Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes grimpantes / Les clématites à petites fleurs

Les clématites à petites fleurs

clematite a petite fleur
0

Fleuries le plus souvent au printemps, les clématites à petites fleurs sont en général plus vigoureuses que les clématites d’été. Vous n’aurez pas de mal à coloniser tout un mur avec elles, à colorer une haie libre ou à les associer avec un rosier sarmenteux de nature plutôt envahissante. A cela s’ajoute le parfum que ne connaissent pas les clématites à grandes fleurs.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Clematis sp.
Famille : Renonculacées
Type : Grimpante

Hauteur : 2 à 8 m
Exposition : Ensoleillée à mi-ombragée
Sol : Assez riche et frais

Feuillage : Caduc ou persistant – Floraison : entre mars et septembre

1- Clematis montana

Clematis montana - clematite des montagnesOriginaire du centre de la Chine et de l’Himalaya, cette clématite se montre très rustique. En mai, un nuage de fleurs blanches ou roses de 3 à 5 cm de diamètre recouvre littéralement la partie supérieure du feuillage durant 3-4 semaines. Les fleurs paraissent sur les tiges de l’année précédente ce qui implique de ne pas la tailler pendant l’hiver mais juste après la floraison. Chez certaines variétés comme ‘Fragant Spring’, ‘Mayleen’, ‘Odorata’, les fleurs exhalent un agréable parfum.

Comptez 3 à 5 ans, pour avoir une plante bien développée. Comme toutes les clématites, les vrilles permettent aux tiges de s’agripper toutes seules. Démêlez celles-ci lors de leur croissance afin d’éviter de former de gros amas qui pourraient gêner les plantes support. Plantez-la sur un mur orienté est ou sud-est.

>> Pour aller plus loin : bien cultiver la Clematis montana 

2- Clematis armandii

Clematis armandiiCette clématite chinoise fleurissant dès mars-avril, est une des plus précoces. Son feuillage persistant à 3 folioles allongées, présente des nervures proéminentes au sein d’un limbe lustré. Une profusion de fleurs étoilées blanc pur dégage un délicat parfum de fleur d’oranger et de vanille qui en fait tout son charme. Elle est capable d’atteindre 8 m de haut et de s’étaler sur 16 m. Plantez-la contre un mur abrité et ensoleillé même si sa rusticité est bonne. ‘Apple Blossom’ est un cultivar à fleurs légèrement rosées.

>> Pour aller plus loin : bien cultiver la Clematis armandii 

3- Clematis alpina

clematis alpina - clematite des alpesLa clématite des Alpes est une espèce peu vigoureuse qui se prête bien à la culture en pot. Elle orne avec faste un balcon en laissant retomber ses tiges par-dessus la balustrade, en avril-mai.

Les fleurs sont en clochettes pendantes bleu lavande chez l’espèce et certains cultivars comme ‘Francis Rivis’, rose vif chez ‘Ruby’. Le feuillage composé de 3 folioles dentées et pointues forme un décor somptueux avec ses teintes vert printemps. Plantez-la dans un bac de 30 à 40 cm de profondeur.

>> Pour aller plus loin : bien cultiver la Clematis alpina

4- Clematis florida var. sieboldiana

Clematis florida 'Sieboldii'Cette espèce délicate peu vigoureuse est appréciée pour une culture en pot. Des étoiles blanc verdâtre aux étamines foliacées violettes se succèdent de juin à septembre sur les nouvelles pousses. Le dôme central formé par les étamines persiste après la disparition des pétales.

Plantez-la contre un mur chaud.

 

5- Clematis texensis

Clematis texensisCette clématite est originale par le coloris presque rouge de ses fleurs, notamment chez ‘Gravetye Beauty’, qui forme des urnes de 7 à 9 cm de long au revers blanchâtre. La plus classique, ‘Princess Diana’, présente des fleurs magenta plus petites de 4 à 6 cm de long. Sa floraison assez tardive se situe entre juillet et septembre. Le feuillage lisse, glauque est également composé.

Contrairement aux clématites citées, sa taille se réalise en hiver car elle repousse du pied chaque année. On peut la faire ramper au pied d’arbustes bas comme des bruyères ou lavandes ou pour embellier un grillage peu esthétique.

Conseils malins

Plantez les clématites d’octobre à mai, dans un sol travaillé en profondeur, enrichi de terreau de feuilles et de sable.

Pour avoir une belle floraison, ajoutez une bonne couche de fumier frais en paillage qui ne sera pas directement mis en contact avec les racines.

Taillez-les juste après la floraison, excepté chez la Clematis texensis. La taille des rameaux défleuris permet d’obtenir des plantes plus compactes et spectaculaires lorsqu’elles sont en fleurs mais elle n’est pas obligatoire.


©sravanbujji, ©Etienne Gontier, ©Robe Leake, ©RCerruti, ©gardenguru, ©SOE10


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *