noyer

Le noyer est un formidable fruitier, également très ornemental.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Juglans regia
Famille : Juglandacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur
 : 15 à 25 m
Climat : Tempéré ou chaud
Exposition : Ensoleillée
Sol : Profond, ordinaire, bien drainé

Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps – Récolte : Automne

La culture et l’entretien, de la plantation à la taille, amélioreront votre récolte et la croissance du noyer.

Plantation du noyer

Idéalement, le noyer se plante à l’automne pour favoriser l’enracinement avant les gelées de l’hiver.
Il peut aussi être planté au printemps s’il est acheté en conteneur ou en été en dehors des périodes de fortes chaleurs.

  • Choisissez de préférence un endroit bien dégagé car il atteindra une taille importante en hauteur, mais surtout en largeur.
  • Lors de la plantation, incorporez à la terre un bon terreau plantation et également un amendement organique capable d’apporter à l’arbre les besoins nutritifs dont il a besoin.
  • Mélangez le tout afin d’avoir une structure homogène d’environ 1/3, 1/3, 1/3.

Taille et entretien du noyer

Le noyer n’aime pas être taillé car chaque branche taillée devient une porte ouverte à bon nombre de maladies, comme les champignons et la pourriture.

Cette action doit donc être limitée au strict minimum car elle peut abîmer l’arbre et altérer la future récolte.

Si vous devez le tailler car il devient trop grand, faites-le au mois de septembre et protégez la plaie d’un mastic à greffer ou de goudron de Norvège.

  • Tailler lors de la chute des noix est un bon moyen pour connaitre la période.
  • Supprimez alors le bois mort.
  • Coupez les branches qui poussent vers l’intérieur à condition que leur diamètre ne dépasse pas 3 cm.
  • Si les branches se croisent, éliminez en une partie.
  • Supprimer les gourmands au fur et à mesure qu’ils commencent à pousser.

Récolte des noix

noyerLa récolte des noix a lieu dès le mois de septembre et jusqu’au mois de novembre selon les régions.

> La récolte se fait lorsque le brou de noix est légèrement entrouvert (se fissure)
> L’idéal c’est de les récolter juste avant qu’elles tombent
> On peut aussi attendre qu’elles tombent ce qui garantie que le bon moment est venu

Une fois cueillies, on peut consommer les noix fraiche dans un délai de quelques semaines maximum

On peut aussi les faire sécher au soleil après avoir retiré le brou (carapace verte qui entoure la noix) ce qui permet de les conserver de 1 à 2 ans sans aucun problème.

  • Posez les noix sur une seule couche et retournez les régulièrement
  • Si le soleil se fait discret, choisissez une pièce aéré et sèche

Toxicité du noyer

La plupart des noyers produisent une substance chimique appelée « juglone » qui peut être toxique pour les autres plantes mais aussi pour certains animaux, notamment pour les chiens.

Il est déconseillé de faire la sieste sous un noyer en raison de l’émanation de cette substance.

En revanche, rien ne contredit la consommation de noix qui sont parfaitement comestibles !

A savoir sur le noyer

noyerLe noyer est à la fois un très bel arbre, bien équilibré et dont la floraison colorera votre jardin au début du printemps.

Grâce à ses jolies petites fleurs en chaton qui apparaissent avant les feuilles, vous profiterez longtemps de son caractère très ornemental.

Il existe des espèces à floraison plus tardive, préconisées pour les régions situées plus au nord, pour d’éviter que les gelées de printemps n’altèrent la floraison.

On appelle le brou de noix la carapace ou chair qui entoure la noix, elle n’a que peu d’intérêt si ce n’est son utilisation comme pigment pour la peinture à l’huile.

On utilise la noix nature, fraîche ou séchée, ou alors transformée en huile notamment.

Conseil malin à propos du noyer

Comme évoqué ci-dessus, la taille importante du noyer oblige à le planter dans un espace très dégagé.