Connexion
Accueil / Jardinage / Reportage / Un jardin coloré toute l’année, c’est possible !

Un jardin coloré toute l’année, c’est possible !

jardin coloré feuillage toute annee
0

C’est quand vient le froid que se révèle toute la personnalité de certaines plantes. Décidées à résister, elles continuent d’arborer leur joli feuillage pendant que d’autres préfèrent se dénuder ou se réfugier sous terre.

Voici un assortiment d’arbustes et de vivaces persistants, classés par couleurs pour vous aider à faire vos mariages de tons. N’hésitez pas à colorer le sol de matériaux divers comme des galets, des pommes de pin ou des écorces pour parfaire le tableau.

1- Les rouges et pourpres

Le rouge est en principe une couleur chaude mais qui peut tendre vers le froid lorsqu’il se rapproche du pourpre sombre. Pensez donc à réchauffer ces feuillages avec du gris argenté !

Les glaives dressés vers le ciel du Phormium

phormium rouge pourpreLe lin de Nouvelle-Zélande est devenu incontournable pour donner une pointe d’exotisme à vos massifs. Différentes nuances de pourpre sont déclinées depuis le bordeau foncé de Phormium ‘Bronze Baby’ au bronze de ‘Gold Sword’ en passant par le rose ourlé de vert de ‘Jester’.

Il se plaît en climat doux sur le littoral mais aussi en ville où la température est plus élevée, à l’abri d’un mur.

Les baies rouges et le feuillage rougi d’un Nandina domestica

Nandina domesticaAppelé aussi le « bambou sacré », cet arbuste de 1,50 m, d’ordinaire à feuillage vert, s’empourpre à l’automne pour soutenir les tons rouge vifs de ses petites baies, ainsi qu’au printemps.

Ses grandes feuilles largement divisées, ressemblent à des ombrelles rattachées à une tige noueuse comme celle d’un bambou.

Plantez-le au soleil ou à mi-ombre dans un sol riche, pas trop calcaire, de préférence au printemps fin de lui laisser le temps de bien s’installer avant d’affronter le froid.

Du presque noir avec l’Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’

Ophiopogon planiscapus NigrescensL’Ophiopogon instaure un contraste de couleur surprenant dans les potées ou les bordures de massif, tout au long de l’année. Cette Liliacée, forme un plumeau de feuilles étroites très sombres, de 20 cm de haut sur 30 de large, qui s’étend lentement par ses rhizomes. Des clochettes lilacées rappelant le muguet apparaissent durant l’été, suivies de baies noires (toxiques).

Rustique, facile à cultiver et sans entretien, il s’accommode du soleil comme de la mi-ombre. Divisez les touffes au printemps et plantez les éclats tous les 20 cm pour former un tapis.

2- Les reflets argentés

Ajoutez une touche argentée pour réveiller vos plantations durant l’hiver. Pour cela,  servez-vous d’arbustes persistants à feuillage panaché de blanc comme le Pittosporum tenuifolium ‘Variegatum’ ou de feuillages gris comme la lavande, la santoline, l’armoise (Artemisia), le Senecio greyi, la germandrée (Teucrium fruticans), etc.

Le Senecio cineraria aux pattes de velours

Senecio cineraria - cineraireLa cinéraire maritime, par ses feuilles velues d’un gris clair et profondément découpées, s’utilise pour la décoration des potées ou des massifs, toute l’année. Surtout au moment de Noël, elle figure les cristaux de neige avec brio.

Assez rustique, elle est capable d’atteindre 60 cm en tout sens. La plante très frugale prospère ainsi en sol pauvre, sec et même en bord de mer. Ajoutez une couche de graviers au fond du trou si vos hivers sont humides.

L’Heuchera ‘Pewter Veil’, en livrée de pourpre et d’argent

Heuchera Pewter VeilLe feuillage de l’Heuchera ‘Pewter Veil’ marie à merveille le pourpre et l’argent légèrement doré après être passé par une phase rose cuivré au printemps ! De plus, ses clochettes rougeâtres, ponctuent de robustes tiges rouge vif au printemps.

Plantez-la en sol frais bien drainé, au soleil ou à mi-ombre, dans une rocaille, au pied de fougères ou pour compléter une jardinière.

Le tapis de lierre terrestre

Glechoma hederacea VariegataGlechoma hederacea ‘Variegata’ est une vivace indigène idéale pour apporter une touche claire au pied des arbustes. Ses longues pousses s’étendent rapidement pour former un tapis de petites feuilles vert marbré de crème. De mars à juin le feuillage se ponctue de fleurettes lavande.

Plantez-le au pied d’une haie, en couvre-sol, ou dans une suspension mi-ombragée, en veillant à maintenir le substrat humide.

3- Les dorés

Le jaune attire et donne l’impression d’être plus proche. Attention aux nuances cependant, le jaune citron tirant sur le vert a un effet rafraîchissant tandis que le jaune d’or évoque le chaud. Pensez à les séparer pour ne pas annuler leur effet ou bien intercaler du gris bleuté ou du vert sombre entre les deux coloris.

Choisya ternata SUNDANCE ® ‘Lich’

choisya ternata sundanceCet oranger du Mexique se distingue par son feuillage découpé, persistant d’un jaune très lumineux. Ce dernier diffuse un délicieux parfum d’agrumes quand on le frotte. En outre, sa floraison blanche nous gratifie de ses effluves de mars à mai avec des remontées en cours d’été-automne.

Choisya ternata SUNDANCE est moins rustique, évitez les régions aux hivers vigoureux.

Acorus gramineus ‘Ogon’, panachage de vert et de doré

Le feuillage effilé de cette vivace produit une touffe légère, illuminée par ses rayures vert chartreuse et crème. Elle fait partie de la famille que Arum mais possède une floraison très discrète.

Offrez-lui un sol frais ou une berge de bassin immergée jusqu’à 20 cm, exposée au soleil ou à mi-ombre.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


©cultivar413, ©Megan Hansen, ©Ruth Hartnup, ©brewbooks, ©EU_eugen, ©Leonora (Ellie) Enking, ©Patrick Standish, ©YAYImages, ©F. D. Richards


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *