aloe vera

Plante vertueuse dont l’origine serait incertaine, l’Aloe Vera est connue depuis l’antique Mésopotamie (1750 avant notre ère) et l’Égypte des pharaons.

Existant en plusieurs espèces dont une quinzaine sont connues pour leurs vertus médicinales, l’Aloe Vera est cultivée au Cap-Vert, en Afrique du Nord, en région méditerranéenne et aux îles Canaries.

A lire aussi : bien cultiver l’aloé vera

Aloe Vera: pour la petite histoire

L’étymologie de cette plante puise ses racines du grec «αλόη » traduite « aloë » en latin.

Selon certaines sources, ce sont les Espagnols qui auraient apporté les premiers plans d’aloès en Amérique.

En 1820, les américains parlent des propriétés laxatives de cette plante présente dans diverses préparations pharmaceutiques. Quinze ans plus tard, un groupe de médecins se sert de l’aloe vera pour soigner des brûlures provoquées par les rayons X.
Dès lors, le gel de l’aloe vera son entrée et s’imposa dans le monde des produits dermatologiques et cosmétiques.

Dans la culture Maya, cette plante semblait avoir été apprivoisée comme « source de Jouvence » !

Différentes espèces d’Aloe Vera et usages

Encore appelé « aloès des Barbades » ou « Aloe barbadensis », l’aloe vera appartient à la famille des Aloacées qui à elle seule, compte sensiblement 300 espèces diverses et variétés de plantes vivaces originaires d’Afrique.

Ces espèces sont classées en fonction de leurs propriétés médicinales (aloe ferox, aloe saponaria aloe barbadensis, aloe succotrina, aloe africana ….) ou de leurs exigences climatiques (aloès de savane, aloès déserticole, aloès de montagne).

A noter que, l’Aloe barbadensis est le plus utilisé en pharmacologie, en agroalimentaire et en cosmétique.

En dehors de l’Aloe barbadensis, les espèces les plus utilisées sont : l’Aloe succotrina, l’Aloe ferox, l’Aloe capiensis, l’Aloe curaçao et l’Aloe arborescens qui, sous forme de gel, servent également en pharmacie pour la fabrication de produits dermatologiques ou cosmétiques.

Aloe Vera : vertus et bienfaits pour la santé

Depuis 6 000 ans, les vertus de l’aloès en dermatologie, en phytothérapie et en cosmétologie se sont révélées extraordinaires.

Des chercheurs ont démontré l’efficacité des propriétés thérapeutiques de cette plante dans le traitement de certains troubles gastro-intestinaux ou maladies de la peau.

En effet, l’Aloe Vera constitue un parfait antioxydant pour lutter contre le vieillissement cutané. Ses feuilles contiennent les principes actifs dont les propriétés sont reconnues en application locale dans le cas de démangeaisons, de piqûres d’insectes, de brûlures d’eczéma.

Mieux encore, si vous avez des verrues et que vous souhaitez les faire disparaître, en associant la pulpe d’aloe vera (une fois la feuille coupée en 2) à quelques gouttes d’huile essentielle de l’arbre à thé, vous obtiendrez le résultat escompté.

Excellent remède de la peau, le gel extrait de l’aloe vera possède des propriétés antiinflammatoires pour lutter contre l’acné (points noirs et boutons).

Appliqué sur les zones d’acné, le gel d’aloe vera permet d’adoucir et de régénérer la peau. Plus encore, ce produit naturel contribue à accélérer le processus de cicatrisation : pour soigner vos blessures, son usage est très souvent recommandé.

Quant à vos problèmes de cellulite, en plus d’un régime alimentaire équilibré, d’exercices physiques et des massages de jambes réguliers, le recours à l’aloe vera ne serait pas un choix vain.

Pour des journées reposantes au soleil, sachez que, l’application d’une crème à base d’aloe vera (quelques minutes avant de vous exposer) vous protège efficacement contre les rayons ultra-violets.

A noter que les bienfaits de l’aloe vera ne se limitent pas au domaine dermatologique.

En cas de constipation, le latex de l’Aloe est indiqué (avec modération) pour un nettoyage intestinal, provoquant la diarrhée.

Pour soulager des douleurs d’estomac et problèmes de colon, un mélange jus d’oranges, de miel d’abeilles et 1 cuillère de jus d’Aloe Vera dans un verre d’eau pris à jeûn le matin est indiqué.

A cela, s’ajoutent :

> L’usage de pulpe de l’aloe vera pour soigner la gingivite, les plaies ou aphtes ;

> Ses vertus pour protéger le cuir chevelu de la sécheresse, des rayons ultra-violets, de l’humidité, de la pluie… rendent les cheveux plus soyeux et plus brillants. Les shampoings à base d’aloe vera protègent vos cheveux de pellicules.

Par ailleurs, ses propriétés anesthésiantes favorisent une relaxation des muscles de la tête lors d’un massage du cuir chevelu après un shampooing à base d’aloès.

> Ses propriétés détoxifiantes et dépuratives en plus d’une alimentation saine, équilibrée et des exercices physiques au moins 3 fois par semaine sont très appréciées.

En effet, pour perdre du poids, il est conseillé de préparer une solution composée d’une feuille d’aloès sans les épines (découpée en morceaux), d’1 cuillère de miel et du jus de citron. Cette préparation doit être liquéfiée et passée. A consommer le matin et au déjeuner afin de faciliter la digestion.

Conseils pratiques à propos de l’aloé vera

L’Aloe vera n’est pas difficile à cultiver : il est conseillé de ne pas l’exposer à des températures trop fraîches, ni au soleil direct aux heures les plus chaudes de la journée.

Cette plante peut être mise en pot en terre cuite (afin de favoriser les échanges gazeux) ou, en pleine terre (où le gel est très rare).

Son arrosage une fois par semaine en été, est suffisant.

Quant à son entretien, la suppression occasionnelle des hampes florales et des feuilles fanées suffit pleinement.

A lire aussi : bien cultiver l’aloé vera