Merisier

Le merisier est un très bel arbre sauvage bien connu pour son bois et pour ses fruits.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Prunus avium
Famille : Rosacées
Type : Arbre

Hauteur : 5 à 12 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Humifère, bien drainé

Feuillage : Caduc – Floraison : Mars-avril

La taille et l’entretien du merisier participent avantageusement à sa croissance et à sa floraison.

Plantation du merisier

Il est recommandé de planter le merisier en automne, avant les premières gelées afin de faciliter l’enracinement.

Si vous plantez votre merisier en hiver, faites le en dehors des périodes de gel.

Mais comme tous les arbres achetés en pot ou en conteneur, il sera possible de le planter au printemps ou en été en évitant les périodes de fortes chaleurs.

Dans ce cas, prévoyez un arrosage régulier durant les premiers mois après la plantation.

  • Le merisier aime les terres humifères et bien drainées, évitez donc les zones de sécheresses
  • Le merisier tolère aussi les sols acide ou alcalin (calcaire)
  • Il aime les situations plutôt ensoleillées

Entretien et taille du merisier

Comme tous les arbres de la famille des prunus, la taille n’est pas recommandé

Aucune taille n’est donc nécessaire si ce n’est celle des branches mortes et fragiles

  • Taillez de préférence en hiver, lorsque l’arbre est au repos
  • Contentez vous des branchez malades ou mortes
  • Appliquez du mastic de cicatrisation sur les grosses branches coupées

A savoir sur le merisier

merisierÉgalement appelé cerisier sauvage ou cerisier des oiseaux, cet arbre est originaire d’Europe, d’Asie de l’ouest et d’Afrique du Nord. « Merisier » vient du latin « Amarus cerasus » ce qui signifie « cerise amère ».

Le merisier est absolument magnifique. Il égaye les débuts de nos printemps avec une floraison abondante et des tons allant du blanc au rose. Cette période, bien qu’assez courte, fera de votre jardin un espace coloré et annonciateur du retour des beaux jours.

Mais le merisier est surtout cultivé pour ses fruits ou son bois, bien connu des ébénistes.

Parmi les variétés les plus connues et courantes de merisier, nous retiendrons le Bigarreau, le Burlat hâtif, Coeur de boeuf et Coeur de pigeon ou encore Guignier et Amourette.

On consomme la merise en confitures et en eaux de vie

Conseil malin

Évitez les endroits trop exposés au vent afin de ne pas écourter la période de floraison !

© Dmitry Vereshchagin