Epimedium grandiflorum : la fleur des Elfes

Epimedium grandiflorum - Fleur des Elfes

Epimedium grandiflorum en résumé :

Nom latin : Epimedium grandiflorum
Noms communs : Épimède, fleur des Elfes
Famille : Berbéridacées
Type : Vivace couvre‑sol

Hauteur : 20 à 50 cm
Densité de plantation : 6 à 8 pieds par m²
Exposition : Ombre à mi‑ombre
Sol : Non calcaire, frais, bien drainé

Floraison : Avril‑mai
Feuillage : Caduc

Une apparente fragilité alliée à des fleurs gracieuses et une grande longévité, voilà probablement ce qui a valu à l’Epimedium grandiflorum son autre nom de fleur des Elfes. Mais sous ses airs délicats, se cache en réalité une plante vivace résistante. Au jardin, elle saura agrémenter vos massifs grâce à ses magnifiques inflorescences et son feuillage aux couleurs changeantes au fil des saisons.

Plantation de l’Epimedium grandiflorum

Pour croître convenablement, la fleur des Elfes a besoin de certaines conditions :

  • Une zone à l’abri de la lumière directe du soleil. L’idéal est une situation mi‑ombragée. Même l’ombre épaisse d’un sous‑bois est bien tolérée.
  • Une terre plutôt acide, mais un pH neutre lui convient également.
  • Un sol riche en matières organiques. C’est pourquoi, si la terre de votre jardin est pauvre, vous devrez effectuer un apport de compost bien décomposé ou de terreau avant la plantation.

La quantité de pieds à planter dépendra de la rapidité du résultat que vous souhaitez. Une plantation classique compte entre 6 et 8 pieds pour un mètre carré. Mais vous pouvez augmenter ce chiffre pour que la rapidité de couverture du sol soit plus grande.

Conseil malin : l’épimède appréciant les sols frais, appliquer un paillage après la plantation permet de conserver l’humidité dans la terre. L’utilisation d’écorces de pins est recommandée, car en se décomposant, elle maintiendra une certaine acidité du sol.

Entretien de la fleur des Elfes

Entretenir un pied d’Epimedium grandiflorum est simple et se limite à deux gestes principaux :

  1. Contrôler l’arrosage en période de sécheresse.
  2. Rabattre la touffe avant la floraison en fin d’hiver ou début de printemps afin de renouveler le feuillage et améliorer l’esthétique de la plante.

Multiplication

La meilleure façon de multiplier un pied d’Epimedium grandiflorum est de le diviser. L’opération peut avoir lieu au printemps, mais pour limiter les besoins en arrosage et augmenter les chances de reprise, il est recommandé de la réaliser en automne. Pour ce faire, vous devez :

  1. Déterrer le pied d’épimède grâce à une fourche‑bêche.
  2. Fragmenter la motte à l’aide d’une bêche ou d’un dresse bordure (demi‑lune) bien aiguisé.
  3. Repiquer les nouveaux plants en suivant les conseils de plantation.

Maladies et ravageurs

L’Epimedium grandiflorum peut être attaqué par le charançon de la vigne, également appelé otiorhynque. Ce dernier s’attaque à toutes les parties de la plante : racines, feuilles et collet (partie intermédiaire entre les racines et la tige).

Pour les maladies, l’affection principale pouvant toucher la fleur des Elfes est le virus de la mosaïque.

Emploi et association

Grâce à sa tolérance à l’ombre, l’Epimedium grandiflorum est parfait pour fleurir un sous­‑bois ou un massif ombragé. Les plantes pouvant lui être associées doivent donc supporter de telles conditions. Optez alors pour la pulmonaire, la bergénia, la brunnera ou encore l’Omphalodes.

Pour apporter un peu de contraste et de hauteur, l’ajout de fougères ou d’heuchères est également une bonne solution.

Quelques cultivars intéressants

  • Fleur des Elfes - Epimedium‘Lilafee’ : haut de 30 cm en moyenne, ce cultivar est particulièrement vigoureux et florifère. Ses fleurs sont dotées d’un joli violet pourpre.
  • Nanum’ : comme son nom l’indique, le cultivar ‘Nanum’ est plus compact que les autres. Ses feuilles sont de couleur bronze en début de croissance.
  • ‘Red Beauty’ : également très florifère, ce cultivar arbore en début de printemps des fleurs aux teintes pourpres plus claires que ‘Lilafee’.