Le purin de tomate : quel usage au jardin et au potager

purin de tomate

Le purin d’ortie est loin d’être le seul capable de vertus bénéfiques au jardin. Saviez-vous que les gourmands de vos pieds de tomates peuvent eux aussi être facilement transformés en purin ?

Cet extrait fermenté préparé à base de résidus de taille de plants de tomates est à la fois répulsif, insecticide et fertilisant. Il s’avère donc très utile pour vos cultures, limitant du même coup l’usage des produits phytosanitaires.

Voici comment réaliser votre purin de tomate, et quel usage en faire au jardin.

Le purin de tomate, qu’est-ce que c’est ?

Le purin de tomate est une décoction préparée à l’aide des parties vertes et saines de la plante. Mais plutôt que d’utiliser n’importe quelles tiges et feuilles du plant de tomates, on profite ici de la taille de ses gourmands : ces tiges installées à l’aisselle des feuilles qui ne produisent aucun fruit et que beaucoup de jardiniers préfèrent supprimer.

Une fois les gourmands mis à fermenter dans l’eau, on obtient donc un purin liquide qui concentre toutes les substances actives naturellement contenues dans les tiges et les feuilles de la tomate.

Utilisation du purin de tomate au jardin

Le purin de tomate est principalement utilisé pour ses vertus fertilisantes, répulsives et insecticides.

  • purin de tomate utilisationUtilisé comme fertilisant, le purin de tomate se réserve à certains légumes et fruits, et en particulier aux plants de tomates, aux courges et aux choux.
  • Le purin de tomate est également un très bon répulsif qui peut être utilisé préventivement pour limiter les risques d’invasion par les ravageurs. Il est notamment très efficace contre la piéride du chou et la mouche de la carotte.
  • Utilisé comme traitement insecticide, le purin de tomate permet de débarrasser vos plantations des pucerons.
    En tant que fertilisant, le purin de tomate ne s’utilise jamais pur. Il doit être préalablement dilué dans de l’eau de pluie avant toute utilisation (comptez trois litres d’eau par litre de purin). Arrosez le pied de vos plantations avec ce mélange environ tous les 15 jours.

En revanche, lorsqu’il est utilisé pour ses vertus répulsives et insecticides, le purin de tomates n’est pas dilué. Il est alors pulvérisé pur sur les parties aériennes des plantes. En cas d’invasion avérée, pulvérisez le purin tous les 2 ou 3 jours jusqu’à disparition totale du ravageur.

Préparer du purin de tomates

comment faire purin de tomateBien qu’il soit préconisé d’utiliser majoritairement ici les gourmands de vos pieds de tomates, vous pouvez compléter la récolte par quelques jeunes feuilles. En effet, la quantité de gourmands récoltés peut être insuffisante. Attention alors à ce que les feuilles sélectionnées soient parfaitement saines.

En effet, un purin de tomate fabriqué à partir de gourmands et de feuilles malades peut à son tour transmettre la maladie aux plantes sur lesquelles vous le pulvériserez.

Autre point d’attention, évitez d’utiliser un récipient en métal pour préparer votre purin de tomate, afin d’éviter tout phénomène d’oxydation.

La recette du purin de tomates

  • Hachez 1 kg de gourmands et de feuilles de tomates à l’aide d’un couteau propre, et placez le tout dans un seau en bois ou en plastique.
  • Versez 10 litres d’eau dans le seau, en privilégiant si possible de l’eau de pluie, et refermez le récipient le plus hermétiquement possible.
  • Laissez votre purin macérer durant au moins 4 jours, en veillant à le mélanger une fois par jour.
  • Lorsque les bulles de fermentation ont disparu, votre purin de tomates est prêt à être filtré, puis versé dans des récipients opaques en attendant son utilisation.
  • Afin de le conserver dans les meilleures conditions, stockez le purin de tomate dans une cave ou un garage, à température fraîche et constante.

A découvrir également :


©Vizetelly – Pixabay, ©JerzyGorecki – Pixabay, ©richarem – Pixabay