genevrier

Le genévrier est un très joli petit conifère, bien connu pour ses baies donnant l’alcool et que l’on nomme également juniperus.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Juniperus communis
Famille : Cupressaceae
Type : Conifère

Exposition : Ensoleillée ou mi-ombre
Sol : Bien drainé, ordinaire
Taille : 1 à 3 mètres

Feuillage : Persistant – Floraison : Printemps

Plantation du genévrier :

Le genévrier se plante idéalement à l’automne pour faciliter l’enracinement et donc la reprise au printemps.

Mais vous pourrez également planter au printemps en arrosant un peu plus au début.

Sachez que le genévrier tolère pratiquement tous les types de sols et se comporte aussi bien en milieu assez humide qu’en période de sécheresse. Mais il a besoin d’une terre bien drainé où l’eau ne stagne pas.

La croissance du genévrier est lente mais sa résistance aux maladies et à la sécheresse en font un arbuste idéal pour ceux qui ne veulent pas passer trop de temps au jardin.

Entretien et taille du genévrier :

genevrierL’entretien du genévrier est très facile car il ne réclame pratiquement aucun soin.

La taille n’est pas trop recommandé d’autant que ce qui fait la beauté du genévrier c’est son joli port naturel, qu’il soit en colonne ou étalé.

Si vous devez le tailler pour réduire ou équilibrer la ramure, faites-le au début de l’été et évitez de tailler trop près du tronc et préférez une taille légère plutôt qu’un fort rabattage.

Le genévrier peut tout à fait être taillé en bonsaï mais aussi être sujet à l’art topiaire, ce dernier ne craignant absolument pas d’être taillé selon la forme souhaitée.

A savoir sur le genévrier :

genevrierVoici un conifère qui s’adapte aussi bien à la culture en terre qu’à la culture en bac, sur une terrasse ou un balcon.

Particulièrement apprécié pour son feuillage dense et sa belle écorce, le genévrier s’apprécie aussi bien pour sa grande résistance à tous les types de sol et qu’à la pollution.

Comptant un grand nombre de variétés et d’espèces, ce sont autant de formes et de feuillages différents qui s’offrent à vous pour décorer une bordure, une rocaille, couvrir le sol ou orner un bac sur votre terrasse par exemple.

On retrouve les baies de genévrier dans certains alcools comme le genièvre, naturellement, mais aussi le Gin, ou encore certaines bières. En cuisine on utilise aussi les baies pour parfumer les plats avec des notes poivrées.

Conseil malin à propos du genévrier :

Le genévrier a une croissance lente, inutile de l’utiliser pour vous cacher rapidement des regards indiscrets.

On peut considérer qu’il s’agit vraiment d’un conifère purement ornemental.


Photo © Yevgeniy

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • michel-andré major a écrit le 9 juillet 2015 à 7 h 11 min

    J’avais un très beau genévrier adulte mais il est entrain de sécher. Besoin de conseil afin de le quérir. Merci et à bientôt.

  • mariani a écrit le 14 octobre 2014 à 9 h 54 min

    mon genevrier adulte,haut de 3m a été écrasé par des chutes de neige successives (+ de 2m de largeur en son milieu).puis-je corriger sa forme en l’élaguant énormément ?

    • JBG a écrit le 15 février 2015 à 19 h 09 min

      pour moi pas d eproblème j’ai un genévrier que j’ai déjà pas mal taillé et il va très bien aujourd’hui

  • Régis a écrit le 9 mars 2011 à 16 h 18 min

    j’aime le genévrier depuis toujours je me souviens que chez mes grand-parent alors qu’ils avaient un grand jardin on pouvait en voire partout. l’un d’eux mesurait près de 10 m de large en taille mais je ne trouve pas le nom de la variété alors si quelqu’un a une idée ça m’intéresse fortement, amicalement

    • gourbis a écrit le 2 janvier 2012 à 9 h 05 min

      cela a t-il un rapport avec les baies de genévrier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *