Connexion
Accueil / Jardinage / Rosiers / Rosier ‘Queen Elizabeth’, un splendide rosier grandiflora 

Rosier ‘Queen Elizabeth’, un splendide rosier grandiflora 

Rose Rosier Queen Elizabeth
0

Rosa ‘Queen Elizabeth’ fait partie des variétés indémodables grâce à ses grandes et parfaites fleurs turbinées rose clair. Ce rosier moderne est issu du groupe ‘grandiflora’, obtenu par croisement d’hybrides de thé et de ‘floribunda’.

Récompensé à deux reprises aux Etats-Unis, en 1955 par un AARS, puis en 2015 par un Award of Excellence for Best Established Rose, le rosier Queen Elizabeth est une variété très florifère qui s’adapte à la culture sous tous les climats.

Le rosier Queen Elizabeth en résumé : 

Nom latin : Rosa grandiflora ‘Queen Elizabeth’
Nom commun : rosier Queen Elizabeth
Famille : Rosaceae

Origine : horticole
Hauteur et envergure : 1m à 1.80 m X 50 à 60 cm
Port : buissonnant, érigé, raide

Floraison : juin à octobre
Rosier remontant : oui
Couleur des fleurs : rose clair

Plantation : janvier à avril ou septembre à décembre
Exposition : ensoleillée, mi-ombragée
Rusticité : -20°C
Sol : tous, de préférence meuble, riche et perméable
Utilisation : massif, fleurs coupées

Description du rosier ‘Queen Elizabeth’

Haut de 1 à 1.80 m de hauteur pour 50 à 60 cm d’envergure, le rosier Queen Elizabeth dispose d’un port érigé et peu raide. Ce buisson vigoureux produit de longues tiges robustes, pourvues de grosses épines et de feuilles vernissées et vert moyen. Un feuillage qui peut se montrer sensible au Marsonia. 

Rosier remontant, ‘Queen Elizabeth’ fleurit densément entre les mois de juin et d’octobre. Ses roses sont solitaires ou groupées par 3 ou 4 sujets, mais toujours installées à l’extrémité des tiges. Les fleurs de 10 à 12 cm de diamètre sont turbinées et composées de 26 à 40 pétales bien ordonnés, et d’un splendide rose pur et frais. La rose Queen Elizabeth n’a qu’un défaut, c’est qu’elle est dépourvue de parfum.

Culture et soin du rosier Queen Elizabeth

Le rosier Queen Elizabeth est capable de prospérer dans n’importe quel jardin. En effet, il est capable de s’accommoder au climat de toutes les régions de l’hexagone, même dans les conditions les plus difficiles.

Emplacement

Rosier Rose Queen Elizabeth ‘Queen Elizabeth’ affectionne particulièrement les situations ensoleillées qui profitent de minimum 4 à 5 h de soleil par jour. Veillez, en revanche, à installer ce rosier à la mi-ombre dans le midi, afin de le protéger des rayons brûlants du soleil. Favorisez également les espaces abrités des vents forts.

Le rosier Queen Elizabeth est capable de s’accommoder d’un sol médiocre, bien qu’il préfère les sols meubles, riches, perméables et légèrement acides.

Plantation

En pleine terre, installez votre rosier Queen Elizabeth dans un sol préalablement ameubli et enrichi. Travaillez et émiettez la terre sur environ 25 cm3, et installez un amendement de fond dans le trou de plantation (sang séché, corne déshydratée, etc.). Plantez le rosier, recouvrez la motte et arrosez copieusement pour chasser les poches d’air de la terre.

Arrosage et engrais

Après la plantation et durant quelques semaines, arrosez régulièrement votre jeune rosier Queen Elizabeth lorsque le temps est sec. 

N’hésitez pas à lui apporter de l’engrais spécial rosier au printemps pour favoriser la reprise végétative, puis durant sa floraison pour favoriser la remontée de ses fleurs.

Taille du rosier Queen Elizabeth

En tant que rosier remontant, ‘Queen Elizabeth’ demande à être taillé. Prévoyez donc une taille d’entretien durant toute la floraison sur les rameaux ayant fleuri. Supprimés les fleurs fanées au fur et à mesure de leur apparition, en même temps que leur tige avec 2 ou 3 feuilles. Effectuez une taille légère à l’automne dans les régions aux hivers doux. Au printemps, taillez les branches jeunes et fortes au quart de leur longueur. Dégagez le cœur du buisson et éliminez le bois mort et les rameaux les plus chétifs.

Pour aller plus loin :

La rose Queen Elizabeth comme fleur coupée

Les grandes fleurs du rosier Queen Elizabeth sont particulièrement durables en bouquets. Leurs formes parfaites en font des roses idéales pour composer de jolis bouquets classiques. En particulier, lorsqu’elles sont accompagnées de myosotis, de digitales, de campanules, ou encore de gypsophiles.

Pour aller plus loin :


©yhelfman, ©Javier martinlo


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *