cèdre atlas huiles essentielles

De son nom scientifique « cedrus atlanta », le cèdre d’Atlas qui a des huiles essentielles aux nombreux bienfaits, est un grand arbre originaire du massif montagneux Atlas (Afrique du Nord).

Arbre rustique et décoratif, le cèdre d’Atlas jouit d’une grande longévité (entre 1000 et 2000 ans) et d’une croissante très lente. Que ce soit durant les hivers froids et neigeux ou en pleine sécheresse, il pousse facilement sur des sols profonds, calcaires et bien drainés.

Arbre majestueux à bois odorant servant d’ornement dans les parcs publics et jardins, le cèdre appartenant à la famille des « Pinacées », produit une huile essentielle réputée pour ses bienfaits cosmétiques et thérapeutiques.

Cèdre d’Atlas : un peu d’histoire

Le mot « cèdre » vient du latin « cedrus », lui-même dérivé du grec « kedros » désignant une espèce de plusieurs arbres (dont le genévrier, originaire de la région méditerranéenne).

Selon certains écrits, le cèdre était dès l’Antiquité, voué aux divinités. Les anciens le considéraient comme un « symbole de l’immortalité » et, les égyptiens – qui lui conféraient un pouvoir divinatoire – employaient son bois pour fabriquer sarcophages et statues divines. Les grecs eux, le brûlaient lors de rites sanglants.

Également vénéré en Asie, le cèdre d’Atlas était utilisé dans les sanctuaires par les moines japonais, ou plantés dans des enclos dits « sacrés » (Chine).

Introduit en Europe vers 1841 pour reboiser les flancs du Mont Ventoux, la cédraie fut entendue plus tard dans le Vaucluse, les Cévennes, les Pyrénées et en 1990, dans le Sud de la France.

Cèdre d’Atlas : bienfaits et vertus

A ne pas confondre avec le cèdre du Liban, le cèdre d’Atlas – de forme triangulaire – mesure entre 25 et 50 m de hauteur. Il se caractérise par une cime étalée et conique, une écorce grisâtre, des branches très étalées, des feuilles vertes, courtes et persistantes sous formes d’aiguilles, groupées en rosettes, des graines triangulaires ailées et des fruits en forme de cônes.

Outre ses attributs écologiques, spirituels et artistiques, la renommée du cèdre s’est également faite à l’échelle thérapeutique.

Le Cèdre d’Atlas renferme divers principes actifs, des protéines et des tanins.

Cependant, l’huile essentielle aromatique extraite de ses feuilles est réputée pour ses actions antifongique, astringente, cicatrisante, anti séborrhéique, diurétique, antitussive et antiseptique.
On lui reconnaît aussi des propriétés lipolytique (élimination de graisses), relaxante, lymphotonique, sudorifique, antipelliculaire et drainante.

Cèdre d’Atlas : utilisation des huiles essentielles

En aromathérapie, l’huile essentielle du cèdre d’Atlas est indiquée pour soigner la cystite, l’anxiété chronique, les infections urinaires, certaines affections cutanées (dermatoses, eczéma) et respiratoires (rhume, grippe, toux, bronchite).

En cosmétique, l’huile végétale du cèdre d’Atlas est efficace dans le traitement des peaux grasses, hémorroïdes, acné et cheveux gras.

Très parfumée, l’essence extraite de ce majestueux conifère est également indiquée en médecine pour le traitement de l’athérosclérose.

Est également extraite de sa résine, une substance efficace pouvant éloigner les mites et moustiques.

L’huile végétale de cèdre doit être diluée à 20% avant application et massage de la zone concernée.

Pour soulager un large éventail de maladies, 1 goutte d’eau diluée dans 4 gouttes d’essence de cèdre suffisent pour masser :

  • Les pieds et la colonne vertébrale (ORL),
  • Le plexus solaire, la plante des pieds et la colonne vertébrale (anxiété, stress…)
  • une zone spécifique (œdème ou cellulite) plusieurs fois par jour.

Pour traiter les cheveux gras dû à un excès de sébum, il est recommandé de mélanger quelques gouttes d’huile végétale de cèdre à votre shampoing, et de bien masser le cuir chevelu après application.

Quant aux troubles urinaires, l’avis d’un thérapeute est impératif pour un usage par voie interne.

Au risque de les exposer à des irritations cutanées ou autres troubles neurologiques, l’huile essentielle du cèdre ne doit être appliquée ni pure, ni à fortes doses, ni chez la femme enceinte et le jeune enfant (moins de 10 ans), ni chez un sujet épileptique.

  • Champenois a écrit le 29 janvier 2018 à 17 h 15 min

    Un cèdre qui mesure entre 25 et 50 m de hauteur ? Il y a une erreur de  » taille »?
    J’ espère que le reste de l’ article est plus fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *