Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / Acanthe et chou caraïbes, 2 plantes d’extérieur au feuillage spectaculaire

Acanthe et chou caraïbes, 2 plantes d’extérieur au feuillage spectaculaire

plante au feuillage geant decoratif
1

Les larges feuilles découpées de l’acanthe offre une silhouette sculpturale assez spectaculaire pour occuper les coins ombragés. Dans les endroits plus humides et en climat doux, essayez le chou caraïbe (Xanthosoma), ou bien encore l’oreille d’éléphant (Alocasia), munis de grandes feuilles en fer de lance.

1- L’acanthe

acanthus mollis, grandes feuilles

Une façade de pierre bien mise en valeur par ces touffes d’acanthes

Originaire du pourtour méditerranéen, ce n’est pas pour rien que ses feuilles ont été choisies pour orner les chapiteaux des colonnes corinthiennes. Une imposante rosette de feuilles vernissées vert sombre, rattachées à la souche par de longs pétioles, sert d’écrin aux candélabres de fleurs blanches. Les épis floraux peuvent mesurer jusqu’à 2 m de haut ! Les bractées rose veiné de pourpre forment une sorte de casque au-dessus des fleurs d’un blanc pur ou rosâtres.

Quelles espèces d’acanthe ?

On cultive essentiellement deux espèces d’acanthe dans les régions tempérées : Acanthus mollis et A. spinosus.

  • Avec une envergure de 1 m, Acanthus mollis se reconnaît à ses feuilles non piquantes amples et persistantes sous climat favorable. Elle se plaît davantage en zone mi-ombragée comme un sous-bois ou au pied d’un mur au nord qu’en plein soleil, du moins dans le Sud. Ses feuilles molles ont en effet tendance à s’affaisser avec la chaleur. En revanche trop d’ombre l’empêche de fleurir !
  • Acanthus spinosus possède aussi un joli feuillage, très sombre faisant ressortir ses nervures blanchâtres. Le limbe est plus découpé et les segments dentés sont prolongés par une épine acérée. La touffe est un peu moins vigoureuse avec une floraison qui s’élève entre 80 et 120 cm maximum, mais elle drageonne davantage.
  • Acanthus 'Whitewater variété grande feuille

    Acanthus ‘Whitewater’

    Pour éclairer un coin sombre, Acanthus ‘Whitewater’ n’a pas son pareil. Cet hybride présente de grandes feuilles découpées dentées de teinte vert sombre, largement éclaboussé de crème. Le pédoncule florale rose pourpre porte un épi de fleurs crème qui se colorent de rosé à l’éclosion.

Comment cultiver l’acanthe ?

  • L’acanthe mollis offre un développement exceptionnel en sol riche, profond et frais, en particulier au printemps et en hiver. Cependant veillez à ce qu’il soit bien drainé pour résister aux grands froids. La souche résiste à -15°C. Ajoutez au besoin une poche de sable grossier au fond du trou.
    La plante s’étend grâce à des rhizomes profonds et peut devenir envahissante dans certains cas. Attention, les limaces sont friandes de ses jeunes feuilles et peuvent compromettre la reprise d’un jeune plant !
  • Acanthus spinosus apprécie le plein soleil et tolère davantage les sols secs même calcaires.
  • Pour aller plus loin : Acanthe : une belle fleur à massif

2- Le chou caraïbe (Xanthosoma)

Xanthosoma, Alocasia

Xanthosoma sagittifolium

Le Xanthosoma, couramment appelé chou caraïbe, est une vivace à l’allure exotique, proche parente de l’Alocasia qui fait sensation avec ses énormes feuilles en fer de lance, longues de 50 cm à 2 m. Elles émergent d’un rhizome que vous plantez en pot ou en terre à la belle saison.

Quelles espèces de Xanthosoma ?

  • Chez l’espèce Xanthosoma violaceum, les pétioles et les nervures affichent une couleur prune qui offre un joli contraste avec les limbes verts.
  • X. sagittifolium atteint de plus grandes dimensions même en pot, avec des feuilles plus souples que celles de l’Alocasia macrorrhiza (oreille d’éléphant).
  • De nouvelles variétés sortent régulièrement avec des feuilles originales, vert lime chez X. mafaffa ‘Lime Zinger’, gondolées et panachées chez X. atrovirens ‘Albomarginata’.

 

Comment cultiver le chou caraïbe ?

  • Xanthosoma sagitiffolia, Alocasia - chou caraibe

    Touffe rampante de Xanthosoma sagittifolium

    Réservez ces plantes pour une culture à mi-ombre, abritée du vent. Offrez-leur un sol riche, souple recevant de copieux arrosages en été comme les berges d’un étang. Le rhizome peut rester en terre dans les zones de climat doux. Il supporte en effet des températures de l’ordre de -10°C avec un paillage protégé d’un plastique qui permet de conserver le rhizome au sec. Une longue saison avec des températures supérieures à 20°C est nécessaire à son bon développement.

  • Fertilisez régulièrement car la plante est gourmande. Dès que les températures descendent en dessous de 10°C, la croissance cesse et les feuilles gèlent à partir de -2°C.

Eva Deuffic


©Koop1234


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *