Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Anémone pulsatille : une merveille au printemps

Anémone pulsatille : une merveille au printemps

Anemone Pulsatille - Pulsatilla Vulgaris
0

Cette vivace à floraison printanière a un grand pouvoir décoratif grâce à ses feuilles finement découpées et duveteuses, ainsi qu’à ses fleurs violettes au cœur doré.

L’anémone pulsatille en résumé :

Nom matin : Pulsatilla vulgaris
Famille : Renonculacées
Type
 : Vivace tubéreuse

Hauteur
 : 20 à 40 cm
Densité de plantation : 4 à 6 pieds au m²
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire, bien drainé

Floraison
 : Printemps – Feuillage : Caduc

Laissez- vous tenter par cette très belle anémone pulsatille.

Plantation de l’anémone pulsatille

La Pulsatilla vulgaris peut avoir des difficultés à s’établir. Il est donc nécessaire de prendre quelques précautions au moment de la plantation de l’anémone pulsatille notamment pour améliorer la floraison.

La première étape importante est le choix de l’emplacement : l’anémone pulsatille aime les situations ensoleillées, ainsi que les sols légers et drainants (les terres trop argileuses sont donc à éviter).

Vient ensuite la plantation : elle se fait de préférence en automne, même si elle peut également avoir lieu au printemps. Dans ce cas, l’arrosage devra être surveillé.

  • Faire un trou de 6-8 cm de profondeur.
  • Déposer du terreau au fond et mélanger avec la terre du jardin.
  • Mettre les tubercules au fond du trou, en respectant un espace de 10 à 15 cm entre chaque tubercule.
  • Reboucher avec la terre que vous avez retirée et en la mélangeant à nouveau avec du terreau de plantation.
  • Arroser ensuite généreusement.

Entretien de l’anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris)

pulsatilla vulgaris - anemone pulsatille - EntretienVoici une plante facile d’entretien, qui réclame peu de soins.  La taille intervient en fin d’hiver, voire au début du printemps. Elle permet alors de déclencher l’apparition du nouveau feuillage.

En automne, un apport d’engrais riche en potasse permettra de favoriser la floraison de l’année suivante.

Une fois installée, ne déplacez pas la pulsatille qui n’aime pas beaucoup être dérangée…

Maladies et ravageurs :

L’anémone pulsatille est très résistante à la plupart des maladies. Elle peut néanmoins subir les attaques des limaces qui dévorent les fleurs.

Multiplication :

L’Anemone pulsatilla se ressème spontanément. Il suffit alors de déterrer soigneusement les plantules lorsqu’elles ont 4 feuilles pour ensuite les planter ailleurs.

Il est également possible de créer vos propres semis en récoltant les graines et en les disséminant dans un pot ou une terrine profonde. Laissez votre culture au soleil et au gel tout en surveillant l’arrosage. Le moment venu, repiquez les plants.

À savoir sur l’anémone pulsatille

anemone pulsatilleL’anémone pulsatille est très rustique. Sa fleur est violette avec des étamines jaune d’or. Elle est suivie par des fruits tout aussi esthétiques, avec leur aspect plumeux. Il existe également des cultivars aux fleurs blanches (‘Alba’) ou rouges (‘Rubra’).

Ces fleurs délicieuses peuvent revenir d’une année sur l’autre ; et ce, pendant plusieurs printemps.

Elles sont souvent les premières fleurs multicolores du printemps. En effet, l’anémone pulsatille fleurit dès la fin de l’hiver, parfois dès le mois de février.

Utilisation et association :

Pulsatilla vulgaris est une fleur idéale pour les jardins au sol léger. Vous pouvez la planter aussi bien dans un massif, que dans une bordure ou une rocaille.

Une vivace comme l’Artemisia schmidtiana ‘Nana’ est la compagne idéale pour la Pulsatilla grâce à son feuillage fin, soyeux et grisbleu.

Conseils à propos de l’anémone pulsatille

Aussi belles en pleine terre que dans la maison, vous pourrez les couper pour en faire de magnifiques bouquets !

Attention, l’anémone pulsatille est une plante toxique pour l’homme et pour les animaux.


©Ralfik D, ©MrGajowy3, ©OE993


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *