cèdre

Le cèdre est surement l’un des plus beaux conifères et l’un des plus majestueux.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cedrus
Famille : Pinacées
Type : Conifère

Hauteur
 : 2 à 40 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Feuillage
 : Persistant

Le cèdre est résistant et rustique, il peut atteindre de grandes tailles et vivre plusieurs millénaires.

Plantation du cèdre

Bien qu’étant un conifère qui apprécie en général les sols plutôt acides, le cèdre se plaît dans tous les types de sols, qu’ils soit calcaire ou acide, même caillouteux.

Le cèdre a une résistance au froid et au gel allant jusqu’à -20°.

Le cèdre est majestueux et peut atteindre une taille impressionnante, c’est pourquoi il vaut mieux le planter de manière isolée et loin de toute habitation.

Il est recommandé de planter le cèdre à l’automne pour favoriser l’enracinement, même si vous pourrez planter le cèdre jusqu’au printemps en évitant les périodes de gel.

  • Il apprécie néanmoins les sols bien drainés car il redoute l’eau stagnante.
  • Il préfère les situations ensoleillées mais non brulantes, surtout au début de sa vie.
  • Suivez nos conseils de plantation.

Multiplication du cèdre :

Multiplier un cèdre est réservé aux jardiniers les plus chevronnés car le processus est long et délicat. Mais c’est aussi en essayant qu’on apprend et qu’on devient chevronné.

La multiplication se fait par semis de graines fécondées prélevées dans les fruits qu’on appelle les cônes. On utilise des cônes âgés de 3 ans minimum.

  • Le semis de graines de cèdres a lieu au début du printemps.
  • Placer les graines dans du sable humide et au frais durant une vingtaine de jours pour les stratifier.
  • Semer les graines en godet et sous abri dans du terreau spécial semis (ou 2/3 terreau et 1/3 sable)
  • Maintenir le substrat légèrement humide sans l’inonder car les graines sont très fragiles.
  • Transplanter les plantules lorsqu’elles ont déjà quelques feuilles dans un pot un peu plus grand.
  • Ne pas mettre en terre avant le printemps suivant.

Entretien et taille du cèdre

Le cèdre, une fois bien installé est un arbre qui réclame très peu d’entretien.

  • Un arrosage régulier la première année suivant la plantation lui permettra de s’enraciner et de pousser dans les meilleurs conditions.
  • Un paillage permet également de maintenir une certaine humidité dans le sol et évite la pousse des mauvaises herbes. Les écorces de pin maritime sont tout à fait recommandé comme paillis.

Taille du cèdre :

Aucune taille n’est vraiment nécessaire mais si certaines branches deviennent fragiles ou meurent il est important de les supprimer avant qu’elles ne tombent.

Si, en revanche, il développe 2 flèches, il est possible de couper la moins vigoureuse.

Après de longues années, le cèdre peut aussi se fragiliser à certains endroits et devenir dangereux si certaines branches venaient à tomber.

C’est le type d’arbre avec lequel il ne faut pas hésiter à faire appel à un élagueur pour juger de sa fiabilité et, si besoin, lui laisser le soin de le tailler dans les règles de l’art.

Espèces et variétés de cèdres

Il existe seulement 4 espèces de cèdres mais avec une hauteur adulte différente de l’une à l’autre et des formes et feuillages variés.

  • Le cèdre du Liban ou Cedrus libani : Originaire du Liban comme son nom l’indique, il est très courant. Il se caractérise par son feuillage vert bleuté et peut atteindre plus de 25 m de haut.
  • Le cèdre de l’Atlas ou Cedrus atlantica : Originaire d’Afrique du Nord, le cèdre de l’Atlas a une croissance rapide et se caractérise par son port élancé et très ornemental avec son feuillage vert bleuté. Son bois est très aromatique. Le cèdre d’Atlas a de nombreux bienfaits et vertus pour la santé
  • le cèdre de Chypre ou Cedrus brevifolia : Il est peu courant mais vigoureux. Il peut atteindre 25 m de haut et se caractérise par de petites aiguilles et une grande adaptabilité à la nature du sol.
  • le cèdre de l’Himalaya ou Cedrus deodara : Il a une bonne croissance et se caractérise par ses longues branches horizontales retombantes, lui donnant un côté aérien. Il peut être sensible aux gelées tardives et peut atteindre 30 m de haut.

cedre du libanLe cèdre ou cedrus n’est pas à confondre avec l’arbre qui donne l’essence du Red Cedar ou Cèdre rouge qui provient du Thuya géant et qui est originaire de la côte ouest d’Amérique du Nord, en particulier du Canada.

C’est ce bois qui prend une teinte rouge en vieillissant et qui sert à la construction des maisons et des meubles.

A noter que les thuyas sont appelés cèdre au Canada mais ne font pas partie de la même famille.

A savoir sur le cèdre

cèdreTrès beau conifère, le cèdre est originaire du Liban, du Moyen-Orient et de l’Himalaya. Il s’est parfaitement acclimaté à nos régions.

Le cèdre du Liban est devenu un emblème dans ce pays, même si le réchauffement climatique est de plus en plus menaçant.

A la fois majestueux et très ornemental, il a une croissance rapide et une très longue durée de vie.

Il est le symbole de la longévité, certainement en raison de sa grande espérance de vie, pouvant aller jusqu’à 2000 ans.Très résistant aux maladies, on ne lui connaît pratiquement aucun ennemi.

On l’utilise non seulement pour orner les parcs et jardins, mais également pour la qualité de son bois qui entre dans la composition de très beaux meubles et qui offre une odeur particulière.

Conseil malin à propos du cèdre

L’arrosage doit être régulier mais sans excès durant les premiers étés afin de favoriser l’enracinement et la croissance de votre cèdre.

Une fois bien installé, le cèdre n’a plus besoin d’être arrosé.