aglaonema

L’aglaonema se voit de loin… Et alors ? C’est justement son tempérament fort qui est au top de la tendance déco. Une déco 100 % naturelle !

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : aglaonema
Famille : Aracées
Type : Plante d’intérieur

Hauteur
 : 0,4 à 1 m en intérieur
Exposition : Lumineuse, ombre
Sol : Terreau
Feuillage : Persistant

Aglaonema, une plante facile à vivre

aglaonemaEt comme si cet avantage ne suffisait pas, il en possède un autre, et pas des moindres, surtout pour celles et ceux qui n’ont pas la main verte : il nécessite peu d’entretien. En effet, originaire des forêts de Thaïlande, d’Indonésie et de Malaisie, cette plante est habituée aux conditions de vie assez rudes. Ses vertus dépolluantes aideraient par ailleurs à entretenir un environnement intérieur plus sain. Mais attention, les feuilles et fruits de l’aglaonema sont irritants pour la peau et toxiques par ingestion. Si vous choisissez de décorer votre intérieur avec l’une de ses 60 espèces, mieux vaut surveiller les jeunes enfants ou animaux domestiques de la maison. Mis à part cela, cette plante participera grandement à l’ambiance qui règnera dans votre salon ou votre salle à manger. Idéal pour l’hiver lorsqu’il fait bon rester chez soi, bien au chaud !

Entretien de l’aglaonema

L’aglaonema supporte les oublis d’arrosage et son terreau peut rester un peu plus sec en hiver.

  • Dans un intérieur, l’aglaonema a besoin de lumière naturelle même si elle n’est pas abondante.

Maladie de  l’aglaonema :

Pour réduire le risque d’araignées rouges, on le vaporise deux fois par semaine. Afin de l’aider à mieux respirer, il faut, de temps à autres, épousseter ses feuilles et les nettoyer des deux côtés avec un chiffon humide.

L’aglaonema est aussi sujet aux attaques de cochenilles. Voici comment lutter contre les cochenilles.

Un apport régulier d’engrais pour plantes vertes permet d’assurer une belle croissance de l’aglaonema.

Aglaonema en hiver :

Durant l’hiver, l’aglaonema entre en repos végétatif et ses besoins sont simples.

  • Une température de 10 ou 12° lui suffit, évitez les pièces surchauffées ou la proximité directe d’un radiateur
  • Réduire le nombre d’arrosage et stopper tout apport d’engrais.

La plante du film Léon

Avec ses superbes feuilles d’un vert profond marbrées de couleurs contrastées, on pourrait le croire directement sorti de l’atelier d’un plasticien.

Et pourtant, cette plante d’intérieur est 100 % naturelle. C’est d’ailleurs ce qui a sans doute séduit Luc Besson.

Dans le film Léon, l’acteur principal Jean Reno transporte tout au long du film un aglaonema ! Au-delà de l’anecdote, l’aglaonéma a un petit look 80’s qu’il assume pleinement.

Avec lui, on fait le plein de couleurs, de motifs et même de formes. On n’hésite pas à l’associer aux teintes les plus flashy, aux matériaux les plus décalés, aux motifs les plus foisonnants.

Conseil malin à propos de l’aglaonema

Attention, l’aglaonema est une plante toxique et ne dois, en aucun cas, être ingérée.

Crédits des visuels : Aglaonema 1 : ©Edilus Fotolia Aglaonema 2 : ©gracel21 Fotolia Aglaonema 3 : ©amawasri Fotolia Aglaonema 4 : ©Anant Kaset Fotolia