bonsai

Les Egyptiens ont mis l’arbre en pot pour le transporter plus facilement, les Chinois pour des raisons esthétiques et les Japonais sont passés maîtres dans l’art du bonsaï.

Pourquoi ne pas tenter vous aussi de créer un arbre miniature ?

Lorsqu’une graine d’arbre échoue dans un creux de rocher, elle y pousse si elle trouve un peu de terre et assez de lumière et d’eau.

Ces conditions minimales forcent l’arbre à rester de petite taille.

Le bonsaï est né de cette observation… Dont vous pouvez, vous aussi, vous inspirer pour cultiver un arbre en pot.

Commencer à faire un bonsaï

Si vous êtes débutant, commencez avec un bonsaï d’essence locale de quelques années et déjà formé pour vous faire la main. Ensuite, vous pourrez partir d’un arbre de pépinière ou d’un arbre prélevé dans un jardin.

N’importe quel arbre peut être cultivé en pot, bien que certains – comme les marronniers – sont moins esthétiques du fait de leurs trop grandes feuilles.

Une terre spécifique pour le bonsaï

Pour transformer votre arbre en bonsaï, coupez les grosses racines : elles sont inutiles dans un pot et cela permettra aux radicelles de se développer.

Installez votre arbre dans un substrat spécial bonsaï adapté aux besoins de son espèce. Il doit être drainant tout en ayant un pouvoir de rétention d’eau pour éviter l’étouffement de la plante par les racines.

Enfin, taillez les petites branches et pincez les bourgeons de façon à ramifier l’arbre et obtenir la forme souhaitée.

Bonsaïs d’intérieur et d’extérieur

Comme tous les arbres, le bonsaï a besoin de lumière, d’eau et de nourriture.

S’il s’agit d’une essence exotique qui passe l’hiver à l’intérieur, donnez-lui le plus de lumière possible et, dès qu’il fait doux, sortez-le en le protégeant du grand ensoleillement.

Maintenez les espèces locales dehors en leur assurant une protection contre le gel.

Complétez avec des engrais liquides pour les bonsaïs d’intérieur, et des engrais organiques pour ceux qui sont à l’extérieur. Dans tous les cas, n’oubliez pas d’arroser votre bonsaï régulièrement afin de maintenir une humidité constante.

Soigné de la sorte, il pourra vivre de nombreuses décennies.

M.-C. H.

Crédit visuel : La Plante du Mois

  • Sylvie Ziverec a écrit le 15 juillet 2018 à 5 h 48 min

    Decus Pas d’explication claire et pas de photos pour nous expliqué comment faire un bonsaï

  • N. Rivière a écrit le 8 décembre 2013 à 19 h 18 min

    j’ai créé un bonsai avec un ficus ginseng c’est super beau !

    • Alex29 a écrit le 31 août 2015 à 21 h 28 min

      comment vous aver fait?

  • TPR a écrit le 2 décembre 2013 à 13 h 25 min

    c’est un bonheur de vous lire mais alors côté bonsai je suis nul de chez nul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonsaï ficus trop arrosé a perdu toutes ses feuilles
Posté par goshin le 07 juin 2018

Bonsaï acer palmatum.Bouts des feuilles brûlées,marrons...
Posté par Laurette34 le 28 mai 2018

Bonzaï ficus perd ses feuilles
Posté par goshin le 31 juillet 2016

Ficus Bonzaï
Posté par poucevert le 02 janvier 2014