Connexion
Accueil / Jardinage / Le Daboecia cantabrica, la Bruyère de Saint-Daboec

Le Daboecia cantabrica, la Bruyère de Saint-Daboec

daboecia cantabrica - bruyère de Saint-Daboec
0

Le Daboecia cantabrica est une bruyère, légèrement différente de ses cousines. Elle bénéficie en effet d’une floraison estivale en clochettes en rose, violet ou blanc. Elle pousse aussi bien sur le littoral qu’en montagne.

En résumé ce qu’il faut savoir :

Nom scientifique : Daboecia cantabrica
Noms vernaculaires : Bruyère de Saint-Daboec ou Bruyère d’Irlande
Famille : Éricacées

Type : Sous-arbrisseau vivace
Hauteur : 50 cm
Exposition : Soleil
Sol : Bien drainé, acide

Feuillage : Persistant – Floraison : De juin à septembre

 

Plantation de la bruyère de Saint-Daboec

Dans son milieu naturel, Daboecia cantabrica pousse sur des landes ensoleillées des régions humides. Il forme un couvre-sol très intéressant au port plutôt bas.

Daboecia en pleine terre

La bruyère de Saint-Daboec se plante indifféremment en automne, idéalement en octobre, ou au printemps, entre avril et mai.

daboecia cantabrica

  • Elle affectionne les situations ensoleillées et la chaleur, essentielles pour obtenir une floraison intense et colorée. Rustique jusqu’à – 18 °C, elle peut aussi bien se développer dans les régions montagneuses que sur les littoraux méditerranéen et atlantique.
  • Il lui faut une terre acide (la bien nommée terre de bruyère), restant fraîche, bien drainée et humifère. En revanche, le sol peut être tout aussi bien sableux que limoneux ou tourbeux. Daboecia cantabrica redoute par-dessus tout les sols calcaires ou les sols secs, ou les sols argileux, très lourds.

En tant que plante au port bas et rampant, cette variété de bruyère à la floraison estivale se plaît en couvre-sol dans une rocaille ou un talus, ou même en bordure de massifs de plantes ou d’arbustes de terre de bruyère.

Comment la planter ? 

daboecia cantabrica

  • Creuser un trou de 30 cm sur 30 cm
  • Ameublir le fond
  • Mélanger la terre de jardin extraite avec de la terre de bruyère, et du sable si le sol est trop lourd
  • Sortir la bruyère du pot et écheveler la motte
  • Couper les racines trop longues
  • Poser la motte dans le trou et recouvrir avec le mélange de terre
  • Arroser abondamment et pailler.

Daboecia en pot 

Cette bruyère originale se cultive aussi très bien en pot à condition de lui fournir un substrat parfaitement adapté à ses besoins. Comme c’est une plante qui aime les sols acides, fournissez-lui un substrat composé de terre de bruyère et de terreau. La terre de bruyère pure ne lui conviendra car elle ne bénéficie pas d’une bonne rétention d’eau.

Plantez votre Daboecia dans un pot suffisamment grand et profond et n’oubliez pas la couche de billes d’argile au fond.

Quel entretien pour Daboecia cantabrica ?

Que ce soit en pot ou en pleine terre, le Daboecia a besoin d’un peu d’attention, même si, une fois installé, il est particulièrement résistant.

daboecia cantabrica

  • Il aime les sols qui restent frais donc les arrosages sont indispensables, au moins les deux premières années. Si le temps est sec, arrosez une à deux fois par semaine. En effet, un jeune plant mourra très vite si le substrat est trop sec. Si votre Daboecia est cultivé en pot sur un balcon ou une terrasse, arrosez deux à trois fois par semaine pour maintenir la terre du pot humide. N’arrosez qu’avec de l’eau de pluie à température ambiante (le Daboecia craint vraiment le calcaire)
  • Si vous ne l’avez pas fait à la plantation, installez un paillis épais pour maintenir la fraîcheur
  • En fin de floraison, il est conseillé, pour garder une touffe compacte et dense, de rabattre la plante d’un tiers.
  • L »apport d’engrais ou de fertilisant n’est pas nécessaire, le Daboecia étant une plante frugale.

À savoir sur cette bruyère très décorative

Le Daboecia Cantabrica est une bruyère ornementale appréciée pour sa floraison en grosses clochettes, déclinées en différentes nuances de rose, mais aussi blanches, violettes ou pourpres. La floraison commence en général dès le mois de juin et se poursuit jusqu’en septembre-octobre. Particulièrement mellifères, les fleurs, réunies en grappes, attirent une foule d’insectes butineurs et pollinisateurs.

daboecia cantabrica

Les fleurs émergent d’un feuillage persistant, fin et coriace. Colorées de vert foncé sur la face supérieure, les feuilles sont dotées d’un léger duvet au revers. Quant aux rameaux, ils sont couverts poilus et prostrés, ce qui ne permet pas à la plante de dépasser 50 cm.

Originaire d’Irlande où elle pousse encore à l’état sauvage, le Daboecia cantabrica se rencontrait dans toute l’Europe de l’est dans les landes, les falaises ou à l’orée des bois. Le remembrement l’a fait petit à petit disparaître. C’est d’ailleurs une plante protégée dans certaines régions de France, où on peut encore la croiser au Pays Basque.

Conseil malin

Dans un massif ou un talus, associez la bruyère d’Irlande à d’autres variétés de bruyères telles que Erica et Calluna pour avoir une floraison continue pendant les 4 saisons.


Ceci devrait aussi vous intéresser :


©Tinieder, ©Weisschr, ©Bruno Bustabad Garcia, ©Nicolas Turland, ©Louisa Billeter

 


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *