Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chat / La maladie des griffes du chat, une maladie transmissible aux humains

La maladie des griffes du chat, une maladie transmissible aux humains

La maladie des griffes du chat, une maladie transmissible aux humains
0

La maladie des griffes du chat est une zoonose. C’est-à-dire qu’elle est transmissible aux humains. Généralement bénigne, elle peut toutefois entraîner des complications chez les enfants ou les personnes immunodéprimées, car leur système immunitaire est moins performant.

Découvrez quels sont les symptômes à surveiller pour une prise en charge rapide de la maladie. 40 % des chats seraient porteurs de la pathologie en Europe.

La maladie des griffes du chat, qu’est-ce que c’est ?

La maladie des griffes du chat appelée aussi lymphoréticulose bénigne d’inoculation est une maladie infectieuse transmise à l’homme par le chat.

  • Ce sont les puces qui contaminent l’animal en le piquant ou en laissant leurs excréments (qui contiennent la bactérie vivante) sur ses poils. Il devient ainsi un réservoir de la maladie.
  • Les bactéries se développent dans sa cavité buccale lorsqu’il se lèche. En faisant sa toilette, il contribue mécaniquement à les déposer sur ses griffes et sur son pelage
  • Lorsqu’il joue, mordille ou griffe, le chat peut occasionner une plaie par laquelle prolifèrent les bactéries.

💡 D’après les études, ce sont les jeunes chats qui transmettent le plus la maladie, car ils n’ont pas encore été traités avec un antiparasitaire.

Symptômes et diagnostic

Les signes cliniques :

La maladie des griffes du chat, une maladie transmissible aux humains3 à 10 jours après la griffure ou la morsure, rougeur, lésion et croute peuvent se manifester autour de la zone lésée. Ces apparitions s’accompagnent de différents signes cliniques.

  • Fatigue.
  • Perte d’appétit.
  • Fièvre.
  • Éruptions cutanées.
  • Ganglions (en cas d’atteinte à la main ou au bras, sous l’aisselle ; si la blessure concerne une jambe, à l’aine ; lorsque le visage a été lésé, sur le cou ou derrière les oreilles).
  • Maux de tête et maux de gorge.
  • Douleurs abdominales, articulaires et musculaires.

Confirmation de la maladie :

En cas de suspicion, le médecin réalise une prise de sang ou une biopsie ganglionnaire pour confirmer la maladie des griffes du chat. En particulier, si la personne malade a eu un contact avec un chat dans la période précédant les symptômes.

Comment se soigne la maladie des griffes du chat ?

Généralement, avec système immunitaire performant, les symptômes disparaissent en une à trois semaines sans traitement.

💡 Dans  tous les cas, après une morsure ou une griffure de chat, il faut laver la zone blessée avec du savon de Marseille, puis la désinfecter pour prévenir une éventuelle infection.

La maladie des griffes du chat, une maladie transmissibles aux humainesToutefois, chez les personnes plus fragiles comme les enfants, les personnes immunodéprimées ou atteintes de pathologies cardiaques et neurologiques certaines complications surviennent :

  • Infection de l’œil (conjonctivite) qui se manifeste par une paupière gonflée et la présence d’un ganglion derrière l’oreille.
  • Pneumonie.
  • Angiomatose vasculaire (atteinte du système circulatoire).
  • Infection de la paroi interne du cœur.

Dans ce cas, un traitement avec des antalgiques, une application de chaleur locale et des antibiotiques est nécessaire pour enrayer la maladie des griffes du chat.

On peut également envisager une aspiration des ganglions avec une aiguille fine ou leur ablation sous anesthésie générale. En effet, ceux-ci peuvent persister pendant plusieurs mois.

Conseil malin

Pour prévenir la maladie des griffes du chat, il est indispensable d’appliquer un antiparasitaire à son petit félin pour éviter toute invasion de puces.

Il est conseillé aux enfants particulièrement exposés de se laver les mains après avoir caressé un chat qu’ils ne connaissent pas.


Pour aller plus loin :

© Jupri, © The pixelman, © Guvo59.

L.D.


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *