Brahea armata - Palmier bleu du Mexique

Le palmier bleu du Mexique est un palmier rustique et très ornemental.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brahea armata
Famille : Aracacées
Type : Arbre

Hauteur
: 8 à 15 m
Climat : Chaud
Exposition : Ensoleillée
Sol : Bien drainé, sableux

Feuillage
: Persistant

La plantation, l’entretien et la taille du palmier (Brahea armata) vous permettront de l’aider à avoir une belle croissance.

Plantation du palmier bleu du Mexique :

Préférez une plantation au printemps si l’hiver est frais dans votre région sinon vous pouvez le planter à l’automne.

Le palmier bleu du Mexique aime les situations bien ensoleillées.

Le pire ennemi du palmier est l’humidité, beaucoup plus que le gel en hiver.

  • Il a besoin d’un sol très bien drainé pour que l’eau s’évacue rapidement.
  • Le palmier bleu se plante dans un mélange de terre, terreau et sable de rivière
  • Un arrosage régulier la première année améliore l’enracinement et donc la reprise.
  • Voici des conseils sur la technique de plantation.

Palmier du Mexique en pot :

On peut planter le palmier du Mexique en pot dans un bon terreau pour palmier

  • Assurez-vous que le pot est de taille suffisante
  • Le pot ou le bac doit être percé au fond pour faciliter le drainage
  • Un arrosage est nécessaire quand la terre est sèche en surface
  • Un apport d’engrais est indispensable chaque année car, en pot, la terre s’épuise beaucoup plus vite.

Taille et entretien du palmier (Brahea armata) :

Aucune taille n’est vraiment nécessaire mais le palmier perd ses palmes au fur et à mesure et il convient de les retirer  à mesure qu’elles jaunissent.

Arrosage du palmier bleu du Mexique :

En ce qui concerne l’arrosage, il faut arroser abondamment lorsque le sol devient sec en cas de fortes chaleurs.

Les palmiers en pot on t des besoins plus importants et méritent d’être arrosés dès que la terre est sèche en surface.

Si les feuilles jaunissent c’est en général un problème d’arrosage, veillez donc à ce qu’il ne soit ni en manque, ni en excès d’eau.

Croissance du palmier bleu du Mexique :

Ne vous y trompez pas, ce palmier a une croissance assez lente et mettra plusieurs années avant d’atteindre quelques mètres.

Si vous souhaitez accélérer sa croissance, faites un apport d’engrais pour palmiers au moins une fois par an.

Résistance du palmier Brahea armata :

C’est un palmier qui résiste au gel et au froid en hiver jusque’à -10° (voire plus si c’est de courte durée et que le sol est bien drainé)

A savoir sur le palmier bleu du Mexique :

Cette espèce fait partie de la famille des Brahea. Le Brahea armata est extrêmement répandu et connu pour sa résistance aux températures négatives et au gel, allant jusque -10°.

Le Brahea est également réputé pour être un des plus beaux palmiers. Il est cultivé pour sa belle couronne de feuilles presque bleue.

Ses feuilles forment un éventail très caractéristique, avec de longues palmes, parfois saillantes.

Comme son nom l’indique, il est originaire du Mexique, plus précisément de la Baja California et de Sonora.

Conseil malin à propos de ce palmier :

Préférez un arrosage le soir afin d’éviter que l’eau ne s’évapore, c’est un geste pour l’environnement !


Photo ©Pixaterra

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • HAURET-CLOS a écrit le 30 juillet 2017 à 9 h 37 min

    Bonjour,
    J’ai plusieurs palmiers bleu dans mon jardin.
    Ils font beaucoup de fruits et par conséquent j’ai beaucoup de repousses quej’arrache régulièrement.
    Que faut-il faire pour éliminer ces centaines de repousses?

    En vous remerciant

    CRDT
    HAURET

  • miel a écrit le 22 novembre 2016 à 11 h 20 min

    peut on, laisser a l’exterieur l’hiver des palmiers brahera armata en pot.j’habite dans le bas jura, lons le saunier, on peut avoir des hivers a moins 20.je pensais bien proteger le pot,le tronc,les feuilles rabatue avec plusieurs couches de protection.
    . merci

  • ansart william a écrit le 26 août 2011 à 15 h 43 min

    comment déplacer un palmier en pleine terre

  • djetou a écrit le 23 janvier 2010 à 15 h 11 min

    c’est ce qu’on a palnté chez nous en vendée et on en regrette pas il est superbe et pousse plus vite que ce qu’on imaginait même si ce n’est pas un lévrier quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *