Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Hellébore en pot : les 5 clés du succès

Hellébore en pot : les 5 clés du succès

0

Cultiver un hellébore en pot permet à tous ceux qui n’ont pas la chance de posséder un jardin de profiter de la floraison hivernale exceptionnelle de cette herbacée fleurie.

En effet, les hellébores ont cet avantage, parmi beaucoup d’autres, de se cultiver très facilement toute l’année dans un grand contenant. À condition toutefois de respecter quelques bonnes pratiques afin d’assurer leur pérennité pour plusieurs années.

Cultiver un hellébore en pot avec succès.

  1. Les variétés d’hellébores à cultiver en pot

Les hellébores acceptent généralement très bien la culture en pot. Quelques-uns sont reconnus comme des valeurs sûres pour ce mode de culture, et notamment :

  • Helleborus niger, ou rose de Noël, particulièrement populaire, que l’on apprécie pour ses grandes fleurs blanches ;
  • Helleborus orientalis, ou rose de carême, dont la couleur des fleurs varie en fonction de la variété et du cultivar (jaune, rose, violet, etc.) ;
  • et les nombreux hybrides de ces deux espèces dont les fleurs offrent une large gamme de couleurs.
  1. Sélectionner le bon pot pour un hellébore

Cultiver culture Hellebore en potLe choix du pot est extrêmement important ici. En effet, les hellébores n’aiment pas être transférés d’un contenant à l’autre en raison de leur système racinaire rhizomateux très profond.

Les racines poussent essentiellement vers le bas, et peuvent ainsi descendre jusqu’à 60 cm de profondeur, afin de dénicher la fraîcheur nécessaire à la survie de la plante.

Par conséquent, optez pour un pot de 60 cm de profondeur au minimum, et d’une largeur trois à quatre fois supérieure à celle de leur contenant d’origine (pour les plantes achetées en jardinerie).

  1. Choisir un substrat adapté à la culture d’hellébore en pot

En pot comme en pleine terre, l’hellébore a besoin d’un sol riche, frais et bien drainé. La plante apprécie également les sols à tendance acide.

Optez ici pour un mélange de terre franche et de terreau au moment de la plantation. Un apport d’engrais sera ensuite régulièrement nécessaire, le substrat ayant tendance à s’appauvrir plus rapidement en pot.

  1. Choisir l’exposition et l’emplacement du pot

Notez que les hellébores, même cultivés en bac, s’épanouissent bien mieux lorsqu’ils sont installés à l’extérieur.

  • rose de noel - hellebore en potLa plupart des variétés s’épanouissent bien en situation ensoleillée à mi-ombragée.
  • Très rustique, l’hellébore est capable de résister à la neige et à des températures avoisinant les -15°C. Vous pouvez donc maintenir vos pots sur le balcon toute l’année.
  • Privilégiez toutefois un emplacement abrité des vents froids (près d’un mur, dans un patio abrité, etc.)
  1. Entretenir un hellébore en pot

Nous l’avons vu, l’hellébore n’apprécie pas d’être transplanté. Évitez donc de déplacer la plante d’un pot à l’autre lorsqu’elle est déjà bien installée.

Hellebore en pot entretienVeillez à l’arroser régulièrement de façon à ce que sa motte reste fraîche en permanence. Si le dessèchement du substrat est à éviter, ne noyez pas votre plante pour autant à chaque arrosage.

De même, le substrat doit rester riche. Procédez donc à un apport d’engrais organique à chaque printemps.

Dans ces conditions, l’hellébore en pot pourra prospérer sans problème durant au moins quatre ans. Au bout de la quatrième année, divisez la plante :

  • procédez au début du mois de septembre, sans la sortir du pot. Coupez simplement la plante en deux, puis, prélevez l’une des parties et laissez l’autre en place.
  • Placez le premier éclat dans un nouveau pot rempli d’un mélange de terreau et de terre franche.
  • Ajouter du terreau à l’éclat d’hellébore resté en place dans le pot d’origine

L’opération permet ainsi de renouveler les éléments nutritifs du substrat. Attention toutefois, bien que l’hellébore supporte bien la division, mieux vaut ensuite l’arroser une fois par semaine pendant un mois afin d’assurer son enracinement.

Conseil malin

Bien que très rustique, la culture de l’hellébore en pot mérite qu’on le protège des vents froids et du gel si il devient durable.


Pour aller plus loin :


©NRuedisueli, ©Peganum, ©giulianax, ©PaulMaguire


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Nathalie a écrit le 14 mai 2023 à 22 h 11 min

    Bonjour, peut on multiplier les hellebores avec des graines qui sont dans les fleurs? Comment faire?
    Qu’est ce que l’engrais organique?

  • THIBAUT Yves a écrit le 8 août 2022 à 11 h 25 min

    en pot les branches sont trop longues peut on les raccourcir ?