mesure.
  • En haie, on peut maintenir la hauteur souhaitée en taillant après la floraison.

A savoir sur l’églantier

Eglantier fruit bouleInstallez un églantier dans un coin de votre jardin : il vous charmera de ses belles fleurs au printemps et vous régalera de ses fruits tout l’hiver !

Décoratif lors de sa floraison avec ses fleurs simples et graciles aux pétales blancs à rosés, l’églantier se pare de petits fruits rouges à l’automne. Ces derniers, les cynorhodons, sont extrêmement riches en vitamine C : il faut 1 kg de citron pour obtenir l’équivalent de vitamine C contenu dans 100 g de cynorhodon!

Pour en profiter tout l’hiver, ramassez-les après une première gelée – qui va les attendrir – et séchez-les rapidement en les mettant près d’une source de chaleur. Ajoutés dans votre thé du matin, ils vous stimuleront pour la journée.

Planter un églantier est à la portée de tous. Afin de profiter au mieux des cynorhodons, préférez l’espèce « Rosa villosa » (ou églantier velu) : ses fruits sont les plus riches en vitamine C. Sa pilosité est un signe distinctif.

On utilise volontiers baies d’églantier en confiture ou gelées mais aussi le fameux ketchup maison.

Les vertus de l’églantier

utilisation eglantierL’églantier est une mine d’or pour la pharmacopée : les bourgeons stimulent les défenses immunitaires, les galles une fois séchées peuvent être utilisées de la même façon que le fruit pour des tisanes ou décoctions revigorantes.

La cuisine n’est pas en reste et les cynorrhodons entrent dans de nombreuses recettes de gelées, confitures et autre « ketchup ».

Avant de les utiliser dans une préparation culinaire, passez-les au tamis pour retirer les graines et les poils (les fameux poils à gratter qui amusaient tellement les enfants d’antan) : ils sont diurétiques et irritants.

A lire aussi : bienfaits et vertus de l’églantier sur la santé

M.-C. H.