Le mahonia, une giboulée d’or jusqu’en avril

mahonia

Agréablement parfumées et mellifères, les nombreuses petites fleurs jaune citron du mahonia s’étirent en grappe durant de longues semaines, de décembre à avril. Une floraison suivie par de petites baies bleu-noir.

Vernissé, épineux, vert foncé lustré dessus, vert jaunâtre au revers, le feuillage persistant du mahonia est très décoratif. Les nervures sont très apparentes à la face inférieure. Et les jeunes feuilles prennent une jolie teinte bronze. Plantez de préférence trois sujets ensemble pour un effet plus spectaculaire. Près de la maison, vous profiterez de sa lumière et de son parfum. En massif ombragé, il se plaira en compagnie de plantes qui apprécient, comme lui, la mi-ombre et une certaine acidité.

Les clés du succès du mahonia

Le mahonia aime un climat tempéré aux hivers doux, une bonne humidité estivale, les sols généreusement amendés en humus. Il craint les froids vifs et les forts écarts de température, les vents violents, et la sécheresse du sol en été.

Très tolérant sur la qualité du sol, il préfère une terre plutôt sableuse, légèrement acide ou neutre et bien enrichie en humus avant la plantation. L’incorporation d’un amendement organique à base de fumier et d’algues est vivement recommandée. Dans les sols très calcaires, il faudra ajouter de la tourbe blonde ou de la terre de bruyère afin d’acidifier un peu le sol.

  • Effectuez la plantation de préférence entre octobre et mars-avril.
  • Les mahonias sont toujours présentés en conteneurs, ce qui garantit la reprise à coup sûr.
  • Distance de plantation : en moyenne 1,50 mètre.

Sa croissance est assez lente, environ une vingtaine de centimètres par an. L’arbuste adulte mesure en moyenne de 2 à 3 mètres de hauteur, mais certains sujets exceptionnels atteignent 5 mètres.

Bons soins du mahonia

mahoniaLes jeunes sujets gagnent à être tuteurés, car les tiges sont parfois un peu trop souples pour porter le volumineux bouquet de feuilles et les fleurs sans se plier. Ils doivent aussi obligatoirement être taillés après la floraison, afin d’encourager la plante à se ramifier : éliminez le bouquet de feuilles terminales par un pincement. Une fois adulte, le mahonia ne nécessite pratiquement aucune taille. Contentez-vous d’éliminer les rameaux abîmés ou desséchés et de supprimer les hampes florales fanées.

Arrosez de façon à maintenir le sol toujours légèrement humide durant la première année de culture. Un paillis permet de protéger les racines du gel en cas de froid intense. Un paillis de compost ou de mulch d’écorces apportera de l’humus, tout en maintenant bien la fraîcheur du sol, et en gênant la prolifération des mauvaises herbes.