pulmonaire pulmonaria

Jolie fleur herbacée qui fleurit à l’ombre, la pulmonaire offre aussi un joli feuillage panaché.

En résumé, ce qu’il faut savoir : 

Nom : Pulmonaria
Famille : Boraginacées
Type : Vivace

Hauteur
: 20 à 30 cm
Exposition : Mi-ombre
Sol : Ordinaire, bien drainé

Floraison : Mars à juin

Plantation de la pulmonaire :

La pulmonaire se plante de préférence à l’automne, mais vous pourrez aussi planter jusqu’au printemps en évitant les périodes de gel.

Bien qu’appréciant l’ombre, un minimum de soleil est nécessaire pour lui assurer une belle floraison.

  • Mélangez la terre à du terreau et arrosez. La pulmonaire aime les sols bien drainés.
  • En graine, effectuez un semis en place au début du printemps pour une floraison l’année suivante.
  • Bien arroser durant les premiers mois suivants la plantation.

Le meilleur moyen de multiplier vos pulmonaires reste de diviser les touffes à l’automne.

Parmi les variétés les plus intéressantes à planter, notons :

  • Pulmonaria longifolia, la pulmonaire à longues feuilles
  • Pulmonaria officinalis, à la fois comestible et excellente pour le traitement des voies respiratoires.
  • Pulmonaria affinis, la pulmonaire semblable que l’on retrouve en altitude, dans les Alpes ou les Pyrénées et reconnaissable à ses feuilles vertes et blanches et à ses petites fleurs, qui passent du rose au bleu au fur et à mesure qu’elles se développent
  • Pulmonaria angustifolia, la pulmonaire à feuilles étroites
  • Pulmonaria saccharata, la pulmonaire saupoudrée ou pulmonaire de Bethléem

Entretien de la pulmonaire :

Facile de culture et d’entretien, la pulmonaire ne réclame plus aucun soin lorsqu’elle est bien installée.

Retirez au fur et à mesure les fleurs fanées.

Les pulmonaires sont parmi les premières à fleurir, dès la fin de l’hiver et au début du printemps.

Sensible à l’oïdium, il est préférable de ne pas mouiller le feuillage lorsque vous arrosez.

A savoir sur la pulmonaire :

pulmonairePlante méllifère par excellence, la pulmonaire est une très belle vivace tapissante, qui doit son nom aux taches qu’elle a sur ses feuilles et à son utilisation en infusion pour les inflammations des bronches.

Elle porte de jolies petites fleurs roses qui deviennent bleues en s’épanouissant.

En sous-bois, en massif ou en jardinière, les pulmonaires sont très faciles à cultiver.

Le nom pulmonaire vient du latin pulmonaire radicula car sa racine était utilisée dans le traitement des affections d’ordre respiratoire et donc pulmonaire.

Pulmonaria officinalis est une plante appréciée et reconnue pour ses vertus médicinales dans le traitement des problèmes respiratoires.

On l’utilise aussi en cuisine, aussi bien crue que cuite.

Conseil malin à propos de la pulmonaire :

Cette plante a besoin d’ombre et d’un sol frais. N’hésitez pas à l’arroser en été, surtout s’il fait chaud.

A lire également :

Multipliez vos vivaces par division de la touffe.


(Photo © eqroy)

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *