Connexion
Accueil / Le Jardinage / Potager et légumes / Cultiver des piments en pot, les clés du succès

Cultiver des piments en pot, les clés du succès

Cultiver des piments en pot
0

Le piment est un légume condimentaire qui s’adapte très bien à la culture en pot. Accessible aux jardiniers débutants, il vous gratifiera de belles récoltes à la fin de l’été, et cela même si vous ne disposez pas d’un jardin !

Variétés, contenant, terreau, arrosage, fertilisation… voici tous nos conseils pour cultiver des piments en pot.

Variétés de piment adaptées à la culture en pot

La hauteur des piments n’excède généralement pas les 1 m de hauteur à maturité. Aussi, de nombreuses variétés peuvent être cultivées en bac.

Il est toutefois conseillé d’opter pour des sujets de petite taille au port naturellement compact. Parmi eux, on pense à la variété naine ‘Demon Red’, au piment ‘Purple’, au ‘Basque Gorria’ (ou piment d’Espelette), ou encore au piment ‘de Cayenne’.

Quel pot choisir ?

Piments en potLe piment a besoin d’un contenant suffisamment profond (minimum 30 cm de profondeur) pour que ses racines puissent s’y développer convenablement. Dans l’idéal, optez pour un pot de 60 cm de profondeur.

Autre impératif, offrez à vos piments un bac percé d’un ou plusieurs trous de drainage.

Du côté des matériaux, l’idéal reste la terre cuite qui offre une aération optimale du substrat de culture et des racines de la plante, contrairement au plastique. Mais tout contenant devrait vous permettre de cultiver vos poivrons sur votre balcon ou votre terrasse.

Miser sur un terreau bien riche

Le piment est une plante gourmande. Cultivez-le dans un substrat riche et de très bonne qualité. Un terreau premium pour plantes potagères lui convient à merveille.

Par ailleurs, le substrat du pot doit être suffisamment drainant, afin d’éviter l’eau stagnante. Placez donc une épaisse couche de billes d’argile au fond du contenant avant de remplir le reste du pot avec le terreau.

Tuteurer le piment cultivé en pot

En pot comme en pleine terre, vos plants de piments peuvent atteindre jusqu’à 1 m de hauteur (selon les variétés choisies). Aussi, il peut être judicieux de les tuteurer, afin d’éviter aux branches de plier sous le poids des fruits.

Installer le piment en pot au chaud et au soleil

Cultiver le piment en potLe piment apprécie la chaleur et le plein soleil. À partir du mois de mai, installez le pot en extérieur, sur un balcon, une terrasse ou dans un patio. Optez pour une exposition ensoleillée et abritée du vent. En hiver, rentrez vos piments à l’intérieur, et placez-les à emplacement chaud et lumineux.

À noter : au printemps, pensez à acclimater progressivement vos piments en pot à la température extérieure. Commencez par les installer dehors quelques heures par jour. Au bout de plusieurs jours d’acclimatation, vos piments seront prêts à rester en extérieur en permanence.

Arrosage du piment en pot

Les piments en pot ont besoin d’arrosages fréquents, mais modérés. Leur substrat doit être frais en permanence, sans toutefois être détrempé. Afin de maintenir plus longtemps l’humidité du terreau, n’hésitez pas à installer une épaisse couche de paillage organique au pied de vos piments. Celui-ci permet de limiter l’évaporation du substrat.

En été, lorsqu’il fait très chaud, augmentez la fréquence de vos arrosages. Un apport quotidien en eau peut être nécessaire en cas de canicule prolongée.

Attention : pensez à vider la coupelle sous le pot afin d’éviter que l’eau n’y stagne. En effet, le piment est sensible au mildiou et à l’oïdium, deux maladies cryptogamiques aux conséquences graves, favorisées par la chaleur et l’excès d’humidité.

Fertilisation et engrais

Cultiver des piments en bacUne fertilisation régulière durant la belle saison permet de soutenir la croissance et la fructification de vos piments en pot. Au moment du développement végétatif, fertilisez votre plante tous les 15 jours.

Utilisez pour cela un engrais organique accepté en agriculture biologique, à la fois riche en potasse et en phosphore.


Photos : ©photosforyou, ©Jill Wellington, ©Alexandra Koch, ©Marisa04


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
0
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *