Le British shorthair, un matou paisible et indépendant

British shorthair chat

Le British shorthair est un chat calme et gentil avec une belle assurance naturelle. Avec pour cousin le chartreux et l’Européen, il est  agréable à vivre, sociable et patient. C’est un excellent compagnon pour toute la famille.

Voici les caractéristiques principales et les besoins essentiels de ce matou à la beauté sans pareille.

À lire aussi : le ragdoll, un chat calme qui s’adapte à tous les modes de vie

Origine du British shorthair

british shorthair origineLe British shorthair est originaire d’Angleterre. Ce sont des éleveurs britanniques qui ont créé la race.

Primé lors d’une exposition à Londres en 1871, il remporte la toute première exposition féline. On le croise quelques années plus tard avec des persans pour obtenir un sujet avec des poils plus longs, le British longhair. Ce croisement favorise également l’émergence de la couleur bleue, particulièrement recherchée.

Entre les deux guerres, la race disparaît totalement. Elle est finalement sauvée grâce à des accouplements avec des bleus russes et des chartreux.

Le British shorthair a été officiellement reconnu par le LOOF en 1979.

De plus en plus populaire, il fait partie des 20 races de chats préférées des Français.

Caractéristiques principales

Le corps du British shorthair est puissant et de taille moyenne. Trapu et tout en rondeur, on le compare souvent à un gros nounours. On le reconnaît à sa grosse tête en forme de pomme, à ses joues bien remplies et à ses yeux ronds et très pigmentés . Son nez est court avec des narines incurvées et ouvertes, sa queue courte et épaisse.

british shorthair, taille, poidsTaille au garrot : 30 cm.

Poids : 3-4 kilos pour la femelle. 5-8 kilos pour le mâle.

Poil : court, dense, serré, ferme au touché et brillant.

Couleur : toutes les couleurs sont reconnues.

Espérance de vie : 12 à 16 ans.

Gestation : 65 à 72 jours avec une moyenne de 4 chatons par portée.

Âge idéal pour accueillir un chaton british shorthair : entre 13 et 14 semaines.

Caractère et comportement du British shorthair

Le British shorthair a un tempérament paisible et équilibré. Très doux et placide, il accepte bien les autres animaux et les familles avec enfants.

Avec une très grande faculté d’adaptation, il peut vivre aussi bien en maison qu’en appartement.

Imprégné par un instinct de chasse très développé, hérité de ses ancêtres, il reste joueur tout au long de sa vie.

Flegmatique, ce n’est pas un grand sportif. Il attendra patiemment le retour de ses maîtres.

Indépendant, il est cependant fidèle et très loyal.

💡 Son caractère exceptionnel et sa grande prestance on fait de lui l’égérie de la marque Wiskas. Le célèbre matou a une robe de couleur silver spotted tabby (argent avec des tâches, des points et des rayures qui traversent la fourrure).

Santé, alimentation et entretien du British shorthair

british shorthair entretienLes maladies les plus courantes  :

Très robuste, le British shorthair développe principalement deux maladies :

  • la myocardiopathie hypertrophique (épaississement du muscle cardiaque)
  • la polykystose rénale (kystes au niveau des reins avec insuffisance rénale).

Pour le garder en bonne santé, il est important de consulter le vétérinaire une fois par an pour un examen de contrôle et le suivi vaccinal.

Il ne faut pas oublier de le vermifuger et de le déparasiter régulièrement.

Alimentation :

Le British shorthair a un solide appétit. Pour lui éviter de prendre du poids, il faudra contrôler son alimentation en fonction de son âge et de sa dépense quotidienne. Une ration riche en protéines et pauvre en matière grasse est recommandée.

On peut lui proposer des gamelles surélevées.  En se tenant d’une façon plus naturelle pour s’alimenter, il avalera moins d’air et par conséquent il aura moins de problèmes digestifs.

british shorthair💡Avec une croissance lente, il devient adulte seulement entre 3 et 5 ans.

Entretien :

Un ou deux brossages par semaine suffisent amplement pour entretenir son pelage court.

Avec une face aplatie, il a parfois les canaux lacrymaux bouchés. Par conséquent, il faut lui nettoyer régulièrement les yeux avec une compresse imbibée de sérum physiologique.

Budget à prévoir pour un British shorthair

Prix d’achat :

Entre 1000 et 1800 euros selon la couleur et la lignée.

Budget mensuel minimum :

50 euros (alimentation, litière, vermifuge).

Conseil malin

Habituer son chat à être manipulé (bain, brossage, soin) dès le plus jeune âge permet de l’entretenir et le soigner plus facilement tout au long de sa vie.


©Tom Schonmann, ©Alexa-fotos, ©Melan Marfeld, ©Katamzyral mordrejewska.

L.D.