1326183941lamier

Le lamier est une plante idéale en couvre-sol que l’on aime autant pour sa jolie floraison estivale que pour son beau feuillage persistant.

Qu’il soit blanc, pourpre ou jaune, c’est aussi une plante parfaite pour orner un sous bois.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Lamium maculatum
Famille : Lamiacées
Type : Vivace

Hauteur
 : 20 à 30 cm
Exposition : Ensoleillée à ombre
Sol : Riche et bien drainé

Feuillage
 : Caduc
Floraison : Avril à juin

Plantation du lamier

Le lamier se plante sans préférence, au printemps ou à l’automne et idéalement en sol frais et plutôt ombragé.

  • Une bonne terre de jardin convient très bien au lamier
  • Même si le lamium maculatum tolère le soleil, il faudra planter le lamium galeobdelon à l’ombre
  • Espacez chaque plant de 40 cm minimum car le lamier prend vite de l’envergure
  • Multiplication par bouturage en été.

Entretien du lamier

Côté entretien, cette plante est très facile de culture et ne réclame quasiment aucun soin.

Aucune taille n’est nécessaire, mais elle peut être utile au printemps si la plante devient envahissante.

On se contente alors de limiter son extension en rabattant franchement sans risque pour la plante.

A savoir sur le lamier

Surnommé ortie rouge, il est aussi parfois appelé ortie blanche, car ses fleurs peuvent être blanches, pourpres ou roses selon les variétés. Certaines espèces (lamium amplexicaule) sont même considérées comme des mauvaises herbes.

Le feuillage, panaché de gris ou pourpre et persistant, est certainement l’un des plus grands atouts du lamier.

Sa vitesse de propagation en fait un excellent couvre-sol que vous installerez en bordure, en talus et même en zone ombragée, sous un arbre ou une haie d’arbustes par exemple.

Maladies et parasites qui touchent le lamier

Les lamiers sont assez résistants aux maladies mais peuvent subir des attaques de pucerons, de limaces ou encore escargots.

Conseil malin à propos du lamier

Si la plante devient trop envahissante, n’hésitez pas à supprimer quelques pousses.