Connexion
Accueil / Jardinage / Plantes d'intérieur / Aloe : culture des différentes variétés

Aloe : culture des différentes variétés

Aloe plante
0

Tellement graphiques les Aloe ! Ces jolies plantes d’intérieur dévoilent des rosettes de feuilles plus ou moins piquantes. On les cultive pour la déco ou pour leur gel aux vertus bienfaisantes pour la peau.

Découvrez 5 variétés originales et comment les cultiver !

Origine de l’Aloe

L’Aloe est une plante originaire d’Afrique, d’Arabie et d’Inde. Aussi, elle évolue au sein d’un climat sec et chaud. Elle ne supporte ni le gel, ni l’humidité. C’est pourquoi on la cultive surtout en tant que plante d’intérieur. La culture en pleine terre reste possible pour les régions aux hivers dou

Aloe : 5 variétés graphiques

Aloe vera

aloe veraC’est le plus célèbre des Aloe, avec ses vertus médicinales et cosmétiques. Elle forme une grande rosette de longues feuilles dodues et pointues. Ses feuilles vert clair sont recouvertes d’une pruine bleutée. Elle atteint jusqu’à 60cm de haut à maturité, pour environ la même taille d’envergure.

Aloe arborescens

Aloe arborescensCette espèce surprenante prend la forme d’un gros arbuste arrondi d’1,50m de haut pour 2,50m de large.

Elle se compose de multiples rosettes de feuilles, ressemblant à celles de l’Aloe vera mais en beaucoup plus petites.

Au printemps, de hauts épis floraux émergent sur des tiges dressées. Ils produisent des fleurs orange et coniques, ressemblant assez à celles des Kniphofias.

 

Aloe aristata

aloe dentelle - Aloe aristataCet Aloe de petite taille ne dépasse pas les 30cm de haut. La rosette est assez dense et compte des feuilles trapues, à la base large et aux tiges pointues. La couleur vert moyen des feuilles est rehaussé par de multiples petits picots blancs sur l’endroit, l’envers et l’arrête. Cet aspect moucheté rend cette variété très décorative, idéale pour décorer un bureau, une étagère ou une table de nuit.

 

Aloe polyphylla

Aloe polyphyllaTrès graphique, cet Aloe a une silhouette en boule. Mais une boule assez piquante ! Les feuilles assez plates et pointues sont disposées en spirale. Cette rareté géométrique reste plutôt basse, avec une hauteur maximale de 30cm. D’un vert grisé, les feuilles ont des petits picots sur les côtés et sur la pointe. Attention à ne pas vous blesser en la manipulant.

 

Aloe brevifolia

Aloe brevifoliaComme son nom l’indique, cette espèce dispose de feuilles courtes. Avec son port rampant, elle forme de multiples rosettes denses et ne dépasse pas 20cm de haut. Rustique jusqu’à -5°C, cet Aloe peut être planté en pleine terre au sein d’un climat méditerranéen. Elle forme alors de belles rocailles, qu’elle tapisse de ses rosettes.

 

Plantation de l’Aloe

L’Aloe a besoin d’un substrat léger et drainé, optez alors pour un terreau spécial cactées. Toutes les variétés ne supportent pas le soleil. Celles qui ont des épines le tolèrent mieux, pour les autres, préférez un emplacement à l’abri du soleil direct. La plantation et le rempotage des Aloe a lieu au printemps, en général au mois d’avril.

  • Remplissez le fond de votre contenant, d’une couche de billes d’argiles
  • Recouvrez d’une couche de terreau pour cactées
  • Placez votre Aloe au centre, de manière à ce que la base de la plante arrive presque en haut du pot
  • Comblez les vides avec du terreau et tassez
  • Arrosez légèrement

Entretien de l’Aloe

Entretien des aloesCette belle plante n’a quasiment pas besoin de soins. Un arrosage modéré deux fois par mois lui suffit amplement.

En hiver, vous pouvez diminuer à une fois par mois. La motte doit entièrement sécher entre deux arrosages, pensez à vérifier que la terre est sèche avant de faire un nouvel apport d’eau. Également, videz systématiquement la soucoupe après les arrosages.

Tous les 2-3 ans, pensez à rempoter votre plante, ce qui permettra de renouveler le terreau.

Ce n’est pas la peine de tailler votre Aloe. Si une feuille fane, coupez-la à ras.


©Greg Montani, ©Stephanie Edwards, ©Jeanine Smal, ©ChWeiss, ©LoggaWiggler, ©Abel Dominguez, ©Free-Photos


Écrit par Audrey Chéritel
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *