Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Le teckel, un terrier têtu au cœur tendre

Le teckel, un terrier têtu au cœur tendre

Le teckel
0

Endurant, tenace et agile, le teckel a le caractère d’un grand chien dans un tout petit corps très atypique. À poil long, dur ou lisse et de gabarit standard, nain ou kaninchen, ce chasseur né n’en reste pas moins un compagnon très affectueux.

Voici les caractéristiques principales et les besoins essentiels du teckel.

À lire aussi : le jack Russel terrier, un chien actif et très intelligent

Origine du chien teckel

le teckel, son origineDès le 15e siècle ce petit terrier, originaire d’Allemagne, et de gabarit alors uniquement standard ou nain est élevé principalement pour la chasse. Persévérant et courageux, il se démarque dans cette discipline par sa polyvalence et ses aptitudes.

En effet, doué pour chasser en meute les gros gibiers comme le sanglier ou le cerf, il n’hésite pas à poursuivre courageusement lapin, blaireau et renard dans les terriers en donnant de la voix pour indiquer leur position.

Appréciée par la reine Victoria, la race a été ramenée aux États-Unis en 1840. La famille royale l’utilisait pour chasser le faisan. Intelligent et amical, le teckel devient vite un chien adulé et apprécié pour la compagnie.

On rédige un premier standard en 1879.

En 1886, il  est inscrit dans le Livre des Origines français.

La variété Kaninchen apparaît en Europe uniquement au début du 19e siècle. Ce terme signifie « lapin » en allemand. Il désigne la plus petite variété de teckels, créée spécialement pour poursuivre ce petit gibier dans son terrier.

Caractéristiques principales

le teckel, ses caractéristiques principalesCourt sur patte, le teckel a un corps tout en longueur, compact avec une belle musculature très reconnaissable. Il arbore une robe unicolore, bicolore ou merle.

Taille : standard 20 cm au garrot (tour de poitrail entre 37 et 45 cm). Nain 15 à 20 cm au garrot (tour de poitrail en 32 et 37 cm). Kaninchen 15 cm au garrot (tour de poitrail 30 à 32 cm).

Poids : standard 6 à 7 kilos. Nain environ 4 kilos. Kaninchen moins de 3 kilos.

Poil : long, ras, ou dur avec un sous-poil dense et serré.

Couleur : noire et feu, chocolat et feu, merle, bringé, rouge, sanglier.

Espérance de vie : 14 ans.

Gestation : 63 jours. Portée de 2 à 12 chiots.

Âge idéal pour accueillir un chiot teckel : entre 10 et 12 semaines.

Caractère et comportement du teckel

Avec un caractère de terrier fort et dominant, ce petit chien doit être éduqué avec beaucoup de fermeté pour faire ressortir ses indéniables qualités. Dans le cas contraire intelligent et rusé, il devient possessif, jaloux et cherche à prendre le dessus constamment.

Bien canalisé, il se montre joueur, drôle, sociable et vraiment attachant. Particulièrement proche de sa famille d’adoption, c’est un bon compagnon si les enfants apprennent à respecter son espace et son environnement.

Il peut vivre aussi bien en appartement qu’en maison lorsque sa dépense physique est suffisante.

Santé, entretien et alimentation du chien teckel

Le teckel, santé, entretien et alimentationLes maladies les plus courantes :

Rustique et robuste, il faut cependant éviter de lui faire monter ou descendre les escaliers pour ne pas favoriser les problèmes dorsaux.

  • Hernie discale
  • Obésité.
  • Maladie de Cushing.
  • Hyperthyroïdie.
  • Épilepsie.

Entretien du chien teckel :

Cette race perd beaucoup ses poils. De ce fait, on préconise un brossage quotidien. Les teckels à poils durs peuvent être épilés deux à trois fois par an pour limiter cet inconvénient.

Alimentation :

Boulimique avec une tendance à l’embonpoint préjudiciable pour  son dos, l’alimentation du teckel doit être limitée. Privilégier des croquettes avec des protéines faibles en lipides comme le poulet ou la dinde.

Budget à prévoir pour un chien teckel

Prix d’achat du teckel :

Entre 700 et 1200 euros.

Budget minimum mensuel :

50 euros (alimentation, vermifuge, antiparasitaire).

Conseil malin

Le teckel aboie beaucoup. Si votre but n’est pas d’avoir un bon gardien, il faut lui apprendre dès le plus jeune âge l’autocontrôle.


© Binyamin Mellish © Brummeier, © Chaoscha, © peterrur.

L.D.


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *