1369646591marenaturelle

Aménager une mare naturelle

Par C. Levesque

A la différence d’un bassin à poissons, une mare naturelle attire grenouilles, libellules, oiseaux…

Trois mètres carrés suffisent à créer un petit paradis de biodiversité. A la fois utile et décoratif, la mare naturelle présente de nombreux avantages.

Voici comment créer une mare naturelle.

Où creuser sa mare ?

De préférence dans un endroit sec et plat, au niveau le plus bas. Il ne doit pas y avoir trop d’arbres autour pour ne pas que les feuilles y pourrissent.

Evitez également les zones trop ensoleillées ou trop chaudes pour éviter que l’eau ne s’évapore trop vite.

Comment creuser la mare ?

Anticipez l’utilisation que vous ferez de la terre extraite (talus, abords de la mare, potager en carré…). Matérialisez le contour en courbes à l’aide d’une cordelette. Utilisez un niveau à eau (environ 20 €) pour que les bords soient au même plan.

L’idéal est de creuser des paliers successifs (en louant une mini-pelle) : retirez d’abord 40 cm sur l’ensemble de la surface, puis formez des marches de 40 x 40 cm, jusqu’à une profondeur de 80 à 120 cm. Cette partie restera hors gel l’hiver et ne s’assèchera pas l’été. Formez une pente douce rive nord de préférence.

Imperméabiliser le fond de la mare

Utilisez une bâche en PVC noire (1 à 2 mm d’épaisseur) de la dimension de la mare, plus sa profondeur et 30 cm de chaque côté. Retirez les racines et les pierres saillantes et recouvrez le sol de 5 cm de sable humide.

Etalez le géotextile puis la bâche en les fixant provisoirement aux rives avec de la terre et des pierres (l’arrimage définitif se fera après la mise en eau). Déposez une couche de 5 cm de sable et d’argile où les plantes aquatiques s’enracineront (évitez le terreau).

Comment remplir la mare d’eau ?

Idéal, le remplissage à l’eau de pluie pourra être complété par l’eau d’un puits ou, à défaut, par l’eau du robinet, coûteuse et chlorée, donc moins recommandée.

Quelles plantes installer dans une mare naturelle ?

Proscrivez les espèces exotiques. Prélevez quelques plants autour d’une mare dans la campagne alentour, à raison d’un ou deux exemplaires de plantes de rives (myosotis, jonc, menthe aquatique…), de plantes semi-aquatiques (iris d’eau, roseau…), flottantes (lentilles, nénuphars) ou submergées (myriophylle, élodée). Repiquez-les avant la fin juin en dans un pot lesté d’une pierre.

Conservez une petite plage sans plantes pour que les oiseaux viennent s’y abreuver. Grenouilles et libellules peupleront spontanément cette petite réserve naturelle !

Entretenir sa mare

A l’automne, fauchez les plantes des berges et retirez les plantes immergées envahissantes. Laissez-les quelques jours au bord de l’eau afin que les petits invertébrés s’en libèrent.

  •  Au bout de quelques années, curez partiellement la vase qui s’accumule au fond pour éviter que la mare ne s’asphyxie.