Zelkova, l’Orme de Sibérie

orme de siberie

Parfois appelé Zelkova, l’orme de Sibérie est un arbre apprécié tant pour son feuillage que pour son bois.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Zelkova carpinifolia
Famille : Ulmacées
Type : Arbre

Hauteur
 : 30 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Feuillage
 : Caduc
Floraison : Avril

Plantation de l’orme de Sibérie

L’orme de Sibérie ou zelkova se plante indifféremment, à l’automne ou au printemps.

Sa croissance étant relativement lente, il lui faudra de longues années avant d’atteindre sa taille adulte.

  1. Suivez nos conseils de plantation des arbres
  2. Le Zelkova se cultive très bien en bonsaï

Taille de l’orme de Sibérie

Aucune taille n’est vraiment indispensable chez le zelkova.

Si vous souhaitez élaguer ou réduire la ramure, choisissez de préférence la période de repos végétatif, à l’automne ou à la fin de l’hiver.

Supprimez le bois mort au fur et à mesure et les branches qui s’entrecroisent.

A savoir sur l’orme de Sibérie

Voici en image un joli zelkova taillé en bonsaï :

Zelkova bonsaï

Egalement appelé orme du caucase, ce très bel arbre à l’allure majestueuse lorsqu’il atteint sa taille adulte, est originaire du Caucase.

Il est d’entretien facile et saura vous émerveiller à l’automne lorsqu’il se parera de couleurs lumineuses jaune dorées ou orangées.

En effet, son feuillage caduc prend des teintes somptueuses à l’automne mais n’en reste pas moins joli le reste de l’année avec ses longues feuilles crénelées.

On a longtemps utilisé son bois dur et élastique en ébénisterie, pour la construction navale mais aussi dans les loisirs avec la fabrication des battes de baseball mais aussi celle des crosses de fusils.

Histoire de l’orme de Sibérie :

C’est André Michaux, botaniste de renom, alors en mission en Perse qui introduit le Zelkova ou orme de Sibérie en 1785. Il rapporta aussi bien des graines que des jeunes plants dont les « descendants » se trouvent encore au Jardin des plantes de Paris.

Conseil malin à propos de l’orme de Sibérie

Durant les premières années, paillez le pied de l’arbre en été pour maintenir l’humidité.

©photo : Antonio Scarpi